CalendrierAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [2 Sept] Connaissances

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cennyd McAyr
Professeur
Professeur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 278
Age : 39
Date d'inscription : 06/02/2008

Chroniques
Amour: Les femmes - Toutes
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: [2 Sept] Connaissances   Jeu 3 Avr - 8:55

Cennyd n'arrivait pas à se rappeler pourquoi il n'aimait pas Poudlard quand il y était étudiant. Probablement parce qu'à l'époque, il ne pensait qu'à se venger et il craignait pour la vie de sa mère. Tant que le Traitre était vivant, il y avait en effet un risque. Mais les années étaient passées et sa mère vivait encor, vieille et recluse dans son manoir. Il restait le bon fils qu'il avait toujours été et passait régulièrement la voir mais depuis que Cadfael était mort, il avait espacé ses visites. Pas besoin de se faire autant de soucis qu'avant, et puis mine de rien il avait eu du travail.

Maintenant que les passions et les peurs s'étaient calmées, Cennyd pensait souvent au château avec regret. Il y avait passé sept très bonnes années et y avait la plupart de ses souvenirs. Romances, cours, trahisons et vengeances, la vie au château valait presque un roman à elle toute seule.
Tout cela pour dire que même s'il restait digne, moqueur et ironique, Ced était très content et assez excité de se trouver à nouveau dans le Poudlard Express. Revenir de Poudlard où il s'était installé rien que pour prendre le train avec les élèves était certes un rien puéril mais c'étaient les ordres de Majandra La Toute Puissante et il était important qu'elle se pense supérieureà lui pour le moment. Sans compter que c'était l'occasion ou jamais de découvrir ses nouveaux collègues et de se faire un résaut de connaissance. Il connaissait déjà Irina mais ignorait quels seraient les autres volontaires. Avec de la chance, il y aurait quelques filles potables dans le lot. Autant mêler l'utile à l'agréable non ?

Pour le moment, il était le premier à s'installer dans le wagon. Il s'installa tranquillement dans le sens de la marche coté hublot, afin de pouvoir, le cas échéant, céder cette place de choix à une jolie créature un peu tlmide. Au pire il en profiterait pour lui.
D'un coup de baguette, il installa son léger sac de voyage dans les filets placés au dessus de sa tête puis sortit un carnet et une plume. Il se mordit une seconde la lèvre inférieure et commença à écrire à l'encre marron. Malgré son handicap (il était gaucher et les sorciers n'avaient pas franchement d'outils adaptés pour lui) son écriture restait élégante et parfaitement lisible. Pour le moment toutefois, il n'y avait que la date. L'intéret du carnet n'était pas vraiment d'écrire quelque chose d'important mais plutôt d'attirer la curiosité des autres professeur et d'engager la conversation.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elysha Zalinsky
Autre
Autre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15
Age : 32
Localisation : A la Bibliothèque !!!
Date d'inscription : 01/05/2008

Chroniques
Amour:
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [2 Sept] Connaissances   Sam 3 Mai - 2:19

Elysha traversa vite fait, et discretement, le pilier qui menait à la voie 9 3/4. Elle se mit à courir et arriva devant la porte du train. Pourquoi était-elle passé chez Mme Guipure. Cette dernière était une amie de sa mère et avait voulu des nouvelles de toute la famille. Quelques minutes plus tard et elle aurait raté son train et son nouveau travail ! Elle monta rapidement en tirant sa lourde valise et la cage de Tilly. Elle s'arrêta pour reprendre son souffle puis s'avança dans le couloir. De nombreux élèves la dévisageaient, se demandant très certainement qui elle était. Elle leurs sourit et continua sa marche. Le train s'était mit en route et Elysha sentait le roulis douceret des rails. Elle adorait voyager en train. Malgré qu'elle sache transplaner, elle n'utilisait que rarement ce moyen, préférant les véhicules moldus.
Elle cherchait une place libre mais tous les compartiments étaient pleins. Elle désespérait de trouver une place assise quand elle arriva au bout du couloir. Elle ouvrit le dernier compartiment et sourit en voyant qu'il n'y avait qu'une seule personne, un adulte en plus. Celui-ci était plongé dans l'écriture d'un mot quelconque. De carrure assez sportive, il arborait une chevelure rousse. Elle ne distinguait pas les traits de son visage mais regarda ses mains. Celles-ci étaient de taille moyenne, en parfaite concordance avec le gabarrit de l'homme. Elle secoua la tête pour sortir de sa contemplation et réalisa qu'elle était toujours dans le couloir, bloquant l'accès aux toilettes.
Elle entra et referma la porte doucement. Elle posa la cage de sa chouette sur le siège et tenta de percher sa valise dans les filets prévus à cet effet. Malheureusement, sa valise s'ouvrit laissant s'échapper de nombreux livres ainsi que des vêtements.

Par la barbe de Merlin ! grogna-t'elle en s'agenouillant pour ramasser ses affaires.

Elle jeta un regard vers l'homme en espérant qu'elle ne l'avait pas déranger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-the-first.forums-actifs.com/index.htm
Cennyd McAyr
Professeur
Professeur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 278
Age : 39
Date d'inscription : 06/02/2008

Chroniques
Amour: Les femmes - Toutes
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [2 Sept] Connaissances   Mar 6 Mai - 7:05

Cennyd regardait son carnet vide avec autant d'attention et d'amour que s'il y avait mit son absence de coeur. Bien entendu, tout cela n'était qu'une grosse supercherie. Il se fichait pas mal d'écrire un journal intime (son Ego n'allant pas jusqu'à le pousser à n'écrire que sur lui et puis il considérait ce genre d'ouvrage comme des pièges. Sans oublier le fait qu'il n'avait aucun sentiment a confier a qui ou quoi que ce soit) et n'avait pas manqué de remarquer l'ombre résolument féminine qui s'était profilée aux fenêtres. Il croisa mentalement les doigts, espérant à moitié qu'il s'agirait d'une étudiante perdue qu'il faudrait ramenner dans le droit chemin.

La porte s'ouvrit et s'il avait toujours l'air totalement plongé dans sa méditation, Cennyd risqua un léger coup d'oeil. Trop agée pour être une élève mais assez jeune pour être très intéressante. Cheveux châtains mi-longs, encadrant un visage clair dans lequel brillait deux émeraudes. Un minois qui lui disait quelque chose mais il n'arrivait pas à se rappeler quoi. Il y avait eu tant de filles ces dix dernières années qu'on ne pouvait réellement lui demande de se souvenir de toutes n'est ce pas ? Quoiqu'il en soit elle devait ressembler a l'une de ses anciennes conquêtes. Peut-être en faisant plus amples connaissance... c'était que la jeune fille avait des jambes qui n'en finissaient pas et des formes tres supportables. Il aurait plaisir à la contempler de plus près.

Après un moment d'hésitation et d'observation de parts et d'autres (Cennyd bien dissimulé derrière son carnet, elle plus franche et plus directe dans ses manières), l'inconnue entra, posa une cage contenant une chouette sur un fauteuil et tira une lourde valise à l'intérieur. Le professeur de métamorphose se mordit l'intérieur de la joue en réfléchissant (ca lui donnait une jolie fossette). Devait-il proposer son aide ou continuer a jouer le poète maudit ? Mais les évènements résolurent ce dilemne presque cornélien. La valise tomba et s'ouvrit révélant un grand nombre d'ouvrages plus reliés les uns que les autres . Des livres. Berk.


"Laissez, je vais vous aider"

Posant son cahier (fermé) a coté de lui; Cennyd s'agenouilla aux côtés de la demoiselle sans lui laisser le temps de répondre ou de protester. Jouant le timide (ce qu'il n'était pas du tout), il garda les yeux rivés sur le sol tout le temps que dura la scéance de ramassage, s'arrangeant tout de même pour frôler une ou deux fois la main de sa future victime. Elle avait la peau douce et agréable - remarqua-t-il d'ailleurs assez rapidement.

"Je ne me suis pas présenté, je m'appelle McAyr. Cennyd McAyr, professeur de métamorphose. Enchanté de vous rencontrer mademoiselle ?"

Tenta-t-il calmement en essayant de fermer à nouveau la grosse valise et l'envoyant d'un coup précis de baguette dans l'un des compartiments avant de la fixer de ses yeux d'acier, le sourire aux lèvres et l'air affable.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elysha Zalinsky
Autre
Autre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15
Age : 32
Localisation : A la Bibliothèque !!!
Date d'inscription : 01/05/2008

Chroniques
Amour:
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [2 Sept] Connaissances   Mar 6 Mai - 15:47

"Laissez, je vais vous aider"

Elysha leva la tête et vit le jeune homme s'agenouiller et rassembler ses livres. Elle resta quelques secondes immobile, un livre entra les mains. Elle ne réagit seulement quand il lui prit des mains pour le remettre à sa place. Elle rougit légèrement et s'activa au rangement. Enfin le dernier livre reprit sa place et le jeune homme sortit sa baguette pour percher la valise dans les filets.

*Non, mais comme tu es bête ma fille, tu aurais pu utiliser la magie dès ton arrivée pour ranger ta valise au lieu de deranger cet homme !*

Elle se releva et frotta la poussière qui s'était installée sur ses genoux puis elle regarda son "sauveur". Celui-ci se présenta et lui sourit.

*Oui, mais si tu avais utiliser ta magie, tu n'aurais pas vu ce beau sourire !*

A son tour, elle sourit.

Mademoiselle Zalinsky, Elysha Zalinsky. Je suis la nouvelle bibliothéquaire de Poudlard. Très heureuse de vous connaitre et je vous remercie de votre aide.

La petite chouette se fit entendre derrière eux.

Oh Tilly ! Je t'avais oublié !

Elle ouvrit la cage et le mini volatile se posa sur son épaule. Elysha sortit de sa poche du Miamhibou et lui tendit. L'animal se mit à manger goulûment. La jeune femme la caressa, le recouvrant entièrement de sa main. Il faut dire que Tilly était vraiment minuscule, à peine la taille d'un chaton. C'était à se demander comment elle pouvait portée un courrier !
Enfin, la petite bête repartit se poser dans sa cage et s'endormit. Elysha reporta son attention sur le jeune homme qui ne l'avait pas quitter des yeux. Elle sourit et regarda autour d'eux. Son regard se posa sur le carnet.

Vous écrivez ?

Elle s'installa sur la banquette au face de Cennyd et attendit une réponse. Curieuse de nature, elle posait toujours toutes les questions qui lui passaient par la tête qu'elles soient justes ou indiscrêtes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-the-first.forums-actifs.com/index.htm
Cennyd McAyr
Professeur
Professeur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 278
Age : 39
Date d'inscription : 06/02/2008

Chroniques
Amour: Les femmes - Toutes
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [2 Sept] Connaissances   Mer 7 Mai - 21:12

Elle avait un air de chaton perdu sous une averse. Vous savez lorsqu'il a la tête toute ébouriffé et ouvre deux grands yeux ronds tout en secouant une patte d'un air absent... Oui exactement ça. Si ce n'était que le chaton était bien joli, que les perles d'emeraude donnaient une lumière du plus bel effet et que sa légère rougeur n'était pas non plus pour lui déplaire. Pour tout dire, le vieux matou aurait bien fait du chaton son quatre heures. Mais tout venant à point à qui sait attendre, il en ferait son minuit. Oui, cela ferait un pied de nez à Majandra, voire à Irina et lui passerait une bonne soirée. Maintenant le mieux était de continuer dans sa voie et jouer au poète maudit, timide et galant. Ce genre de numéro tombait souvent juste avec ce genre de gamines.

Enfin le dernier livre prit place et Cennyd utilisa sa baguette pour faire monter la valise. Elle n'était pas si lourde et il aurait très bien pu le faire à la main mais ca n'aurait pas été avec son tout nouveau rôle. Il ferait l'homme costaud et solide plus tard. Pour le moment, Matou était devant le trou de la souris et guettait qu'elle sorte, remuant la queue et faisant de petits bruits étranges pour la mettre en confiance. Ce qui en langage humain se traduisit par une rapide courbette et un Cennyd assit recommançant à faire semblant de chercher de l'inspiration tout en surveillant la jeune femme. Elle venait de se présenter, montrant par la même ses origines étrangeres car Zalinsky ne sonnait pas du tout anglais. Un bon point pour elle puisque les jeunes filles anglaises étaient souvent prévenues contre lui et il avait assez de Majie et d'Irina pour se faire rejetter sans arrêt. Elle était bibliothécaire apprit-il également. Moins bien, Cennyd fuyait cette piece comme la peste. Il avait d'ailleurs réussi le tour de force de ne pas y aller plus d'une fois par an durant toute sa scolarité poudlardienne. Lorsqu'il avait quelque chose à y chercher, il envoyait invariablement quelqu'un. Enfin il trouverait bien le moyen de la sortir Elle de cette antre d'intellos.


"J'essaie mais depuis la mort de ma femme je n'ai pas réussi à écrire un seul mot. A croire que ma muse m'a quitté avec elle..."

Petit sourire gêné, yeux dans le vague, panoplie complète de ceux qui ne savaient pas cacher leurs émotions. Au fond de lui Cennyd ne sentait aucune tristesse de la mort de son épouse. Elle avait été bien pratique le temps que ca avait duré mais le jour ou il aimerait vraiment quelqu'un était aussi peu près d'arriver que l'ordination de Voldemort dans un ordre mendiant.
Il la suivit du regard et lui sourit timidement lorsqu'elle s'assit en face de lui avant de poser son carnet fermé.


"Et vous mademoiselle, vous n'avez pas peur que tant de mois sans voir votre petit ami soit un fardeau un peu lourd ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elysha Zalinsky
Autre
Autre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15
Age : 32
Localisation : A la Bibliothèque !!!
Date d'inscription : 01/05/2008

Chroniques
Amour:
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [2 Sept] Connaissances   Jeu 15 Mai - 2:52

Quelle question idiote ! Bien sûr qu'il écrivait ! Sinon, il n'aurait pas ce carnet à la main et ce stylo au coin des lèvres. Elle le fixa sans un mot. Elle aussi écrivait. Mais ce qu'elle préférait c'était dessiner. D'ailleurs, elle avait toujours son matériel à portée de main. Cela la démangeait. Le visage très expressif de son compagnon de voyage aurait été un bon modèle et elle se mit à imaginer comment elle le représenterait, par quelle partie de son visage, elle commencerait.

La suite ne l'étonna pas. Un homme aussi ... zut, elle ne trouvait pas les mots. Un homme aussi mignon, charmant, beau, élegant, ... on va s'arrêter là ! Enfin, il était logique qu'il eut été marié. Elle lui lança un regard triste. La mort de sa femme avait dû le déstabilliser complêtement. Elle était sa muse ? Quel malheur ! Une muse ne se trouve pas aussi facilement. Il faut beaucoup d'amour et de passion pour réussir à écrire. Pour Elysha, sa muse se trouvait à quelques milliers de kilomètres, en Russie, dans le pays de son père. Elle avait dû la laisser pour venir chercher du travail mais elle avait promis de la faire venir une fois installer.

La conversation roula sur leur relation amoureuse et la jeune femme sourit devant la question de Cennyd. Elle prit son temps avant de répondre.

Si j'avais un petit ami, soit il serait là avec moi soit je ne serais pas ici !

Des hommes étaient passés dans sa vie. Un seul avait compter. Et aujourd'hui, il n'était plus de ce monde. Elle se rendit compte alors, qu'elle avait ce point commun avec Cennyd et elle eut un petit sourire.

Donc, je n'ai aucun poids à porter, à part ma valise ! dit-elle en désignant le bagage dans le filet.

Elle croisa les jambes et posa ses mains sur ses genoux. Puis elle lisa sa jupe et lui lança un regard gracieux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-the-first.forums-actifs.com/index.htm
Cennyd McAyr
Professeur
Professeur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 278
Age : 39
Date d'inscription : 06/02/2008

Chroniques
Amour: Les femmes - Toutes
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [2 Sept] Connaissances   Lun 19 Mai - 3:43

Matou devant le trou de la souris voyait bien les deux petits yeux brillants qui s'étaient fixés sur lui. C'était d'ailleurs pour cela qu'il regardait avec application dans une direction totalement différente. Petite souris (ou chaton pour reprendre l'image précédente) devait se croire hors de danger. Penser que Matou n'était pas là pour elle mais visait un tout autre objectif. Ainsi, poussé par le démon, elle ferait elle-même les quelques pas qui le séparaient de son bourreau.

On disait souvent que la curiosité tuait les chats. C'était souvent le cas et cela risquait d'être le sort du chaton, mais dans ce cas précis, les questions de Cennyd recevaient exactement les réponses escomptées. Il en aurait sourit s'il n'était occupé à prendre un air étonné et à laisser accidentellement son stylo. Pour que le piège soit parfait,il aurait fallu qu'une photo de Soifra glisse du carnet lorsqu'il se penchait pour ramasser l'instrument mais il n'avait pas vraiment prévu sa rencontre avec Elysha et n'avait pas de représentation de sa femme avec lui. Tant pis, on ne pouvait pas être parfait tout le temps, même lorsqu'on s'appelait Cennyd McAyr.

Le jeune homme se baissa au moment même où la jeune fille (presque une adolescente) lissait sa jupe en lui reparlant de sa valise. Ced profita de sa position pour laisser couler un oeil discret sur les longues jambes fuselées et frôla malencontreusement la cheville droite en reprenant son ustencile.


"Oh, pardon, je suis désolé, je ne voulais pas je..."

Rougeur et bagaiement de rigueurs, on se releve vite en faisant attention à laisser ses cheveux un peu décoiffé.

"Je suis confu...hum..alors euh...vous disiez que...donc vous n'avez pas peur de vous ennuyer à Poudlard ? La bilbiothèque est certes bien fournie mais vous ne m'avez pas l'air du genre de fille qui reste tout le temps seule avec ses livres. Vous êtes bien trop bel.. euh, bien trop vivante pour cela, je me trompe ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elysha Zalinsky
Autre
Autre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15
Age : 32
Localisation : A la Bibliothèque !!!
Date d'inscription : 01/05/2008

Chroniques
Amour:
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [2 Sept] Connaissances   Mer 20 Aoû - 14:38

Le jeune homme parut assez surprit de sa réponse et Elysha ne put s'empêcher de sourire. Ce n'était pas le dernier a s'étonner de sa solitude. Pas plus tard que tout à l'heure, l'amie de sa mère lui avait dit qu'elle devrait être mariée et avoir des enfants au lieu de travailler. Mais voilà, la vie d'Ely n'était pas si simple. Le mariage, elle n'y comptait plus. Les enfants, c'était déjà fait mais cachés dans l'ombre.

Elle le suivit des yeux tandis qu'il faisait tomber son crayon puis elle jeta un regard par la fenetre quand il se baissa pour ramasser l'objet. Une légère caresse sur sa cheville la fit sursauter. Cennyd se releva rapidement, visiblement mal à l'aise. Il bredouilla des excuses avant de changer de sujet.

Ne vous inquiétez pas, je ne vous en veux pas.

La caresse, même très légère, avait été très agréable et la jeune femme se prit même à imaginer que Cennyd lui en prodige d'autres. Elle se redressa en réalisant l'orientation de ses pensées, elle baissa les yeux pour cacher la rougeur qui lui montait aux joues. Elle se tût quelques secondes pour reprendre son calme. Enfin, elle releva la tête et sourit à son compagnon de voyage.

Je vais peut-être vous paraître bizarre mais j'adore être au milieu des livres. C'est comme un refuge, où je vis un rêve. Il n'y a que moi et les histoires. Cela ne vous est jamais arrivés de vouloir devenir le personnage du livre ? De prendre sa place ?

Elle croisa les bras et pencha légèrement la tête sur le coté tout en continuant à sourire au jeune homme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-the-first.forums-actifs.com/index.htm
Cennyd McAyr
Professeur
Professeur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 278
Age : 39
Date d'inscription : 06/02/2008

Chroniques
Amour: Les femmes - Toutes
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [2 Sept] Connaissances   Jeu 21 Aoû - 4:37

Le poisson ne mordait plus, il se découpait lui même en filet pour se jeter dans la poele. A ce rythme là, il ne dormirait pas seul pour sa première nuit à Poudlard. Un juste retour des choses puisqu'il avait passé bien peu de nuits seuls à Poudlard depuis qu'il était assez grand pour savoir la différence entre les garçons et les filles. Elle semblait inquiete, soucieuse de le rassurer, tendre, presque maternelle envers lui. Il lui fallait une grande habitude du monde pour cacher le sentiment de victoire qui le saisissait. Par chance, le monde était son masque et il n'avait pas trop mal à cacher ce qu'il ressentait.

"Alors, vous devriez venir au Manoir un de ces jours. Mon Oncle était libraire et il a prit grand soin d'agrandir la collection familiale."

Il fit semblant de se rendre compte de l'indécence de sa remarque, détourna alors les yeux, rougit de nouveau et tritura son carnet vide puis serra les poings comme s'il venait de prendre une décision importante. Son regard se fit plus ferme, et il arrêta de rougir comme une jeune fille. Il était maintenant l'image même du poète maudit drapé dans son orgueil de mâle. Celui qui est timide mais le cache derrière un air bourru.

"Nan."

Puis il se radoucit à nouveau, sourit pour se faire pardonner et expliqua.

"Je lis peu de romans et il est difficile de s'imaginer en heureux d'essais ou de poèmes. Je pense que chaque personne est le personnage de son propre roman et il ne tient qu'à lui de le vivre. Tout est une question de volo...mais je m'emporte encore... "

Il lui reprit la main et planta ses yeux droits dans les siens.

"Racontez-moi votre histoire préférée.... je vous en prie."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elysha Zalinsky
Autre
Autre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15
Age : 32
Localisation : A la Bibliothèque !!!
Date d'inscription : 01/05/2008

Chroniques
Amour:
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [2 Sept] Connaissances   Ven 22 Aoû - 14:41

Elysha écouta le jeune homme attentivement et ses yeux se mirent à briller d'interêt quand il parla de la bibliothèque de son oncle. La jeune femme, étant très curieuse, n'hésita pas longtemps sur la réponse à lui donner.

Ce serait avec grand plaisir que je viendrais visiter cette collection. J'espère que vous me la montrerez vous-même. En avez-vous lu beaucoup de ces livres ?

Il enchaîna sur le fait qu'il lisait peu et Elysha fut surprise. La plupart des poètes, qu'elle connaissait, lisaient énormément. Enfin, cela ne voulait rien dire, il était peut-être très bon poète malgré cela. Elle ouvrit la bouche pour l'interroger sur ses écrits quand il se pencha et prit sa main.

La réaction d'Elysha fut immédiate. Elle devint aussi rouge qu'une pivoine et resta silencieuse à le fixer. Plusieurs minutes passèrent avant que la jeune femme ne baisse les yeux, très troublée par le regard de Cennyd. Mais que se passait-il ? Jamais Elysha n'avait été aussi troublée que maintenant. Elle hésita sur la marche à suivre. Devait-elle se dégager de la prise de Cennyd ? Devait-elle rester ainsi ? Elle releva la tête et son regard fut encore une fois accroché à celui du jeune homme. Sa décision était prise. Elle allait le laisser continuer. Il serait toujours temps de faire marche arrière plus tard.

Je n'ai pas d'histoire préférée. Je lis de tout depuis les romans historiques jusqu'aux histoires d'amour.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-the-first.forums-actifs.com/index.htm
Cennyd McAyr
Professeur
Professeur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 278
Age : 39
Date d'inscription : 06/02/2008

Chroniques
Amour: Les femmes - Toutes
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [2 Sept] Connaissances   Lun 25 Aoû - 18:34

C'était presque trop facile mais Cennyd n'était pas du genre a bouder une conquête parce qu'elle se présentait sur un plateau. Les femmes était bien le sujet sur lequel il était le plus ouvert (d'esprit). Il acceptait les faveurs d'à peu pr_s toutes les filles potables et d'un rang sanguin supportable. Il lui arrivait même à une époque, de draguer les sang de bourbe pour mieux les jeter après. Bref, Elysha accepta son invitation sans aucune méfiance et eut même la bonté de rougir comme une pivoine lorsqu'il lui prit la main. Il sentit son hésitation, s'empêchant de resserer sa prise pour ne pas que la ligne se casse et que le poisson en profite pour s'échapper. La pèche était une affaire de patience. Une fois la bestiole ferrée, tout ce qu'il avait à faire c'était de la remonter, doucement et sans accoups.

Leurs regards se croisèrent et Cennyd sentit également que ses yeux avaient attrapés les siens. Il laissa ses prunelles grises briller de sentiments mêlés et s'approcha discrètement d'elle pour affermir sa position. Il l'écouta dire qu'elle lisait absolument tout avec une attention mêlée de ce sentiment étrange que l'on confond souvent avec l'amour et allait lui demander d'en choisir un au hasard lorsque le train freina soudain, projetant littéralement le jeune professeur sur sa proie. Il lui lacha immédiatement la main pour se retenir au dossier du siège et éviter de l'écraser de tout son poids mais ne recula pas tout de suite. Il plongea a nouveau ses yeux dans les siens et lui caressa prudemment le visage avant de l'embrasser timidement sur les lèvres.

C'est alors seulement qu'il se releva, montrant tous les signes d'une gêne évidente, et se mit en devoir de ramasser les affaires éparses que le ralentissement brusque du train avaient projetées au sol. Ils allaient bientôt arriver à Pré au Lard. Il fallait qu'il passe à la vitesse supérieure s'il voulait avoir une chance d'obtenir ce qu'il voulait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [2 Sept] Connaissances   

Revenir en haut Aller en bas
 
[2 Sept] Connaissances
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La danse des sept voiles...
» BD Sept Cavaliers
» Les sept Merveilles du monde
» Nous sommes sept...
» Un deux trois quatre cinq six sept... Québec !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Circle: Evil Never Dies :: Villes & Villages :: Villes et villages :: Londres :: Poudlard Express :: Wagon des Professeurs-
Sauter vers: