CalendrierAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [sept] En rouge et blanc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isibeal Liadan
Employé du Ministère
Employé du Ministère
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 29
Localisation : Au ministère
Date d'inscription : 01/03/2008

Chroniques
Amour: Sort d'une rupture *snif*
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: [sept] En rouge et blanc   Sam 13 Sep - 15:40

Ste Mangouste est un monde blanc et pur, qui laisse dans les cœurs une impression étrange. Peut-être qu’ici elle n’osera pas se montrer. Peut-être que cette mutation me fera du bien finalement. Je me répète les instructions. Surveiller les dossiers rouges et éviter les hommes. Ici, je pourrais sûrement faire la paix avec lui. Celui qu’elle a tué. Celui que j’aimais tellement et qui m’a quitté à jamais.

Ste Mangouste est un monde de douleur et de souffrance d’où sortent tous les cris de haine. Ici, je me sentirais bien, je me nourrirais des cris des patients et si je ne puis être responsable, au moins en serais-je entouré. Cette idiote, je ne lui donne pas deux jours avant de disparaître sous ma force. Cette mutation me fera le plus grand bien. Elle va arrêter de penser à l’idiot et nous pourrons nous concentrer à nouveau sur notre carrière. Car je ne peux pas compter sur elle pour préserver notre avenir.

La lettre de démission avait été posée sur le bureau du ministre le soir même. Le lendemain, un dossier de demande d’admission à l’hôpital avait été envoyé. L’entretient d’embauche c’était bien passé et son CV était finalement sans faille. Elle avait été engagée sans la moindre anicroche et commençait aujourd’hui. L’air un peu impressionné, presque timide, la jeune femme était entrée dans l’hôpital et s’était présentée à l’accueil. Le personnel était presque composé uniquement de femme, les médecins ne sortant que très rarement de leurs salles d’opération et de leurs bureaux. Elle avait passé la matinée à visiter l’hôpital en compagnie d’une infirmière avec laquelle elle s’était presque liée d’amitié puis elles avaient partagé un déjeuner et une bonne pâtisserie. Le goût du sucre raviva bien un peu en Isibeal celui de la douleur et du sang mais une urgence était arrivée à ce moment là et voir un sang impur (un homme qui plus était) hurler sur un brancard était presque aussi satisfaisant qu’être soit même responsable de la douleur. Évidemment elle n’en avait rien montré, se contentant de se plaquer contre un mur pour ne pas gêner.

L’après midi de ce premier jour, elle devait rencontrer le Docteur Stuart. Une femme sur laquelle les infirmières ne tarissaient pas d’éloge. Elle était presque devenue l’égale du Docteur Lordryu et chacun dirigeaient un département. Lordryu n’avait pas souhaité la voir mais le Dr Stuart avait gentiment accepté de l’accueillir dans l’établissement. Isibeal sourit de cet étrange sourire sans joie qu’elle avait parfois. C’était le moment le plus difficile mais elle y arriverait. Elle n’avait pas tellement le choix de toute façon.

Elle frissonna. Elle se tut. Elles frappèrent à la porte tandis qu’une courte bataille s’engagea pour le contrôle de la machine. Finalement, ce fut elle qui prit le dessus et c’est avec un sourire intimidé qu’elle ouvrit la porte du bureau de sa supérieure hiérarchique.


titre édité, on est encore en Septembre :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lohelia Isabella Stuart
Médicomage
Médicomage
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6
Age : 28
Localisation : Si non présente à Ste Mangouste... Regardez chez moi ?
Date d'inscription : 30/08/2008

Chroniques
Amour: Peter Stuart
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [sept] En rouge et blanc   Sam 13 Sep - 23:16

    Ce jour fut presque... calme. Presque parce que Lohelia ne se remettait toujours pas de la lettre qu'elle avait reçut d'un certain professeur de Sortilège de Poudlard, lui annonçant que sa fille avait fait - encore - du remous en cours. Lohelia n'y pouvait rien... Sa fille avait toujours tendance à n'en faire qu'à sa tête. Surtout quand elle n'aimait pas quelqu'un. Bref, ce n'était pas parce que sa fille avait fait le bordel en cours que Lohelia ne se remettait pas de cette lettre... Mais, bien à cause du ton employé par ce prof... Un ton grinçant, pour le moins cassant. Lohelia plaignait sincèrement sa fille... Elle devait en voir de toutes les couleurs à l'école. Elle avait des nouvelles de temps à autre, quand sa chère descendante n'oubliait pas de lui écrire. Mais, le reste du temps, elle restait sans savoir ce qu'il se passait. Si... Elle avait reçut une lettre très laconique, déclarant qu'elle avait perdu sa croix. Son père s'était précipité pour lui en renvoyer une... Mais, étrangement, dans sa lettre, rien ne montrait que Rebecca était déprimée, triste ou quoi que ce soit. Même le "bisou" final avait été écrit d'une manière plutôt... guillerette. Enfin bref ! Elle avait donc quitté la maison, non sans avoir souhaité une bonne journée à son mari. C'était ainsi qu'elle se rendit à l'Hôpital Ste-Mangouste... En transplanant bien évidemment. Revêtant prestement sa blouse blanche, elle se dirigea rapidement vers son service, prenant connaissance des dernières admissions. Une brûlure au troisième degré causé par un poulet cracheur de feu, de multiples morsures de serpents... Bref, rien de bien différent par rapport à d'habitude. Elle rentra dans son bureau et y resta une bonne heure, lisant soigneusement chacun des dossiers. Des visages, des noms... Des gens qui passaient dans sa vie pour en ressortir aussi rapidement qu'ils n'y étaient rentrés. Elle se racla la gorge quand une infirmière pénétra dans son bureau. L'Italienne leva son visage marmoréen vers l'Anglaise et eut un large sourire polie. Lui souhaitant le bonjour. L'infirmière lui rendit son sourire et annonça alors qu'une jeune femme venait à Ste-Mangouste. Pour aider dans l'administration ou quelque chose du genre. Cependant, elle ajouta que le Dr Lordryu avait refusé de la voir. Lohelia resta silencieuse, continuant à sourire de cet éternel sourire bienveillant... Forcément, Lordryu était soi-disant "trop occupé" pour s'occuper des nouveaux. Donc... Avec cet accent italien légèrement chantant, elle annonça qu'elle s'occuperait de cette jeune femme.

    Elle n'avait, pour ainsi dire, aucune information sur cette Isibeal Liadan. Juste qu'elle avait quitté le Ministère de la Magie pour venir à l'Hôpital. Allez savoir pourquoi. Lohelia essayerait sans doute de tenter de le savoir, mais, si jamais la jeune femme ne voulait rien dire, elle n'insisterait pas. Le Dr Stuart n'était pas de ceux qui obligés les autres, un couteau sous la gorge, à dire des informations. De toute façon, elle finissait par savoir... D'une manière ou d'une autre. Qu'elle le veuille ou non. Elle était sortie de son bureau, pour aller faire des visites. Elle obligea pour la énième fois Mme Edril à rester au lit. La pauvre femme eut l'inconscience d'avaler une sympathique créature qui s'amusait à lui mettre l'estomac dans tous les sens. Lohelia était face à un cas épineux. De toute façon, l'opération était de mise si ça continuait. Ah ! La bonne blague ! Elle repensa à sa fille, qui avait une peur bleue du sang. Espérons que, pendant sa formation de Médicomagie, elle réussisse à surmonter sa peur. Alors qu'elle venait de se plonger dans ses pensées, assise sur son bureau à regarder par la fenêtre, elle entendit la porte s'ouvrir. Elle se retourna bien rapidement et regarda qui donc venait de s'y introduire. Elle s'attendait à voir une infirmière, elle eut tout faux ! Il s'agissait d'une jeune femme, très jolie il faut dire. Lohelia se leva et s'approcha d'elle, en tendant une main... D'une voix douce et avenante, elle déclara - parce que ça crevait les yeux qu'elle était intimidée :


    - Vous êtes Isibeal Liadan ? Je suis le Dr Stuart... Ravie de vous voir enfin !


Dernière édition par Lohelia Isabella Stuart le Mar 28 Oct - 12:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isibeal Liadan
Employé du Ministère
Employé du Ministère
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 29
Localisation : Au ministère
Date d'inscription : 01/03/2008

Chroniques
Amour: Sort d'une rupture *snif*
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [sept] En rouge et blanc   Mar 7 Oct - 6:07

Elle se tut. Vous ne pouvez savoir vu qui ne voyez pas plus loin que le sourire timide d’une adolescente de dix-neuf printemps tout juste, la sensation de vistoire qui emplit la bouche à cette simple constatation. Pour la première fois depuis des mois, elle se sentait libérée de sa pire ennemie. C’est donc avec un sourire chaleureux et sincère que l’ancienne Serdaigle serra la main de son supérieur hiérarchique. Mais si elle elle ne disait rien, il n’en restait pas moins qu’elle veillait, inscirvant tous les détails utiles dans leur mémoire commune.

Miss Stuart était une femme d’une trentaine d’année qui faisait moins que son âge. Elle avait un accent étranger et chantant qui évoquait aussitôt le soleil et faisait penser à ces films italiens à la mode. Ses cheveux étaient d’un beau noir, bien coiffés et cascadaient sur sa blouse blanche. Quand à son visage, un peu maquillé mais pas trop, il ressemblait à celui d’une poupée russe. Elles sentirent aussitôt l’aiguillon de la jalousie les blesser. C’était le genre de femme qui auraient pu lui plaire. Peut-être même était-ce elle qui devait couler des jours heureux avec ce traitre infâme qui les avait tant fait souffrir ? Non, elle semblait trop profondément heureuse pour se remettre juste d’un deuil. Il ne fallait pas penser à Lui, seul la mission était importante car elles n’avaient pas le droit à l’erreur. Pas si elles voulaient survivre ce qui bien sur était le cas. Soucieuse que tout se passe bien, elle prit toute la haine sur elle tandis que l’Isibeal habituelle continuait à rougir devant la simplicité et la gentillesse de l’accueil.


« Je…euh…oui, c’est bien n… moi. Enchantée de vous rencontrer Docteur. J’ai été transférée ce matin et si j’ai bien comprit, c’est moi qui me chargerais d’être votre secrétaire. J’espère que je serais à la hauteur… »

*Pour une fois* souffla-t-elle d’une voix perfide dans l’unique but de la déstabiliser.
*Tais toi !* pensa-t-elle en réponse avant d’enchaîner, rougissante de s’être laissée distraire et voulant absolument faire passer ça pour de l’intimidation. Elle baissa d’ailleurs la tête pour cacher la lueur de triomphe froid qu’elle faisait passer dans leurs yeux.

« …et si je peux faire quoique ce soit pour vous, surtout n’hésitez pas à me le demander. Je sais que j’ai l’air très jeune comme ça mais euh… j’ai travaillé un petite bout de temps au ministère et je suis très forte pour vous dénicher tout ce dont vous pourriez avoir besoin »

Finalement, elle ne se débrouillait pas si mal. Et elle n’avait pas encore une seule fois ressentit le besoin fou de tuer, de faire souffrir ou de s’en prendre au petit ami (ou mari) qu’une si belle femme ne pouvait manquer d’avoir. Peut-être guériraient-elles de leur obsession. Le Lord n’avait sûrement pas pensé à ça mais si elle pouvait faire taire ses instincts pour les conserver intact et à Son service, alors il pourrait lui rendre ses faveurs.

« D’ailleurs j’aimerais vous le prouver. Demandez moi n’importe quoi, même si c’est impossible et je vous le fait ou le trouve dans le temps que vous m’aurez impartit. »

Elle avait l’air trop gentille pour lui tendre un piège. Elles ne risquaient donc pas grand-chose à déclarer ça. Au pire un travail de titan. Au mieux elle refuserait gentiment et remettrait l’entretient sur les rails en lui posant les questions d’usage, quoiqu’elles puissent être. Ne surtout pas oublier les dossiers rouges…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lohelia Isabella Stuart
Médicomage
Médicomage
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6
Age : 28
Localisation : Si non présente à Ste Mangouste... Regardez chez moi ?
Date d'inscription : 30/08/2008

Chroniques
Amour: Peter Stuart
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [sept] En rouge et blanc   Mar 28 Oct - 12:22

    Lohelia regarda la jeune femme rentrer dans son vaste bureau. Elle semblait tendue ce qui était fortement compréhensible. Elle se rappela son entretien d'embauche et malgré sa nature italienne à être fortement sûr d'elle, elle n'avait pas réussit à faire taire ce cri de stress qui résonnait en elle. Finalement, elle avait été engagé et avait plutôt très bien réussis. Cependant, en regardant le visage fin de la jeune femme, elle comprit qu'Isibeal avait aussi bien réussi. Sinon, elle ne serait jamais ici. Se méfier de son regard intimidé ? Sûrement. Parce que même si elle avait l'air jeune, la belle Liadan était quand même entrée au Ministère et elle avait intégré Ste-Mangouste. Pour devenir sa secrétaire, apparement. Bien, très bien... Lohelia avait beaucoup de patients, de dossiers. Les admissions et les autorisations de sortie étaient des choses qui agaçaient grandement la jeune femme. Qui ne se sentait pas forcément à l'aise dans ce genre de trucs. C'était peut-être plus le ressort d'une secrétaire. Plus qualifiée. Et puis, Lohelia se sentirait moins surchargée. D'ailleurs, Isibeal confirma les pensées de la jeune Italienne, en lui affirmant qu'elle était apte à trouver, à dénicher tout ce qu'elle voulait. Ah tiens ! Ca c'était parfait ! Lohelia, qui avait comme qui dirait, eu quelques problèmes avec l'ancienne secrétaire, avait perdu des dossiers. Et un de ses patients, admis il y a une semaine et demi, avait eu des antécédants dans sa famille. Néanmoins, elle aurait bien aimé savoir de quoi il s'agissait. Mais, sans les dossiers, elle ne pouvait rien faire, rien savoir.

    Alors que la jeune femme se plongeait dans ses pensées, la nouvelle secrétaire la tira de ses pensées. Lentement, elle redressa la tête, ses lourdes boucles tombant sur sa blouse. Alors qu'elle dardait sur la nouvelle un regard céruléen implaccable. Non pas par méchanceté, mais parce qu'elle était encore dans ses pensées. Ses pupilles devinrent plus claires, signe qu'elle était plus attentive. Elle se pinça la lèvre. Devait-elle relever le défi ? Si elle ne le faisait pas, par contre, Isibeal aurait peut-être l'impression d'être face à une femme qui n'osait rie entreprendre. Néanmoins, il ne fallait pas non plus mettre Lohelia au défi. Elle les relevait, généralement. Elle se mordilla la lèvre inférieure et fronça légèrement les sourcils. Puis, elle se releva et passa derrière son bureau, pour y chercher quelque chose. Elle en sortit un dossier, incroyablement vide, avec un post-it horriblement rose dessus. L'ancienne secrétaire avait toujours eu des goûts horribles. De son écriture ronde, très enfantine, elle avait marqué "Dossiers Manquants". Sans rire... Lohelia Isabella ne l'avait pas remarqué d'elle-même ça, tiens. Elle tendit le dossier dans lequel, en réalité, il n'y avait que la feuille d'admission du patient. Lohelia eut un sourire avenant, et déclara alors :


    "Vous allez commencez alors à travailler tout de suite... L'ancienne secrétaire a déclaré que les dossiers étaient manquants. Cependant, je suis sûre qu'ils sont quelques parts aux archives. J'aurais besoin que vous me trouviez tous les membres de ce Monsieur Hasper. J'ai besoin de tous les Hasper. Que ce soit de sa famille proche ou non. Ensuite, vous trierez... Vous mettrez de côté les patients hospitalisés pour une maladie et ceux qui sont venus suite à une attaque d'animal magiques. Vous rangerez les blessures par animal et me ramènerez les dossiers des malades."

    En réalité, ce Monsieur Hasper avait fait une étrange réaction suite à l'attaque d'un Aspic. Le venin du serpent avait était beaucoup trop rapide et depuis, ce Monsieur Hasper était dans le coma. Entre la vie et la mort... Et plus proche de la mort. Le regard sérieux, Lohelia ne donne que quatre heures à Isibeal pour trouver le tout. Il lui fallait le plus tôt possible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [sept] En rouge et blanc   

Revenir en haut Aller en bas
 
[sept] En rouge et blanc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [WIP] Blood Axes - Les peaux rouge du Desert !
» Croix Rouge Haïtienne ou à l'haïtienne? La descente aux enfers.
» Carton rouge...
» Bouge ton boule, c'est pour moi qu'on déroule le tapis rouge... >>Libre
» Les rouge vs les bleu :Un jeune est assassiné à Montréal.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Circle: Evil Never Dies :: Villes & Villages :: Villes et villages :: Londres :: Hôpital de Ste Mangouste :: Rez-de-Chaussé-
Sauter vers: