CalendrierAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Sept] Diner

Aller en bas 
AuteurMessage
Lily Northfell
Autre
Autre
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 20/02/2008

Chroniques
Amour: Alenn, étonnant n'est-ce pas ?
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: [Sept] Diner   Ven 9 Mai - 20:14

Après avoir quitté Cyril la gardienne s'était effectivement rendu à Ste Mangsoute. Après de nombreux détours et excuses creuses face à elle même. Elle s'était arrêté devant une boutique d'habit pour enfant qui ne l'interessait absolument pas. Avait ainsi attiré le regard attendri d'un passant trompé, avait-il crut qu'elle était un future maman ? Tss. Après divers arrêt du genre Lily avait décidé d'abandonner cette fuite sans but et un sachet de sucreries en main, s'était dirigé jusqu'à l'hopital.
Là elle avait prit le temps de le perdre, sortant sa montre à gousset pour consulter le temps. Il lui restait encore de nombreuses minutes avant de devoir se rendre chez Cyril. Elle se résolu alors à gravir les étages vers son frère. Combien de temps restat-elle devant la porte de la chambre ? Droite comme un i, jouant nerveusement avec sa baguette. Vit-elle son frère ce jour là ? Lorsqu'un infirmière resortie de la chambre, oui. Il était inchangé, vide d'esprit, esprit perdu suite à se qu'il avait vécu et elle lâche petite sorcière, ne passa pas la porte pour aller le serrer dans ses bras. Se trouvant comme excuses que de toute façon il n'aurait pas comprit.

Elle sorti un parchemin chifonné, dessu une liste d'ingrédients, elle le retourna et un inscrit quelques mots. Le mot glissé dans le restant de bonbon elle donna le paquet à un infirmier en lui demandant de faire parvenir le paquet au patient répondant au nom de Northfell. Un sourire plus tard elle s'eclipsait. Ses yeux étaient désespérérement sec et ça lui aurait probablement valut quelques reproches injustifié de la part de sa chère mère. Sa moldue de mère qui n'avait plus le droit d'aller au chevet de son fil sous prétexte qu'elle ne possédait aucun pouvoir magique...

Une fois que la gardienne eu étiré le temps pour finallement ne pas affronter sa blessure les secondes s'écoulèrent de nouveau à un rythme déçant.

Brighton.


C'était donc là, se dire qu'ils vivaient désormais ensemble, avaient construient quelque chose ensemble. C'était drôle ça faisait adulte. Lily ramassa un cailloux à ses pieds, le lançan pour le rattraper un instant plus tard, à la manière d'une balle. La demeure Silver était démesurément grande, d'après Lily, face à la mère avec ça. Elle se contentait largement de ses apartements à la réserve et de ses pied à terre dans son pays.
L'impression d'être plus libre ainsi peut être.
La pierre se mit à voler, une jeune sorcière réalisait son rêve, la pierre se prennait pour un oiseau et se le coeur léger. Elle rencontra à nouveau le sol pour retrouver son état face à une porte d'une taille monumentale, pour une pierre bien sûr, on lui adressa un
"Aurevoir" puis un "Bonne chance à toi aussi" après que la porte fut ouverte. Lily vennait d'entrer chez Cyril. Annoncer son arrivé ? Oui.
Elle frapa contre la porte refermé, la pierre prendrait certainement ça pour elle.

La gardienne avança dans l'entrée, laissant trainer son regard autour d'elle, c'était la première fois qu'elle entrait dans cet endroit. Si c'était si grand ça devait être pour habriter un certain nombre de personne non ? Alors pourquoi tout était si calme ? Cyril tu as contaminé ta famille. Enfin Tsuyosa n'a jamais été bien bavarde non plus, sauf lorsqu'Alenn l'invitait entre ses étoiles.
Priviligié va.
Lily s'avança vers la première pièce à sa porté, se diriga vers une fenêtre. Un sourire amusé étira ses lèvres, ils devaient rarement s'arrpeter face à l'immensité changeant qui s'étandait au pied de leur demeure. Privilège de ceux qui habitent dans ce genre de lieux, ils se permettent d'oublier leur chance en vivant à côté de ce qu'ils ont. Enfin peut-être bien que les Silver échapaient à la règle. Après tout Cyril avait toujours été plus attentif à ce qui l'entourait qu'aux être humains.


" Bien tous ça mais bon, je pari que vous n'avez pas de calamrd géant ici !"

Boutade lancé alors que Lily avait entendu des pas annoncé l'entrée de quelqu'un dans la pièce où elle se trouvait.
Elle se retourna sourire aux lèvres. Ok elle avait un peu de retard, mais bon, c'était la faute du temps, elle n'y pouvait rien. Si ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyril Silver
Commerçant
Commerçant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 21
Age : 47
Localisation : *hausse les épaules*
Date d'inscription : 14/02/2008

Chroniques
Amour: Tsuyosa Heartgreaves Silver
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Sept] Diner   Dim 18 Mai - 0:42

La plume d'un beau vert profond voletait à présent dans l'atelier sombre. Elle mettait un peu de lumière relative dans l'bscurité de la pièce. Son chant aussi piquant que les gouttes sur une tôle de métal et aussi clair qu'un ouragan sur les flots déchaînés. La baguette de pommier était un radeau porté par les-dits flots. Elle tanguait d'un coté et de l'autre, souvent submergée, ruisselant de magie à chacune de ses pores mais toujours remontant à la surface. Fluctuat nec Mergitur. Flotte mais ne coule pas. Petit bouchon à la surface d'une piscine gigantesque, petite victoire du solide sur un élément mobile. Poids de la réalité sur un monde de rêve.

Cyril était immobile face à l'océan, le vrai. Enfin la Manche quoi. La plume derrière lui semblait mener sa propre bataille pour sa survie mais le froid fabriquant savait bien qu'elle n'avait aucune chance. La Pömme l'appelait. Le bois l'avait reconnu tout de suite, c'était bien l'élément qu'elle attendait. La magie emplissait l'air autour de lui mais il n'en avait cure. Ou plutôt il n'avait pas l'air de s'y intéresser. Parce que line de rien, les sorts lancés venaient de lui et s'il laissait la plume essayer d'échapper à son emprise, c'était parce qu'il savait bien que c'était gagné d'avance.

Une brise imaginaire porta doucement la plume sur la table. Etait-ce un hasard ou la plume s'était elle avouée vaincue ? Cyril se retourna et prit tranquillement la plume entre ses doigts. Il resta un moment immobile et d'un sort informulé intégra l'ingrédient dans le morceau de bois. Quelques sorts plus tard tout était prêt. Il ne restait plus qu'à la teindre et...

... La porte grogna, pleura, grinça. Quelqu'un venait de l'agresser à coup de poings...et d'autre chose peut-être ? Cyril ne parlant pas le porte, il n'en sut rien mais une chose était sure, Lily venait d'arriver. Elle avait toujours aimé faire chanter le bois. Comme lors de leur premiere vraie rencontre dans la salle de duel.

Il ne se pressa pas pour autant. Ladite porte n'était pas fermée (preuve que Lily était cruelle sans raison) et la gardienne du dragon du genre a entrer sans attendre. Il nettoya son plan de travail, n'y laissant que la baguette terminée et monta tranquillement voir son invitée. Elle était devant la fenêtre, à regarder la mer en colere.


" Bien tous ça mais bon, je pari que vous n'avez pas de calmard géant ici !"

"..."

Comment faisait-elle pour briller autant ? Il en avait presque mal aux yeux. Ici dans son univers calme, tranquille et bicolore (que du noir et du blanc, idée de son épouse qu'il avait aussitôt adopté), elle semblait encore plus vive que dans l'allée des embrumes.

"Des requins"

D'une certaine facon, il se sentait presque en faute de ne pas avoir de calmards géants. Enfin autant qu'il puisse se sentir coupable de quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Northfell
Autre
Autre
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 20/02/2008

Chroniques
Amour: Alenn, étonnant n'est-ce pas ?
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Sept] Diner   Ven 13 Juin - 16:59

Cyril calme. Cyril silencieux, heureux ou non de voir son amie dans son salon ?
On ne savait que ce qu'il voulait bien dire, or a ce moment il déclarait qu'il ya avit des requins dans la mer qui s'étendait au pied de sa demeure.
Lily fit volte-face, vrillant ses iris identiques à l'eau dans ses profondeurs.


" Des requins ? J'en ai jamais vu..."

La moue de gamine déçue sur son visage s'effaça lorsqu'une vague plus large qu'une autre secoua le liquide vert qui s'étalait devant eux. Sourire radieux. Dans ces moments on pouvait croire que Lily ne grandirait jamais.
Sa main droite se glissa dans le revert de sa manche gauche après avoir déboutonné la lanière qui retenait l'ourlet. Une minuscule boite constitué d'une série de mécanisme reposait désormait dans sa main. Elle actiona la manivelle.

Appareil moldu, chanson moldue.
Notes métalliques et pourtant si douces.

Les boites à musique vous ensorcèlent, une fois que vous avez actionné la manivelle vos doigts tournent comme s'ils étaient doués d'une volonté propre. Votre visage se détend et lorsque votre cerveau aura cessé de d'ordonner à vos doigts inconscients de tourner vous regarder l'objet incrédule.
Incrédule face au silence.
Vous réactionnerez la manivelle. La visage de Lily se tourna vers Cyril, calme et comme ça son habitude, souirant.


" Je n'en avait jamais vu. "

Elle se tourna vers son ami sans cesser de faire tourner la manivelle. La chanson emplissait l'air. Cyril était-il contre le fait que le métal gémisse de la sorte ? Même si son gémissement était si harmonieux ?
Comment pouvait-il être si impassible ? Continuellement neutre, elle avait l'impression d'être la troteuse dans une horloge lorsqu'elle se trouvait en compagnie de Cyril.
Cyril la lente aiguille de l'heure accompagné de sa minutes, Tsuyosa.


" Tu sais je crois que le charme du Calamard géant est dû au fait qu'il occupe le lac de Poudlard. Après tout les requins c'ets bien aussi !"

Son regard se promena sur l'univers bicolore des Silvers, noir et blanc. Blanc et noir.
Lily sortit un paquet de bonbon de sa poche, croqua une bulle translucide contenant un liquide rose.

Splash !

Sa bouche fut envahi de l'acide sucré. Ici elle ne fumerait pas, il fallait bien consommer autre chose d'agréable en contre partie. Non ?
Elle tendis le paquet à Cyril. Est-il utile de préciser qu'elle affichait un sourire amusé ?


" Je supposes que tu n'aimes pas plus les sucreries qu'avant ? "

Au hasard, Lily leva les yeux, cherchant quelque chose. Une poussière ? Non. Une manifestation de magie. Elle aurait bien aimé découvrir la réponse par elle même, mais elle n'avait pas vraiment de superpouvoir et ne ressentait pas les ondes magiques.


" Qui de la plume ou de l'homme à vaincu ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyril Silver
Commerçant
Commerçant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 21
Age : 47
Localisation : *hausse les épaules*
Date d'inscription : 14/02/2008

Chroniques
Amour: Tsuyosa Heartgreaves Silver
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Sept] Diner   Dim 15 Juin - 17:47

Les notes éparses et stridentes d'une boîte à musique déchirèrent soudain la pièce. Le métal grincait des dents pour former une mélodie naive et enfantine qui ne demandait qu'à trouver une tête ou s'installer. Et, par un hasard du sort ou le sadisme d'un dieu, Cyril connaissait cette musique. Il l'avait écoutée pendant des heures en regardant une ballerine de plastique tourner dans les bras d'un prince sur une boite à bijou. La boite de Sarah qu'il avait conservée toutes ces années dans un coin secret de son coeur. Il tourna la tête pour regarder l'instrument moldu, le coeur serré. Il ne pouvait pas dire qu'il connaissait. C'aurait été trop dangereux qu'on l'associe avec les nouveaux pariats du monde magique et il ne voulait pas mettre ses enfants ou sa femme en danger. S'il leur arrivait le moindre mal, il ne pourrait pas le supporter.

Ses yeux montèrent tranquillement se fixer sur le visage de Lily. Le métal continuait à pleurer sa douleur tandis que l'air restait gai et entraînant. Souvent les plus grandes tristesses sont muettes. Mais parfois elle se griment pour donner l'illusion du bonheur. En cet instant précis, le fabriquant de baguette n'avait pas seulement l'impression que le métal pleurait mais sentait tout son pays pleurer de la même façon.


" Tu sais je crois que le charme du Calamard géant est dû au fait qu'il occupe le lac de Poudlard. Après tout les requins c'ets bien aussi !"

Les requins ? Bien ? Ils n'étaient ni bons ni mauvais ces étranges poissons. Ils étaient c'était tout, loin des jugements de valeur des êtres humains. Aucun requin n'allait mieux dormir maintenant que Lily leur avait donné la permission d'exister. Parfois les gens se prenaient vraiment pour dieu. C'était intriguant.

" Je supposes que tu n'aimes pas plus les sucreries qu'avant ? "

Un nouveau sujet, encore. Elle ne lui laissait pas le temps d'explorer toutes les pistes à fond mais ce n'était pas plus mal. Si Tsuyosa voyait ce rose dans leur univers bicolore elle hurlerait mais cela n'empêcha pas Cyril de prendre une friandise. Il ne les aimait toujours pas, mais Sarah, la nouvelle Sarah qui s'appelait aussi Jilian, adorait ce genre de choses. Autant lui mettre de côté pour l'été prochain.

" Qui de la plume ou de l'homme à vaincu ?"

Enfin la question attendue. Cyril fit signe à la jeune fille d'attendre, lui indiquant une chaise du même mouvement et fit venir à lui la baguette Pommier/Augrey sur laquelle il travaillait. Elle marchait déjà très bien et il ne restait plus qu'à la sculpter et à la teindre. A sa manière, il était particulièrement fier de la façon dont il avait fusionné ces deux éléments. Il lui coinca derrière l'oreille droite et attendit.

"Elle chante ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Northfell
Autre
Autre
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 20/02/2008

Chroniques
Amour: Alenn, étonnant n'est-ce pas ?
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Sept] Diner   Mar 17 Juin - 21:53

Comment Lily aurait elle put savoir que la manivelle qu'elle tournait dans le seul but de tourner réveillait chez Cyril, souvenirs et fantômes. En règle générale lorsqu'une personne attache une image à quelque chose, bonne ou mauvaise, elle ne peut la remplacer par une autre. Si Lily avait sû qu'elle faisait de la peine à son ami en jouat avec le métal ses doigts auraient cessés de tourner. Pour une fois elle le savait comme tout le monde, il serait probablement incapable d'accorder la triste image que lui évoquait la mélodie au sourire d'une amie un soir calme.
Les humains étaient ainsi fait. Lily continuait à tourner la manivelle. Geste incoscient et automatique, elle devenait le pantin qui émettait la musique en glissant de ses ballerines mécaniques.

Certainement pour la surprendre Cyril accepta la friandise. La glissa dans une poche. Finallement ce n'était pas pour la surprendre. Il avait déjà fait ça douze ans au par avant.
Cyril n'avait fait qu'habituer ses rétines à la présence de Lily. Lily colorée jusque dans ses cheveux. Malgré elle. Avant qu'elle ne pose la question qu'il attendait. Tricheur, tiens.
Elle s'assit donc docilement sur la chaise précédement indiqué. Cyril fit vernir à lui la baguette, sortilège informulé. Foutue manière de lancer les sorts que Lily avait eu tant de mal à maîtriser ! Mais qu'il ai bon de pouvoir surprendre quelqu'un avec un bon vieux "aguamenti" informulé. Bien sûr dans l'absolu et dans sa situation les sortilèges informulés étaient plus utile lors de missions...

"Elle chante ?"

Lily ôta sa propre baguette de son oreille gauche. Le bois émit un son léger en entrant en contact avec le meuble sur lequel il fut posé. La gardienne avait toujours priovilégié sa relation avec sa baguette, évoluant ainsi de manière plus lente mais plus éfficace. Désormais pour entendre une autre baguette il lui fallait se séparer de la sienne. Un instant elle regarda Cyril l'air de lui demander s'il serait capable de remplacer cet objet si précieux si, par malheur, elle la brisait.
Ses iris quittèrent ceux de son amis, regard lointain, oubliant ses autres sens. Elle écoutait. Lily ne comprennait pas pourquoi il avait voulu qu'elle écoute, mais s'il y attachait de l'importance... Ses yeux se plissèrent dans une expression amusée, une éternitée après que la baguette ais prit sa place dans ces traits carotte.


" Elle ronrone, très faiblement toutefois. Je crois qu'elle est du genre timide, mais tu ne t'adresse pas à la meilleure auditrice qui soit."

Lily délogea la fameuse baguette de son oreille. Cala la sienne avec tendresse et ajouta l'air amusée.

" Mais je ne sais vraiment plus de qui la plume ou de l'homme à vaincu. Elle m'a embrouillé!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyril Silver
Commerçant
Commerçant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 21
Age : 47
Localisation : *hausse les épaules*
Date d'inscription : 14/02/2008

Chroniques
Amour: Tsuyosa Heartgreaves Silver
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Sept] Diner   Dim 22 Juin - 20:44

Le savoir n'était pas une science infuse. Même la connaissance héréditaire des anciens hommes avait besoin de communication pour être activée. Et la communication passait en majorité par la parole. Tous les animaux sont logés à la même enseigne car que le langage soit ou non articulé, le vocal restait un très bon moyen de partage. Il y en avait d'autre bien entendu. Le langage corporel, les odeurs, les phéromones, les déplacements pour les insectes mais toutes les espèces utilisaient un langage.

Cyril lui ne parlait que très rarement de sa soeur. Ils n'étaient qu'une poignée a savoir son existence. Il parlait encore moins de sa mort ou de son enfance, ne voulant pas avoir son souvenir souillé par des intolérences. Sans parler de ses origines. Bref, il était tout a fait normal que Lily ne soit pas au courant des souvenirs que faisaient remonter en lui les cris du métal blessé. D'ailleurs, extérieurement, Cyril n'en montrait rien. Il était rêveur, ce qu n'avait rien de nouveau, et impassible, comme d'habitude. La chanson continuait à faire danser ses entrailles et à blesser son coeur.

Incapable de parler pour le moment tant l'angoisse lui prenait la gorge, Cyril se contenta d'indiquer une chaise a son amie et de lui servir à diner. C'était Tsuyosa qui avait fait la cuisine bien sur. Elle lui avait laissé des plats pour qu'il n'oublie pas de manger pendant qu'elle s'occupait de leurs enfants à Poudlard. Le fabricant de baguette n'était pas vraiment ravi de se retrouver seul aussi la présence de Lily était-elle la bienvenue. Une Lily rousse, il fallait le préciser, mais qui semblait tout a fait semblable a la Lily brune d'autre fois. Moins que quiconque, Cyril ne prêtait d'importance a la couleur des cheveux. Certes il préférait le noir au orange mais Lily restait la tortureuse de bois à la baguette chantante. Toute sa vie.

A propos de baguette, la voici qui revenait dans la conversation. Cyril reprit sa dernière oeuvre tranquillement. Oui, Lily avait raison, c'était une baguette très forte mais plutôt timide.


" Mais je ne sais vraiment plus de qui la plume ou de l'homme à vaincu. Elle m'a embrouillé!"

"L'arbre a vaincu."

Car le secret d'un bon fabricant de baguette tenait surtout dans cette notion là. On n'obligeait pas deux éléments a aller ensemble. Il fallait les apparier correctement. Sinon tous les enchantements du monde n'y feraient rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Northfell
Autre
Autre
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 20/02/2008

Chroniques
Amour: Alenn, étonnant n'est-ce pas ?
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Sept] Diner   Ven 27 Juin - 19:39

Lily prit la boite à musique qui reposait sur la table, son regard accompagna l'objet jusqu'à la poche où il fu glissé.
Pourquoi trimballait elle cet objet ? Pour la musique qu'il éméttait ? Pour son apparence dénué d'esthétisme mais dotée de charme où pour le spectacle quil lui offrair t dès le premier tour de manivelle ? C'était un tout qu'elle aimait, un tout qu'il lui faisait penser à tellement de choses. Un jour elle la casserait, à la garder toujours sur elle comme ça, mais Lily était quelqu'un qui estimait devoir garder avec elle les objets important. D'où le poid décalé de sa structure lorsqu'elle est habillé.


"L'arbre a vaincu."

Comme à chaques fois, en quelques mots, Cyril la renvoyait à une réalité que peut de gens savaient voir. Ici l'homme était renvoyé à son rang initial, celui du psectateur face à la magie. Aussi sorcier soit-il, Cyril ne saurait imposer sa volonté à deux éléments incompatibles. Lily hocha la tête. Effectivement, l'arbre avait vaincu, certainement autant que la plume s'était soumise. Peut-être était-ce l'arbre qui rendait cette baguette timide ? L'arbre avait toujours évoqué à Lily quelque chose de stable et de calme, une valeur sûre dans laquelle elle pouvait s'abandonner lorsqu'elle voulait éviter le monde et son brouhaha. C'est un arbre qui lui avait présenté Alenn, treize ans plus tôt. Un arbre certainement moins sage que ses congénères. Ça voudrait-il dire que l'arbre vainc toujours ? Elle irait bien lui demander la prochaine fois où elle s'introduirait dans Poudlard.

" Tsu n'est pas là ? Elle fait quoi maintenant ?"

Lily avait passé tellement de temps loin de son pays, de ces amis et de sa famille qu'elle n'avait suivit pratiquement aucuns d'eux. Tsuyosa, combien de temps l'avait elle jalousé ? Elle n'avait rien fait pour qu'elles s'entendent, leur relation n'était réellement pas tracé d'avance. La princesse d'Alenn, hein ? Lily souriait en repenssant à toutes ces années à Poudlard. Chacun de ses souvenirs la confortaient dans sa décision, ils devaient tout faire pour rendre au monde sorcier sa sérénité. Alenn en jouant le joker du château, eux en faisaient renaitre l'oiseau de ses cendres.

" Et vos enfants ?"

Cet échange pouvait s'apparenté à des banalités échangé entre vieux amis. Des banalités qu'on se dit sans vraiment les écouter ou y porter un quelconque intérêt. Lily attendait de vrais réponses, elle n'avait pas pour habitude de poser de questions dont les réponses ne lui importaient pas ou alors c'était de la provocation. Lily n'avait jamais eu de raison de provoquer Cyril.

" C'est drôle, t'es pas beaucoup plus vieu que moi pourtant tu as déjà une famille..."

Lily posa son menton dans ses mains, fixa Cyril et lâcha d'un ton neutre :

"Alenn veut se fiancer."

Une foule d'ombres passaient des les iris de la sorcière, bonne et mauvaises. Doutes et espoir. Qu'est ce que Cyril allait lui répondre à ça ? Il devait répondre et s'il choisissait le silence pour répondre ? Il en serait bien capable le bougre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyril Silver
Commerçant
Commerçant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 21
Age : 47
Localisation : *hausse les épaules*
Date d'inscription : 14/02/2008

Chroniques
Amour: Tsuyosa Heartgreaves Silver
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Sept] Diner   Dim 29 Juin - 16:16

Pourtant les mots était imparfaits pour exprimer ce qu'il voulait dire. La fabrication d'une baguette n'était pas une histoire de guerre ou de combat. C'étaient aussi des notions humains intrasèquement liées au bien et au mal. Il n'y avait ni vainqueur ni vaincu. Ni dominé, ni dominant, rien que deux qui devenaient un différent. Le processus de création d'une baguette n'était pas très différent de celui de la création de la vie. L'union ultime, la création. Ni soustraction, ni addition, rien qu'une fusion totale, un abandon de soi, un oubli de l'être et de l'autre.
C'était probablement pour cela qu'il y avait si peu de bons créateurs de baguette et qu'il était si difficile d'aimer. L'homme n'était pas fait pour créer. Ca allait contre tous ses principes, contre son identité, si forte sous nos latitude. L'homme ne comprenait que bruit, désordre et dominance, alors que les baguettes n'étaient silence, beauté et don de soi.

Les pensées de Cyril étaient redevenue normales. Le bruit s'était arrêté et avec lui la torture interne. Sarah était toujours là, en lui, mais elle ne pleurait plus et le monde du jeune homme avait retrouvé son gris habituel. Lily souriait toujours autant tandis qu'il continuait sans hâte à mettre la table pour le diner. Il avait également des repas spéciaux pour lui qu'il ne finissait jamais, son épouse nutritionniste insistant parfois un peu trop sur les sucres ou les graisses.


" Tsu n'est pas là ? Elle fait quoi maintenant ?"
"A Poudlard. Infirmière."

Cyril se rappela les motivations de Tsuyosa pour avoir accepté ce post sans rien dire à personne. Oui il était bien d'avoir un membre de l'ordre au sein même du nid du Lord. Et peut-être que l'amour de Ruyven pour sa soeur était inquiétant. (quoiqu'il avait bien du mal à voir en quoi. Qu'un frère aime sa soeur était totalement normal. Lui même adorait Sarah lorsqu'ils étaient enfants et il n'y avait rien de graveleux la dedans. L'amour restait la plus grande force qui leur permettait de s'opposer aux ténèbres. Tsuyosa savait très bien tout ca. Enfin si elle s'inquiétait c'était surement pour une bonne raison.) Il n'empêchait qu'elle lui manquait beaucoup. Même lorsqu'ils se disputaient, qu'ils se blessaient l'un l'autre à tirer sur la corde, ils étaient ensemble. Deux moitiés d'un même être. Sans elle, il se sentait incomplet.

" Et vos enfants ?"
"Ruyven, serpentard, septième. Sa...Jilian, serpentard, quatrième."

Il ne savait absolument pas ce que Ruyven avait prévu de faire de sa vie. Il ignorait même si son aîné avait prévu quelque chose. Ses enfants étaient leurs parfaits rejetons. Secrets, intelligents, peu causants (même Jilian puisqu'elle parlait surtout pour ne rien dire), sans motivation tangible. Mais il ne se faisait pas de soucis pour eux. Ils sauraient se glisser entre les mailles des filets.

" C'est drôle, t'es pas beaucoup plus vieu que moi pourtant tu as déjà une famille..."

Lily posa son menton dans ses mains, fixa Cyril et lâcha d'un ton neutre :

"Alenn veut se fiancer."

Elle ne dit pas avec qui mais Cyril ne se posa même pas la question. Il posa ses yeux sur sa petite protégée. Il s'était fait peu d'amis à Poudlard où il était considéré comme trop étrange, mais Lily lui avait offert l'immunité dans une guerre qui faisait rosir les murs. Et elle ne lui avait jamais rien demandé, jusqu'à maintenant. Car pour Cyril, c'était assez clair, Lily était venue demander conseil.

"Un conseil" avait dit un jour un vieux sorcier "n'est pas quelque chose a donner à la légère et..." et il ne se souvenait plus de la suite cela ne devait donc pas être très important. Lily avait besoin de lui et le silence s'était installé. Il fallait qu'il réponde.


"Les roses sans épines sont les premières à mourir."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Northfell
Autre
Autre
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 20/02/2008

Chroniques
Amour: Alenn, étonnant n'est-ce pas ?
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Sept] Diner   Ven 4 Juil - 17:30

Tsu était donc inflitrée dans Poudlard. Un deuxième ver dans la pomme. Ils ne seraient certainement pas trop de deux. Saper le travail des pions du Lord n'était pas une mince affaire. Les hommes sont des animaux, des prédateurs. Tsu avait bien raison en choisissant d'accompagner ses oisillons jusque dans leur autre nid. Evidemment ils ne devaient pas le voir du même oeil, mais si Tsu était resté la même ils n'avaient absolument pas le choix. Les hommes sont des prédateurs, c'est peut-être bien pour ça que Cyril sortait tant de leur lot. Monde de bruit et de volontés imposées. Il marchait différemment.
Lily se sentait comme décalée du monde lorsqu'elle se callait sur le rythme de son ami. Ca avait toujours été.
La jeune gardienne aida Cyril à finir de mettre la table. Chose faite son menton retrouva le creu de ses paumes.

Ses enfants étaient déjà grand donc. Lily fixa le fabriquant de baguette, un instant. Avait-elle déjà vu ses enfants ? Elle ne s'en souvenait même pas. Avait-elle donc vécu si longtemps dans sa bulle que le temps avait pris deux rythme différent ? Cessé sa course pour elle et faire défiller les secondes pour les autres. Elle était sortie de l'horloge et c'était très étrange. Avait-elle envie de remettre les pieds sur le cadran de bois usé ? Probablement pas. Un jours son coeur cesserait de battre et elle ne s'en rendrait pas compte. Elle sourit, un peu perdue.


" Deux serpentards à la maison ? J'imagines que le calme de cet endroit est relatif lorsqu'ils sont là."


Lily souriait toujours. Sa voix ne portait aucun préjugés vis à vis de la maison. Elle n'avait pas fait partie de la guéguerre Gryffondor/ Serpentard. Pour elle lil était évident que ces deux maisons hébergeaient des élèves au caractère bien trempé, mais refuser la compagnie de quelqu'un parce qu'une rivalité existait entre leur maison. Jamais. Voilà pourquoi elle s'amusait du calme qu'emettait la maison.

Les roses sans épines sont les premières à mourir. Certes. Lily restait hors du cadran ça vallait mieux. Non ? Comme le lui serinait sa mère : N'était-il pas tmps de cesser le jeu avec ce garçon ? Tout était plus simple lorsqu'il lui suffisait de s'occuper de tricher à des paris, repeindre des murs, voiler les tableau d'une aile entière... Ils devaient d'abord régler cette histoire d'oppression et d'oppressés. S'ils mourraient en se mêlant de ça, ils auraient peut-être trouvé la solution. Ces pensées étaient stupides.

" Les roses, avec ou sans épines, fânent lorsqu'on coupe leurs tiges. N'est-ce pas ?"


Lily saisi sa baguette pour la faire tourner entre ses doigts.

" Est-il vraiment important de glisser un anneau de fil de fer autour de mon doigt. Est-ce que ça changerais réellement quelque chose ?"

Les doutes glissaient à travers le barage de ses yeux.
Lily cessa le mouvement de rotation qu'elle imposait au bout de bois. Un geste de la main, lair de dire : Ca passera tant fait pas géant. Je ne suis qu'une boule d'idée contradictoire et le hasard à fait que tu es là pour m'écouter. OK. J'ai forcé le hasard, mais frenchement on s'en fou. Comme quoi un geste pouvait signifer une quantité impressionantes de choses ! Peut-être que l'interprétation de ce geste est totalement fausse, mais c'est celle que la narratirce à choisi.


" Je suposes que te demander de m'expliquer la senssible confection d'une baguette est de l'ordre de la lettre au père noël ?"

Un sourire, un peu joueur, donna une autre facette à son visage. Elle se doutait bien que Cyril n'allait pas lui expliquer, pas en mot, elle n'espérait pas non plus avoir le droit d'entrer dans son atelier. Une question par jeu donc ?


Dernière édition par Lily Northfell le Ven 25 Juil - 17:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyril Silver
Commerçant
Commerçant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 21
Age : 47
Localisation : *hausse les épaules*
Date d'inscription : 14/02/2008

Chroniques
Amour: Tsuyosa Heartgreaves Silver
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Sept] Diner   Mar 8 Juil - 17:20

Le temps est la seule chose au monde qui existe vraiment. Car il n'est sujet à aucune altération de l'esprit humain, qu'il est universel bien sur en tout cas dans l'univers connu, mais également parce qu'il n'a pas besoin de mot pour être. Quelque soit ce que l'on pensait, croyait, ou nommait, le temps passait toujours, entrainant toutes ces étranges modifications en chacun de nous.
Il y avait toutefois des gens qui étaient hors du temps. Pas que ce dernier n'avait pas de prises sur eux, mais qui ne l'appréhendaient pas comme les autres. Lily en faisait partie, Cyril également quoique de façon assez différente. Ils n'avaient jamais été tous les deux dans le même couloir et il était donc normal de voir que le temps ne les avaient pas menés au même endroit. En tout cas cela ne choquait pas du tout le calme serdaigle qui savait depuis très longtemps que la réalité ne voulait pas de lui.


" Deux serpentards à la maison ? J'imagines que le calme de cet endroit est relatif lorsqu'ils sont là."

Pas de réponses à donner, elle verait bien si elle les rencontrait un jour. Ruyven et Jilian étaient incompréhensible pour leur père qui les aimait et les acceptait tels quels. Ils étaient ses enfants. Ceux de Tsuyosa aussi. Ils étaient surtout assez forts pour s'en sortir dans n'importe quelle situation de ce monde étrange, ils n'y avait donc aucun soucis à se faire. Cyril acceptait un peu de bruit en échange d'un peu de vie. Et puis il allait mieux. Même s'il ne parlait pas plus, il acceptait un peu plus facilement d'habiter dans le monde des vivants.

" Les roses, avec ou sans épines, fânent lorsqu'on coupe leurs tiges. N'est-ce pas ?"
"Tige ou pas, elles se fanent toutes."

Lily prit sa baguette entre ses doigts, montrant par la sa perplexité. Lorsqu'elle ne se sentait pas "stable" dans son irréalité, Lily s'accrochait toujours à sa baguette. Elle ne se rendait surement pas compte de ce que cela signifiait. Ce que Cyril comprenait de ce geste c'était que lorsque le monde était sur le point de s'écrouler, la certitude de Lily n'était pas "je suis" mais "je suis une sorcière". Réaction qui semblait étrange au dernier (ou presque) né de moldu anglais.

" Est-il vraiment important de glisser un anneau de fil de fer autour d mon doigt. Est-ce que ça changerais réellement quelque chose ?"

Cyril s'assit près de la gamine. Il la regarda longuement avec cette impassabilité teintée de bonté qu'il avait pour ceux qui étaient chers à son coeur. De la main gauche, il lui caressa doucement le visage puis, enleva l'alliance qui serrait l'annuaire de sa main droite. Une belle alliance, en or blanc, toute simple. Il la regarda un moment, tentant de mettre de l'ordre dans ce qu'il voulait dire. Ce n'était pas simple. D'un certain coté, cela ne changeait rien, mais d'un autre, la vie devenait différente. Le mariage était vraiment quelque chose de fort, de profond, à ne pas contracter a la légère. Lily le savait, Cyril aussi. Restait maintenant à expliquer à la gamine appeurée que le changement serait trop profond pour qu'elle s'en inquiete. Ce qui n'avait rien de facile.

" Je suposes que te demander de m'expliquer la senssible confection d'une baguette est de l'ordre de la lettre au père noël ?"

Cyril décida d'ignorer cette dernière question qui était plus là pour changer de sujet qu'autre chose. Tranquillement, il prit la main gauche de Lily et y passa l'anneau. Il avait les doigts tellement fin que cela n'était même pas trop grand pour la jeune fille. Puis, il lacha la main et regarda son amie droit dans les yeux.

"Différente ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Northfell
Autre
Autre
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 20/02/2008

Chroniques
Amour: Alenn, étonnant n'est-ce pas ?
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Sept] Diner   Ven 25 Juil - 17:31

"Tige ou pas, elles se fanent toutes.

- Mais je ne veux pas que les nôtres meurt !"

Pourquoi dire ces choses à Cyril ? Pourquoi détourner continuellement les demandes d'Alenn, ne pas lui parler du plus important ? Trouver un amis pour épancher ses doutes ? Lily se mordit la lèvre inférieur, violemment, le goût du fer dans sa bouche valait mieux que le sel sur ses joues. Elle était incapable d'imaginer leur histoire se flétrir peut à peu, incapable de voir les choses évoluer. Était-ce là la raison de sa vie ailleurs ? Fuir pour mieux conservé la rose ? Comme ce cônte moldu où elle se maintien rouge et fière dans une serre de chrystal ?

La jeune femme cessa de se mordre en sentant la main de son ami sur sa joue. Si seulement elle pouvait être moins impliquée ! Un soupir lui échappa. Lily ragardait Cyril ôter son aliance avant de la regarder avec attention. Un sourire se fraya un chemin sur son visage. Surprise, elle l'était, lorsque Cyril passa l'alliance à son doigt. La sorcière la fixait interloquée. Doucement, de son pouce, elle faisait tourner l'anneau autour de son doigt. C'était joli. Voilà ce qu'exprimait son visage à l'instant.
Lily releva les yeux vers Cyril. Vert. Pluie. Pluie verte ?
Différente ? Pas vraiment, pas du tout même. Enfin... Cela ne revenait-il pas à la marqué, a lui collé une étiquette ?


" Non."

Absolument pas, même si c'était la marqué, ça serait une bien jolie marque. Alenn aurais la même à ce doigt relié au coeur par une succetion de veines.
L'alliance changea à nouveau de main. Un sourire amusée sur les lèvres de Lily :

" Tsu me turais en me voyant avec ça..."


Elle leva les mains au dessu de ses yeux, touchant son annuaire droit comme un instant plus tôt, lorsqu'elle tournait l'alliance. Son visage se fit espiègle.

" Ça ne serait que justice après tout, elle à toujours été sa princesse. Sa première demande en mariage, la plus innocente de toute. En fait, entre lui et moi, c'est Tsu qui à gagné."

Un rire ponstua sa phrase. Sacrée Tsu. La Tsu qui lui faisait peur, un peu, ce que Lily n'aurat jamais avoué. La Tsu qu'elle avait jalousé, puis finit par apprécié parce que si Cyril était amoureux c'est qu'elle ne pouvait pas être totalement méchante. N'est-ce pas ?

" Toi aussi tu meur de faim hein ?"

Quel mensonge ! Lily ne mourrait jamais de faim, parce qu'elle avait toujours des friandises sur elle.
Maintenant elle se demandait porquoi elle avait eu l'idée -irréfléchi- de se mordre ainsi la bouche, la douleur n'était pas que passagère ! Elle leva les yeux au ciel pour elle même, un sourire abîme au coin des lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Sept] Diner   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Sept] Diner
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Circle: Evil Never Dies :: Villes & Villages :: Villes et villages :: Home Sweet Home :: Maison des Silver-
Sauter vers: