CalendrierAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Aout] Comme des mousquetaires.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lily Northfell
Autre
Autre
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 20/02/2008

Chroniques
Amour: Alenn, étonnant n'est-ce pas ?
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: [Aout] Comme des mousquetaires.   Dim 9 Mar - 19:05

Pas de lourde cape de voyage et de tourbillon de neige pour apparaitre lorsque la porte des Trois Balais s'ouvrit. La petite silhouette se découvrit une fois la porte refermée, déclarant à l'attention de la serveuse devenue vieille avec le temps :

" Mais depuis quand fait-il chaud dans ce pays ? A-t-on décidé de m'enlever tous mes repères ? "

Le radieux sourire qu'elle affichait contrastait joyeusement avec son ton bougon. Une armée de souvenirs l'assailit dès que sa vieille amie l'eû reconnue. Lily revit les escapades nocturnes des SG, les sorties illégales par les racines du saule cogneur. Les bierraubeurre qu'on leur servait les sourire aux lèvres et les lèvres scellés face à tous représentant de l'ordre poudlarien. Ordre qu'ils s'évertuaient à dissiper, cette horrible Ombrage qu'ils ne cessaient de faire tourner en rond. Ces pierres sans âge maintes fois repeintes de vert ou autres couleurs qui faisait hurler rusard et son feuler son flereur. A propos de flereur, Lily avait amené avec elle un chat bien particulier. Elle ne pouvait décement pas laisser Alenn passer un entretien sans être là lorsqu'il viendrais fêter sa victoire dans leur ancien QG.
La jeune femme échangeait donc quelque mots avec leur ancienne complice avant d'aller s'istaller à une table, posant ses affaires. Pas de courbatures dû au voyage : contrairement à son marchand de rêves elle transplanait. Archimède assis à côté de la demoiselle, digne comme un sphinx -d'après lui- à côté d'une jeune femme nonchalement installée face à sa peinte de bierraubeure.

Bientot Alenn allait sortir de leur château, lui dire qu'il reprennait les rênes et qu'elle avait acces libre à sa demeure. Bientot il allait détrôner une seconde dictature. Lily souriait de la même manière que lorsqu'elle avait douze ans . Ils allaient sauver Poudlard le monde magique avec ça, mais pour ça il faudrait qu'Alenn intègre l'Ordre. Et avant tout il faudrait qu'il ouvre cet satnée porte, un courant d'air chaud allait entrer avec lui, parce que les épais murs de pierre portégeait de cette chaleur nouvelle -ou Lily exagérait- et certainement malsaine ! Ou bien était-ce seulement un beau jour d'été pour saluer l'arrivée d'un nouveau pion dans cette guerre devenue encore plus sombre.

Lily se perdait entre souvenirs et réalité, entre son inconscience du monde encore intacte et son réalisme adulte. L'espoir inconditionel qui animait la demoiselle et celui irréel de son compagnon semblait désespérer leur flereur. Flereur qui venait de sauter sur la table pour , Lily y mettrait sa main au feu, aceuillir leur nouveau professeur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Regis O'Bryan
Autre
Autre
avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 19/02/2008

Chroniques
Amour: Un amour perdu
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Aout] Comme des mousquetaires.   Dim 16 Mar - 15:25

Il faisait vraiment chaud, mais c’était normal, on était en été. Même si habituellement il ne faisait pas si chaud en écosse. Ce qui rendait le temps un peu plus normal était la brume. Il y avait de la brume un peu partout, très fine. Par contre à Londres, il faisait encore plus chaud et il y avait un grand soleil qui dominait la capital. C’était pour ça que Regis avait décider de faire un petit tour en Ecosse et notamment à Pré au lard. Au moins il pourrait profiter des quelques souvenirs qui lui reviendront.

Regis passa devant toute les boutiques qui l’avait marqué à l’époque ou il était encore élève. Il passa devant le salon de thé, ou il avait eu de nombreux rendez vous, il passa devant Zonko et plein d’autre magasin. Il s’arrêta à peu pré cinq minutes devant l’ancienne enseigne de L’île lettré puis il se décida enfin à s’arrêter dans une des boutiques. Pourquoi pas commençait par Les Trois Balais et de se boire une grand verre de jus de citrouille. Rien d‘autre car il faisait un peu trop chaud pour boire une Bière au Beurre ou un petit Whisky Pur Feu. Et peut être qu’il pourrait rencontrer un de ces anciens camarades, ce qui était presque impossible. Mais Regis gardait espoir. Il rentra dans le bar.


-Ahh que de souvenir…
murmura t-il

Regis rentra dans le bar, en refermant tout de suite la porte de tel sorte que le peu de fraîcheur du bar reste dans le bar. Regis parcourut le bar du regard, il ne ressemblait pas exactement à un bar mais plus à une taverne. Il n’y avait pas grand monde. Mais le regard de l’homme s’arrêta sur une jeune femme qu’il avait bien connu. Regis l’avait reconnut du premier regard, il était sur a cent pour cent que c’était la gryffondor qu’il avait connu. Finalement il avait bien fait de venir dans la taverne. Mais Regis eut un leger doute. Il ne savait pas ce qu’elle était devenu. Si ça se trouve, elle est mangemort Pensa Regis sur le moment. Et il n’avait pas tort. S’exposer à un ennemie potentielle était bien trop dangereux, et Regis était devenue assez méfiant, même si au fond, il n’avait qu’une envie, de rejoindre son amie.

Regis s’assit en face de Lily, regardant la table. Fallait le dire, Lily avait beaucoup changer. Cela lui faisait vraiment bizarre. Il ne lui adressa pas tout de suite la parole. Il voulait voir si avant Alenn n’était pas là. Car à l’époque de Poudlard, Alenn était toujours derrière Lily, ou le contraire. Regis retira ces lunettes et observa l’une des serveuses. Il lui fit signe de venir. Regis commanda un grand verre de jus de citrouille bien frais. La serveuse s’en alla tout de suite pour lui ramener ce jus de citrouille. Regis baissa de nouveau le regard sans faire attention à Lily. Il repera sur la table une gravure qu’il ne pensait jamais revoir. Une couronne et signé de deux initiales, O,R. Regis se replongea dans de nombreux souvenirs. Une fois que la serveuse lui servit son verre, Regis releva le regard et fixa Lily. Il était sur, Lily n’était pas mangemort. Il adressa un sourire a l’ancienne Gryffondor.


-Les Sale Gosse, ça fait un bail hein !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alenn Sullivan
*Directeur de Gryffondor*
*Prof de DCFM*

*Directeur de Gryffondor**Prof de DCFM*
avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 19/02/2008

Chroniques
Amour: Lily. Sisi, j'vous jure.
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Aout] Comme des mousquetaires.   Dim 6 Avr - 3:49

Autant vous dire que les rendez vous de Lily, serait honoré par Alenn. Toujours avec du retard, mais il serait là. Aussi pour arriver à Pré au Lard, le jeune sorcier avait pris le passage du saule cogneur sous le regard plus ou moins réprobateur de Majandra du haut de sa fenêtre, peut être qu'elle regardait ailleurs, qui sait ? Il passa par la cabane Hurlante où Peeves hurlait son malheur et lança quelques insultes à Alenn qui passait sans grand enthousiasme. Cela désolait le clown, cet esprit frappeur était un peu l'âme de Poudlard. Et dans cette cabane hurlante, il s'ennuyait, mais peu de gens accepterais Peeves chez eux pour tout vous dire.

"T'inquiète, tu retrouvera l'école, je sais que le cycle scolaire te manque."

Il sortit de la maison et traversa le champs qu'il y avait avant l'entrée de Pré au lard. Il aimait beaucoup Pré au lard, en particulier en Hivers, lorsque tout en blanc. Sa dernière vision de Pré au lard était celle d'un village en blanc, surpris du fait qu'il ne l'était plus, il resta un instant à l'entrée. Puis repartit rapidement. Sous sa cape, il tenait quelques fleurs ramassé sur le parterre d'une maison, et dans les arbuste d'un jardin, pris à la va vite en saluant le propriétaire. Alenn était heureux d'avoir gardé sa dextérité de prestidigitateur, chose qui lui servait tout les jours et surtout dans le maniement de la baguette, avoir le poignet souple aide à lancer des sorts, allié à une grande rapidité, voila les points forts d'Alenn dans le maniement de la baguette. Baguette dans une état pitoyable, soit dit en passant.
Bon, il était arrivé devant la porte des trois balais. Expiration, Inspiration. Ouverture de la porte. SBAM. Trois tonnes de souvenir dans ta face.
Allez, recommence à marcher, salue la serveuse et cherche des yeux celle que tu es scencé retrouvé.
Dans un premier temps, Alenn trouva archimède, par sa simple présence mentale. En effet, assis sur une table, il était assez facile de le différencier des verres. Et il vit Lily, son visage se fendit en un sourire tandis qu'il s'avançais vers elle en passant ses bras autour de ses épaules. Il présenta le bouquet et le badge de directeur des Gryffondor.

"Hey. Respect devant le nouveau directeur des Gryffondor et professeur de défense contre les forces du mal."

il resta un moment, les bras autour de Lily avant de lever la tête vers un homme qui les fixait. Il fronça légèrement les sourcils, il lui disait quelque chose, cet air androgyne...Le mécanisme de sa mémoire se mit en marche et au bout de trente secondes de recherches laborieuse et de froncement de sourcils, il murmura :


"Regis O'Bryan ?"

Il ne lâcha pas sa captive pour autant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Northfell
Autre
Autre
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 20/02/2008

Chroniques
Amour: Alenn, étonnant n'est-ce pas ?
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Aout] Comme des mousquetaires.   Sam 12 Avr - 20:57

Mais ce ne fut pas Alenn qui passa la porte.
Plutôt une vielle connaissance, un compagnon de galère. Ex-pouffloufle fauteur de trouble et séducteur à ses heures. Regis O'Bryan semblait n'avoir pas changé. Il avait prit place face à elle, ne lâcha pas un mot avant qu'un jus de citrouille ne trone face à lui. Lily n'en fit pas plus, se contentant d'observer le jeune homme tout en se moquant d'Archimède. Quel flereur ! Incapable de différencier un passant d'Alenn, vraiment imbattable celui là. Réaction du chat ? L'animal tourna le dos à la médisante gardienne affalé sur la banquette. Il lui semblait de plus en plus évident qu'il était trop bien pour ce couple d'illuminés !


" Trop longtemps pour qu'on ne refasse pas surface, je crains que ce monde ai besoin de nous, collègue ! "

Les SG avaient bien grandis, Regis était-il toujours un des leur ? Et les autres ? Qu'étaient-ils devenu ? La petite Hélène, celle qui renversait tout sur son passage. Voir Regis vieillit ressemblait à une preuve, ils étaient désormais adultes. Lily ne sentait rien d'adulte chez elle, était-ce seulement son corps qui avait grandit ? Probablement, Lily leva son verre vers Regis l'air de dire. "A notre révolution".
Et s'il était un mangemort ? Alors elle n'aurait qu'à se battre dans un duel à mort avec lui. Enfin, pour le moment elle trinquait avec un ami.

Les oreilles d'Archimède se dressèrent imperceptiblement. Lily n'y prêta pas attention cette fois, elle interprétait les réactions naturelles du chats de façon attive et ce pour la simple et bonne raison qu'elle bouillonnait interieurement en attendant son acolyte.
De son côté Rosmetta sèchait des verres à l'aide d'un chiffon, regardant l'air bienveillant ces anciens élèves. Ils étaient plus calme, en apprence seulement et elle serait certainement l'une des seules à ne pas se leurrer. Elle les avait trop vu comploter près du feu protecteur et douilleux de l'immense cheminé. Elle els avait trop répimendé alors qu'ils gravaient chacun à leur façon leur passage dans son établissement. Particulièrement ce jeune homme devenu homme, celui là carressait les gravure qu'il avait fait sur ses pauvres tables !
Ah, qu'ils avaient fait bouger ces murs ! Etaient-ils revnus afin de redonner un semblant de justice dans leur univers ? Non, ça c'était pour les rêveries de vielle femme.


" Alors, depuis Poudlard ?"

Lily observait Regis, toujours égal à lui même, en apparence, toujours ce style androgyne avec lequel il s'amusait du monde. Et cette façon qu'il avait garder de chercher Alenn lorsqu'il croisait Lily et inversement. Il était bien l'un des seuls à avoir toujours anticipé l'apparition de l'un lorsqu'il était en compagnie de l'autre. Un SG tel qu'il devait l'être .

Cette fois c'était Alenn qui ouvrait la porte, comme lassé de faire attendre. Un invité de première classe qui ménage son plublic pour mieux faire sensation. Débarqué avec son sourire et un bouquet de fleur fraichement ceuillie à la mains. Lily ne bougea pas d'un cil. Désigna Alenn à Regis comme répondant à sa silencieuse question : Non Alenn et elle ne s'était pas quittés. Elle n'avait toujours pas cedé de terrain aux étoiles.
Alenn avait enfermé la gardienne, depuis qu'il était plus grand qu'elle il abusait de ses avantages ! Lily attrapa le badge et l'accrocha sur son vêtement avant de s'emparer des fleurs subtilisées.


"Hey. Respect devant le nouveau directeur des Gryffondor et professeur de défense contre les forces du mal."

" Tu n'avais pas d'autre choix, crois tu réellement que j'aurais abandonné mes dragons pour apprendre que tu avais perdu ? "

Un sourire malicieusement provocateurétira les lèvres de Lily alors qu'une de ses mains se glissait dans la tignasse d'Alenn jouant avec ses cheveux. Ils n'avaient pas changé, jouaient toujours.
Lily attendi qu'Alenn percute sur la présence de l'ancien SG, ce ne fut pas trop long. Pas autant que certaine fois toujours. Pendant ce temps Archimède se pleignait auprès du professeur de la façon dont Lily le traitait.
Le chat vennait d'ailleurs de se lever pour rejoindre son maître.


"Regis O'Bryan ?"

" Qui d'autre ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Regis O'Bryan
Autre
Autre
avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 19/02/2008

Chroniques
Amour: Un amour perdu
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Aout] Comme des mousquetaires.   Dim 11 Mai - 21:23

Un flot de souvenir refaisait surface. Tout cela d’un coup. Son retour à Londres n’était peut être pas une très bonne idée. D’autant plus que les mangemorts étaient toujours à sa recherche. C’était plutôt étonnant, lui qui avait tiré un trait sur son passé. Le voilà, ce passé qui franchissait les limites de sa volonté. De toute manière sa mère aurait voulu que Régis revienne dans son pays natal. Alors il le fit. Maintenant il fallais s’engager dans l’Ordre. Mais au lieu de faire cela, il était à Pré au Lard à glander au Trois Balais. C’était bien du Regis ça, perdre son temps au lieu de faire ce qu’il avait à faire. Mais du moins cette escapade lui permit de revoir Lily. C’était déjà ça de gagner.
Il écouta sa réponse, qu’il approuva d’un simple signe de tête. Il était d’accord avec elle. Il était temps qu’ils refassent leurs retours. Vivre comme des lâches c’était finit. "Il vaut mieux mourir en héros plutôt que de vivre en lâche. " Une phrase qu’il avait lue dans un livre d’Hugo. C’était ce qui l’avait un peu décider à ce bouger. Du moins un peu, ce n’était pas un vieux fou moldus qui allait décider comment il allait vivre.
Regis ne c’était jamais considérer comme un lâche. C’était juste que les circonstances au quel il avait été confronter à l’époque l’avait obliger à fuir. Les circonstances actuelles l’ont inciter à revenir en Angleterre.

Regis leva son verre tout comme Lily…

Et il bus d’une gorgée son verre. Lily avait beaucoup changer à ses yeux, son physique, son comportement, du moins ce qu’il lui semblait. Lui aussi avait beaucoup changé, presque sur tous les points.
Il avait toujours son habitude de ne rien dire quand il n’avait rien à dire. Et c’était le cas. Il ne savait plus quoi dire, il n’a pas l’habitude des discutions de retrouvaille. De toute manière si elle avait quelque chose à lui dire, elle n’hésiterait pas. Alors en attendant, il passait ses doigts sur sa signature, faisant passer le temps, qui habituellement passait trop vite. Regis était ému. Il se rendait enfin compte que malgré le temps, il était content d’être là. Alors qu’il en avait toujours douté. Il se plongea dans ses pensées, jusqu'à ce que Lily l’en ressorte en lui posant une question. Il leva les yeux pour la fixer et répondit clairement.


"Et bien, j’ai du fuir, depuis le jour ou j’ai décidé de me rebeller, depuis le jour ou j’ai cru défendre mes idées, depuis le début du commencement. Ça serait imprudent de te dire où, mais j’ai fuit loin, très loin. J’ai vécu une nouvelle vie puis je suis revenu après avoir malgré moi apprit des nouvelles sur ce beau pays."

Puis il ne rajouta rien d’autre. Cette fois ci il ne jouait pas avec ses doigts, il fixait son ancienne camarade. Il attendait qu’elle parle, mais apparemment elle ne le faisait pas. Regis ouvrit la bouche pour lui retourner la question, mais avant que celui ci est le temps de parler, la porte s’ouvrit. Regis sourit, Alenn venait de faire son entrer. Peut spectaculaire pour l’ex-clown, mais cela suffisait à Regis. Il s’apprêta à le rejoindre, mais l’ex Poufsouffle se demanda si Alenn allait le reconnaître. Il le laissa se joindre à eux.
Regis analysa la scène, qui lui paraissait complètement stupide. De un, Alenn semblait être définitivement avec Lily. Ensuite Alenn s’annonçait comme étant un nouveau prof, et directeur des Gryffondor. Ça Regis ne pouvait pas le croire. L’ancien Sale Gosse professeur. Regis fut tout de même déçus. Mais il ne le montra pas. Il le fixait de son regard habituel.


"Regis O'Bryan ?"


" Qui d'autre ?"


"En personne, Professeur" dit-il en appuyant sur le dernier mot.

Regis lui adressa un sourire et il se leva.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alenn Sullivan
*Directeur de Gryffondor*
*Prof de DCFM*

*Directeur de Gryffondor**Prof de DCFM*
avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 19/02/2008

Chroniques
Amour: Lily. Sisi, j'vous jure.
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Aout] Comme des mousquetaires.   Jeu 12 Juin - 12:27

C'était donc Regis en face delui, celui qui avait mystérieusement disparu après sa sixième année à Poudlard. Et depuis tous ce temps. Alenn gardait les bras autour de sa jeune amie, par simple étourderie à présent. Ses yeux bleu fixaient le visage de l'ancien Poufssoufle, alenn connaissait bien son vieil ami, mieux qu'il n'aurait pu le deviner peut être. Et presque mieux que Lily.
Mais Lily est une cachottière, qui aime laisser planer autour d'elle un aura de mystère. Qui s'invente des mystères si elle se trouve trop découverte. Elle serait presque capable de modifier son caractère si un jours, Alenn la trouvait trop prévoyable. Mais pour l'instant qu'elle se rassure, Alenn n'y comprenait toujours rien.
Il se leva alors, délaissant les épaules de Lily. Il sentit par Archimède un sentiment confu. Lui même ne comprenait pas cette partie de liy, qui l'empâchait de l'embrasser lorsqu'il en avait envie, ou même de la toucher. Parfois, le jeune clown se serait damné pour avoir ses lèvres. Mais peu importais, il avait retrouvé Regis. Celui qui l'avait plus ou moins soutenu lorsque Lily essaya de le tuer en deuxième année. C'étais un peu comme retrouver la peluche qui nous protégeait des cauchemards. (Hum *sbaf*)
Alenn n'avait pas tant grandis mentalement, son pouvoir magique c'étais accru, ses connaissances s'étaient amplifiés. Mais son caractère étais resté le même. Cet enfant sous se voile d'innocence, pourquoi Alenn n'entrait pas dans l'Ordre du Phénix ? Car comme Cad a dit un jour : Alenn est incapable de faire du mal.
Incapable de tuer. il n'a jamais pu lancer un doloris, un Imperium ou autre truc correctement. Mais il le cachait bien, et avec contenance. Il allais s'entrainer. Plus qu'à espérer que ça n'en fera pas un tueur.

Il sentis Regis s'appuyer de tout son poid sur le mot Professeur. Face à lui, il avait la mauvaise impression d'avoir affaire à un sourire factice.


"Pour toi, cela reste Alenn. A moins que tu ne veuille retourner à Poudlard ?"

Lui voulais y retourner. Pour ouvrir les yeux à certaines personnes, Alenn attrapa une pomme et la fit rouler d'une main à l'autre en passant par les épaules. Il en fit apparaitre trois de cette façon, comme le prestidigitateur qu'il était. Il en envoya une vers Regis, une autre vers Lily. Les pommes étaient bien vertes, des granny smith peut être. Il lui décrocha un sourire de gamin.


"Je ne te le conseille pas. Moi, j'y vais juste pour faire la pomme pourrie et contaminer le panier."

C'était un murmure amusé. Alenn savait que presque l'intégralité de ses collègues étaient mangemorts, que beaucoup découvrirait son caractère et son idéologie. Qu'ils voudraient le tuer.
Se faire manger par l'ours pour mieux enfoncer un couteau dans sa gorge.
Le Gamin était le pire des kamikazes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Northfell
Autre
Autre
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 20/02/2008

Chroniques
Amour: Alenn, étonnant n'est-ce pas ?
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Aout] Comme des mousquetaires.   Dim 15 Juin - 22:58

La main de Lily quitta rapidement la tignasse du clown. Ce geste avait-il été réel ? La marionettiste attachait-elle simplement un fil ? Oui, Lily ne pouvait avoir changé au point de devenir affectueuse envers Alenn.
Une longue gorgée de bièrre-au-beurre coula le long de sa gorge, châtouillant la paroie de sa peau, l'amertûme sucré du breuvage sorcier. C'était donc ça. Il avait fuit. Il avait fuir. Qui l'avait poursuivit ? Ceux qui avaient rendu son frère fou ?
Le verre pleura, les mains de Lily l'éttouffaient.

Son visage, souriait. ses yeux, souriaient. Ses lèvres, souriait. Elle retrouvait un ami. Etrange duplicité qui habitait la jeune gardienne. Sa main droite quitta le verre, le laissant respirer, glissant sur une cicatrice qui s'étalait presseusement sur sa main gauche. Quitant la base de son pouce pour filler vers son coude, disparaissant à mi-bras.


" On les crèvera tous."

Les yeux de Lily riaient. Son visage souriait. Sa bouche souriait. Sa bouche émétait une promesse de mort sur un ton badin. Lily n'avait pas changé, elle avait un peu grandis, désormais elle perdait un peu de poésie dans certain moment.
Elle les crèveraient tous, pour son frère, pour Regis, pour sa mère qui ne pouvait voir son fil, pour tous les sorciers née moldu à qui on arachait la vérité. Une partie du moins. Pour cette envie de vengeance qui roulait sous sa peau, pour ce genre de phrase en décallage avec son personnage, pour autant d'autre chose au sein de l'ordre elle passait pour une suicidaire.
Un regard sur les bras d'Alenn qui entouraient toujours ses épaules. Ils étaient profondément différent et contrairement à ce qu'imaginait Regis rien n'était définitif avec eux. D'ailleurs ils n'étaient pas ensemble. Ils étaient chacun de leur côté, leurs chemins se croisaient de temps à autre.
Les bras d'Alenn quittèrent Lily. Le moment de se séparé était déjà là ?

Archimède fit tampon sur la vague d'émotion fantôme qui traversa Lily.

La discution s'orienta sur Alenn. Regis ne cacha pas sa deception sur le fait qu'Alenn devienne professeur. La réplique du clown ressemblait vaguement à une justification. Personne n'aurait imaginé Alenn Professeur.


" Tu vas faire quoi maintenant ? Repartir ?"

Seul la curiosité pointait dans la voix de Lily, pas de reproche ou d'inquiètude. Elle se gardait bien de juger un ami. Persuadée que c'était des mangemort qui l'avaient amené à fuir elle se savait mal placée pour juger. Elle qui avait fréquenté un mangemort, sans le savoir, amie avec un de ceux qu'elle voulait éradier.
N'était-elle pas comme eux en ayant se comportement ? Si.


" Tu pourrais faire un spectacle avec le calamard géant en vedette : Aprochez! Aprochez n'ayez pas peur c'est une brave bête... Non ?"

Regis se leva.

" Restes ! Ça fait treize ans qu'il nous manque un membre tu peux bien nous accorder une ou deux minutes de plus ?"

Lily s'appuya de tout son poid sur la banquette pour pouvoir appuyer sur ses mots. Sorti un paquet d'une enième poche. Dedans un paquet de cigarettes moldues et des bonbons. Elle le posa ouvert sur la table. Pris un cône translucide et marron.

" Allez on partage."

Un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Aout] Comme des mousquetaires.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Aout] Comme des mousquetaires.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Trois Mousquetaires
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Circle: Evil Never Dies :: Villes & Villages :: Villes et villages :: Pré Au Lard :: Les Trois Balais-
Sauter vers: