CalendrierAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Aout]Entre chien et loup

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maximilien von Wolf
Serdaigle - 6eme Année
Serdaigle - 6eme Année
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5
Localisation : A la bibliothèque ou sur le terrain de quidditch !
Date d'inscription : 16/03/2008

Chroniques
Amour: personne pour le moment.
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: [Aout]Entre chien et loup   Lun 17 Mar - 2:08

Il entra dans le bar, avec un soupire. Dehors il faisait une chaleur suffocante. Aujourd’hui, il portant des habils très simples : un jeans noir, brodé d’agent sur les poches, un t-shirt également noir, avec un loup entouré et traversant un pentagramme, des baskets blanche et noires, et posé sur son bras, sa veste en jeans noir avec une petite tête de loup sur la poche attenante au cœur. C’est don habillé ainsi qu’il était sortit pour aller se promener a prés au lard. Il trouvait cette ville intéressante, et son père avait accepté de l’y emmener la journée. Lui-même était immédiatement repartit, le laissant seul. Il avait d’abord fait l tour des magasins, puis après s’être acheté deux ou trois trucs, s’était vite ennuyé. Il avait donc décidé, à 11 heures du matin, de se rendre aux trois balais pour passer le temps jusqu’à ce soir 21 heures, quand son père reviendrait. Il s’était installé à une table, déposant sa veste sur le dossier, et avait soupiré de bien être. Il faisait beaucoup plus frais à l’intérieur ! Il s’étira, et sourit a la serveuse qui venait d’arriver.

Que puis je pour vous ?

Elle devait a peine avoir 5 ou 6 ans de plus que lui, et n’était pas du tout laide. Mais pour l’instant il n’en avait pas vraiment cure, et se contenta de commander quelque chose de sucré. Il s’installa confortablement au font de son dossier et remercia la jeune fille quand elle lui apporta. Il se pencha sur son sac a bandoulière qu’il avait apporté avec : un sac de couleur beige neutre, agrémenté de quelques écussons plus ou moins évocateurs. Il sirota tranquillement son verre, tout en sortant de son sac un livre sur la Guerre de Salem. Tant qu’a faire, autant lié l’agréable l’utile : lecture et apprentissage. Il savait déjà à peu près le programme de l’année prochaine, et les sorcières de Salem en faisaient partie intégrante. Il commença donc a lire, sirotant de tant en tant sa boisson, afin de ne pas simplement scouater le bar comme un vulgaire …ben scouateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://purple-blood.forumperso.com/index.htm
Logan Wedge
Logan
Logan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 10/02/2008

Chroniques
Amour: ...?
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Aout]Entre chien et loup   Lun 24 Mar - 19:02

Qui est plus utile, le soleil ou la lune ? La lune, bien entendu, elle brille quand il fait noir, alors que le soleil brille uniquement quand il fait clair.


Voilà bien une phrase dont Logan, même armé de la meilleure volonté du monde et de plusieurs vies, n'aurait sans doute jamais saisi le sens. Et pourtant, celle-ci s'imposait sournoisement à son esprit sous le Soleil de plomb qui règnait sans partage sur l'océan bleu de cette journée d'Aout. Refermant donc instantanément ce livre de science hérétique, communément appelé divination, et le rangeant dans sa sacoche dont le poids se faisait de plus en plus ressentir sur ses pauvres épaules, il entra au bar des Trois Balais dans le but de faire une halte bien méritée.
Passant à côté du bar sans y faire plus attention que cela, il se faufila derechef vers une petite table bancale où il posa-non sans un soupir de soulagement- ses lourdes affaires scolaires qu'il aurait bientôt la joie d'utiliser... Ouvrant aussitôt un manuel de chimie organique, il patienta le temps que quelqu'un vienne prendre la commande.


Au début du XIXe siècle, les chimistes pensaient généralement que les composés des organismes vivants étaient trop complexes de par leur structure et grâce à une 'force vitale' ou vitalisme que l'homme ne pouvait pas synthétiser, ces composés étaient particuliers du fait qu'ils pouvaient se reproduire. Ils appelèrent ces composés 'organiques' et continuèrent à les ignorer.


Au bout de quelques minutes, se rendant finalement compte que le personnel semblait débordé en salle, il se dirigea bouquin à la main au comptoir afin d'y passer commande...


[Passage sur la chimie organique tiré d'ICI]

_________________


Merci Ruyven ~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vittoria Viscondi
Commerçant
Commerçant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8
Age : 31
Date d'inscription : 09/04/2008

Chroniques
Amour: veuve
Relations:
Moral:
75/100  (75/100)

MessageSujet: Re: [Aout]Entre chien et loup   Jeu 10 Avr - 0:43

Vittoria avait quitté sa terre natal voila maintenant deux jours, deux jours complet où elle voguait sur ce bateaux sorcier, transparent aux yeux des moldu, c'était le dernier moi des vacances, il suffisait de voir les nombres de gamins qui courraient sur le pont émerveiller des animaux aquatiques ou terrestre quand le bateau survolait la terre. Elle souriait intérieurement, assise sur un banc, un livre à la main sans que son regard s'accroche à la lecture, elle se souvenait de ses étés ou elle aussi était si heureuse d'un rien, qu'il faisait bon vivre d'un être un enfant insouciant. Elle soupira, elle n'avait plus d'attache à présent, il lui restait bien sur encore de la famille à Londres mais elles ne les avaient plus vue depuis ses 8 ans sans oublier que la guerre avait éclaté à Londres, ils étaient même peut être mort sans qu'elle le sache.

Elle posa sa tête sur le dossier du banc, la guerre, elle ne c'était même préoccuper, elle avait juste entendu par les radios italienne qu'un certain Potter était mort, et que Voldemort avait gagné, soit elle se souvenait vaguement de cette histoire de Voldemort, étant sang pur, sa famille n'avait jamais craint les mangemorts de plus, sa mère avait quelques infinité avec certains d'entre eux. Et puis à la fin de cette guerre, Vittoria était bien trop occupé à affiné son sort, un sort devenue inutile. Un sourire sadique apparu sur ses lèvres, mais bien entendu si en Italie se sort était interdit, il en était pas question en Angleterre, elle pourra reprendre son loisirs sans peur de recevoir des reproches. Son sourire s'agrandit avant de devenir un rire de folie, son regard était devenu glacial et amusé, elle allait adorer son nouveau travail.

Une voix sonore se fit entendre, ils étaient arrivés à destination, le premier arrêt était annoncer, certains passager se ruait à l'intérieur pour prendre leurs bagages, alors que le bateau approchait du port. Petit à petit le bateau se vidait, il ne restait guère beaucoup de gens à présent, et Vittoria fut tout de même étonner d'être la seule à descendre à prés-au-lard, elle regarda le bateau s'éloigner dans les airs avant de disparaitre aux regards, lançant un sort sur ses bagages pour les faires léviter, elle parcouru la rue principal, Beaux balais se dressait fièrement, bien que ses vitres sales montrait visiblement un manque d'entretien.

Le soleil tapait assez fortement, mais pas assez fort pour faire rougir les joues à Vittoria, si on comparait avec l'Italie, ce soleil était tour simplement une douceur, mais apparemment les personnes d'ici n'étaient pas habituer au soleil, ils cherchaient à tout prit un coin d'ombre, Vittoria passa devant eux sans un regard de gentillesse, entrant dans son nouveaux chez soi. Elle fut étonner de voir autant de monde, mais elle comprit assez vite que c'était la fraicheur de l'endroit qui les avaient fait venir. Bien au moins c'était des rentrer d'argent, elle s'approcha de la vendeuse et expliqua qui elle était, aussitôt la jeune fille s'écarta pour la laisser passer, lui montrant une porte derrière le comptoir, qui menait aux étage du haut.

N'ayant pas envie de ranger ses affaires, elle ne fit que le tour de la maison, et posa ses affaires dans le petit salon. Elle descendit, et examina la liste des boissons, remarquant qu'il n'y avait guère de quoi grignoter, en Italie on proposait toujours des petits encas pour accompagner. Elle dut s'arrêter quand un jeune homme s'approcha pour prendre commande, ce que la servante fit d'aussitôt s'excusant de ne pas être plus rapide. Vittoria, elle, avait baissé son regard vers le livre, elle sourit en lisant le titre. Chimie organique... ainsi ce petit s'intéressait aux organes, bien même très bien. Vittoria, s'approcha un peu plus fixant le garçon avec un regard intéressé mais un peu froid, son accent était italien, bien qu'elle soit originaire de Londres.


" Vous êtes élève à Poudlard? J'ignorais que l'école enseignait ce genre de matière."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Aout]Entre chien et loup   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Aout]Entre chien et loup
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entre chien et loup [Combat Liana vs Sven]
» Entre chien et Humain [Autumn]
» Entre chien et loup [Livre II - Terminé]
» Entre chien et loup.
» Entre chien et loup ? Le meilleur moment de la journée ! [Feat Kodaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Circle: Evil Never Dies :: Villes & Villages :: Villes et villages :: Pré Au Lard :: Les Trois Balais-
Sauter vers: