CalendrierAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Aout] Entretien d'embauche [Terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Michael Blake
Professeur
Professeur
avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 09/03/2008

Chroniques
Amour:
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: [Aout] Entretien d'embauche [Terminé]   Dim 9 Mar - 22:37

Depuis des jours, ça défilait chez la Collins. Des inconnus, des moins inconnus, et filles, des garçons, des moches et des moins moches, des compétents et des boulets finis. Certains se firent jeter en beauté, d'autres furent acceptés (avec plus ou moins d'enthousiasme, avouons le).

Et puis il y avait les Bizarres. Ceux qui ne ressemblent à rien et encore moins à des profs. Ou encore ceux qui ressemblent à des moldus égarés, avec dans les mains et devant le nez Une Vérité qui Dérange d'Al Gore et sur le dos un grand manteau qui ne dépareillerait pas dans Matrix. Ceux là, vous vous en doutez, postulent forcément pour le poste de l'Etude des Moldus, une matière étonnement facile quand on considère que les moldus sont très doués pour se dénigrer tous seuls.

Cet énergumène avec son livre moldu et son imper par dessus des vêtements sorciers, c'est Michael Blake. Pour une fois, son lourd appareil photo ne pend pas autours de son cou, aucun sac à dos ne repose sur le banc sur lequel il a élu domicile en attendant d'être reçu. Une sacoche à peu près élégante siégeait contre sa cheville gauche, et finalement, son apparence était des plus acceptables.

Tic tac tic.

Entretien moins trois minutes.

Michael n'était pas stressé (enfin, pas plus que cela, d'après les rumeurs la Collins était une cinglée en plus d'être une femme, le comble ! Fallait juste espérer qu'elle n'était pas nympho). Il était, après tout, la référence dans sa matière ces deux dernières années. Non sans facilité puisqu'il était aussi le seul (ou rpesque) expert en la matière.

Tac tic tac.

Entretien moins deux minutes et trente sept secondes.

Restait plus qu'à attendre la Directrice, pensa le sang pur en rangeant diplomatiquement son livre.


Dernière édition par Michael Blake le Dim 23 Mar - 19:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Majandra Collins
Directrice
Directrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 22
Age : 39
Date d'inscription : 03/02/2008

Chroniques
Amour: Vraiment? *rire sadique*
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Aout] Entretien d'embauche [Terminé]   Mer 12 Mar - 18:17

Ca se repeuplait. Doucement, mais sûrement. Le moment où les gens reviendraient était inéluctable, c'était comme la mort; en fait. On n'y échappait pas. Une école de sorcellerie aussi renommée que Poudlard ne pouvait rester en veille toute l'année. En Septembre, elle devra sortir de son hibernation. Petit à petit, l'école reprendrait des couleurs. Un festival de feu d'artifices, un peu comme les sortilèges qu'on jettait en classe. Mais en beaucoup moins spectaculaire. Ce repeuplement annonçait des signes avant coureurs. Comme ce défilé de postulants professeurs, par exemple. Ceux qui espéraient céder leurs compétences à une horde de veracasses dont la cervelle était aussi remplie qu'un bocal vide. Comme les élèves, il y avait les bons, les moins bons, les gens respectables, de bonne famille, les cas sociaux. Les compétents, les incompétents, ceux qui sortaient du lot ou ceux qui étaient affreusement lambdas. Ceux qui en avaient dans la tête s'opposaient à ceux qui ne jouaient que sur leur physique. Merci bien. Engager des play-boys n'arrangerait pas les affaires de Poudlard. Peut être que ça donnerait envie à ces petites pestes d'étudier, mais n'espérons pas de trop. Majandra ne faisait pas trop confiance à tout ce qui était jeté dans la catégorie élèves.

Elle avait engagé Mc Ayr contrainte et forcé. Certes. Mais elle ne laisserait pas SON école devenir une poubelle. Elle devra donc choisir l'équipe éducative avec soin, avec toute l'attention qu'elle requiert. Pour ne pas engager des boulets. Pour avoir un enseignement de qualité, objectif et de préférence de son point de vue à elle. A vrai dire, Majandra eut un doute en voyant l'huluberlu entrer dans son bureau. Il voulait vraiment être prof, lui? Il sortait de l'ordinaire. Mais peut être était t'il compétent. En tout cas, si il se présentait en tant que professeur, c'est que trés certainement, il disposait d'un discours trés pertinent pour qu'il puisse la convaincre. Elle qui était outrancièrement sélect, voire intransigeante. Elle arqua un sourcil en le voyant entrer. Elle espérait pour lui qu'il saurait se montrer convaincant. Sinon, il n'aurait qu'à prendre la porte.

Majandra croisa les bras sur sa poitrine. Un vague relent de tabac froid flottant dans la pièce où elle avait élu domicile. Un soupçon du Numéro 5 de Channel qui se détachait de l'odeur du tabac. Elle adopta un sourire de circonstances, parfaitement hypocrite, mais que voulez vous, c'était pour faire bien. Ils auraient vite fait de se rendre compte que sous les masques de douceur se cachait une harpie presque dénuée de tout sentiment.


C'est vous Monsieur Michael Blake? Vous êtes ponctuel

Ton douceureux. Qui trahissait déja une certaine hypocrisie. Mais qui ne savait pas que Majandra était hypocrite?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michael Blake
Professeur
Professeur
avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 09/03/2008

Chroniques
Amour:
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Aout] Entretien d'embauche [Terminé]   Mer 12 Mar - 18:48

Pour une entrée en la matière, c'était... une sacrée entrée. A voir le visage et les manières de la Directrice, on sentait tout de suite qu'on avait affaire à une espèce de peau de vache à la Bellatrix Lestrange. Pas que Blake soit très futfut niveau gente féminine: à vrai dire, moult femelles étaient taxées du même jugement, à ceci près qu'aucun travail ne leur pendait du nez.

"Je suis Michael Blake, en effet,"
répondit simplement le postulant. Il était, après tout, un Serpentard et la seule chose qu'on apprenait à coup sûr dans cette maison, c'était qu'il valait mieux rester courtois jusqu'à ce que les choses vous pètent à la figure.
En temps normal, il aurait peut être ajouté un "merci du compliment" un poil ironique, mais zut, on était pas entre potes. Un peu de tenue s'imposait. Michael s'installa donc bien droit sur sa chaise, sacoche de nouveau contre la jambe comme avant d'entrer. Mais comme il n'était pas non plus un chienchien timide à la Poufsouffle de base, que la Collins soit grande et taillée comme une chanteuse de Metal de moldu ne l'empêcha pas de la regarder bien en face.


"Le poste qui m'intéresse est celui de l'Etude des Moldus," déclara-t-il de but en blanc, parce qu'à son avis, son interlocutrice n'avait pas que ça à faire. Et puis de toute manière, ce n'était pas une matière qui attirait beaucoup ces temps ci, peu de sorciers s'intéressant aux moldus, et bien peu encore ayant une vision "adaptée" du problème.
Autrement dit, Michael se sentait assez sûr de lui et doutait sincèrement d'avoir beaucoup de concurrence.


"Comme vous pourrez le voir sur mon CV,"
ajouta ensuite Blake, après s'être penché pour récupérer ladite paperasse avant de la poser sur le bureau, face à la femme, "j'ai passé avec succès mes BUSEs et ASPICs en Etude des Moldus, avec la note Optimale. J'ai ensuite fréquenté les universités d'histoire moldues pendant trois ans, étudié leur technologie et leur culture. Je crois aujourd'hui être l'une des personnes les mieux informées sur les moldus, leurs coutumes et particulièrement leurs vices."

Bla bla bla, ça c'était la partie ennuyeuse qui figurait en dernière page de ses livres. Mais tout jeter à la figure de Collins aurait été d'une grossierté absolue, même au delà de l'instinct de préservation d'un individu au courage de crevette, comme l'était Blake. Il attendit donc un commentaire ou une question avant de continuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Majandra Collins
Directrice
Directrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 22
Age : 39
Date d'inscription : 03/02/2008

Chroniques
Amour: Vraiment? *rire sadique*
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Aout] Entretien d'embauche [Terminé]   Sam 15 Mar - 17:59

Enième regard inquisiteur, énième sourire goguenard. Enième défi à relever, celui de montrer qu'on était le plus fort, un adversaire redoutable. Majandra arrivait toujours à faire baisser le regard de ceux qui soutenaient le sien trop longtemps. Majandra ne baissait jamais les yeux, ne s'avérait jamais vaincue. Majandra voyait bien que Blake n'éprouvait aucune sympathie à son égard, mais elle s'en fichait. Si elle devait mourir à chaque fois qu'on lui lançait un propos ou un regard assassin, elle aurait déja débarrassé le plancher depuis des lustres! Mais non. Majandra avait le talent tout naturel de s'imposer aux autres, même si elle était indésirable, voire nuisible. Sauf que. Mc Ayr avait réussi à s'imposer à elle, et elle n'avait rien eu à dire. Elle allait devoir supporter cet idiot pendant trois plombes, ce qui était inconcevable. Mais remarque...C'était un mal pour un bien. Elle allait pouvoir le garder un oeil. Revenons en à Blake, car c'est bien de lui qu'il s'agissait. Il confirma son identité. Majandra roula des yeux, comme si elle avait besoin d'une confirmation, tiens!

Elle regarda Blake. Un Serpentard. Un vrai de vrai. Elle se retrouvait confrontée à quelqu'un de sa pointure, quelqu'un à sa hauteur. Certes, Mc Ayr avait été lui aussi un Serpentard, mais...Ne comparons pas ce qui n'est point comparable. Au moins il avait la décence de ne pas se croire plus malin qu'il n'est. Il était sûr de lui, mais juste assez pour ne pas irriter Sa Suprêmatie.*ironique*. Il était courtois, mais n'abusait point de sa séduction. Quelqu'un de bien en tout point, hormis ses goûts culturels et vestimentaires. Blake lisait Al Gore, Majandra appréciait Marx. Il était vêtu de manteaux noirs à la Matrix, Majandra aimait elle aussi porter du cuir, mais pas comme ça. Bref. Il avait peut être un point de vue intéressant sur les Moldus. D'ailleurs, elle ne voulait pas d'un clampin qui fasse l'apologie de ces abrutis. Elle voulait quelqu'un qui sache expliquer comment ils fonctionnent, sans pour autant corrompre les élèves en prônant leurs bons sentiments et leur prétendue intelligence. Ca ne se trouvait pas sous le pas d'un cheval!

Majandra ne jeta pas un regard sur le CV, préférant juste écouter ce qu'il disait. Aprés tout, si il se présentait en tant que professeur, c'était qu'il était un minimum honnête. (bon, Mc Ayr pouvait dire ce qu'il voulait, ça voudrait pas dire qu'il était crédible, mais bon). Elle ne broncha pas quand il lui annonça qu'il avait étudié de très près les Moldus. Ainsi ce drôle d'énergumène savait de quoi il parlait. Comme c'était intéressant. Majandra croisa les mains. Posa son menton dessus. Elle regarda Blake droit dans les yeux, et elle déclara d'un ton neutre.


Pourriez vous m'exposer votre point de vue sur les Moldus?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michael Blake
Professeur
Professeur
avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 09/03/2008

Chroniques
Amour:
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Aout] Entretien d'embauche [Terminé]   Sam 15 Mar - 19:19

Aaah, les femmes... à tous les coups, celle-ci se classait dans le registre "peau de vache féministe". Et bien soit, Blake ne lui avait jamais demandé d'être une gentille blondinette de style Petite Maison dans la Prairie, adorablement mielleuse et aussi culcul la praline qu'une grand mère à chats.

Autant dire que le manque de sympathie flagrant de Collins ne lui fit ni chaud ni froid. Quand on vient trouver un travail et non des amis, le caractère de votre patron importe peu, tant qu'il n'est pas trop dictatorial.

Non, ce qui était délicat, ce n'était pas tant ce puéril échange de regards qui, si Majandra avait été un homme, aurait ressemblé à un vulgaire duel de couilles. Non, la difficulté tenait plutôt à ce que la femme, apparemment, était prête à tendre tous les pièges possibles (on l'avait prévenu) pour déceler mensonges et tromperies. Voilà de quoi faire couler quelque délicieuse excitation dans les veines de tout Serpentard un minimum intelligent, et qui les distinguait de ces pitoyables Gryffondor qui espéraient toujours que leur seul curriculum les sauverait.
Question délicate... qui n'exigeait cette fois qu'une réponse sincère. Bonne pioche, l'entretien commençait bien.


"Je les trouve fascinants. Voyez vous, les moldus en sont arrivés à un stade où leur ingéniosité pourrait impressionner bon nombre de sorciers..."
A cela, un petit sourire narquois étira un instant les lèvres de Blake. "Tout simplement car malgré leur infériorité par rapport à nous, nos voisins parviennent à atteindre des sommets d'inventivité pour s'éliminer les uns les autres, détruire avec passion tout ce qui les entoure ou même anéantir toute trace d'humanité visible sur leur passage. Le tout à un niveau que nous, sorciers, n'imitons pas dans nos propres communautés."

Bon. Il s'agissait maintenant de conclure. Inutile de produire un exposé de thèse.


"A mes yeux, les moldus semblent donc être le mélange parfait de quelques êtres magnifiquement intelligents cherchant avec désespoir à relever le niveau (ceux là peuvent avoir un intérêt d'étude pour les élèves), et une majorité d'ignares dans lesquels se distinguent parfois des tyrans, cette catégorie étant très représentative de ce que nos futurs citoyens ne devraient pas faire."

Question suivante ? Tout dépendait des connaissances de la demoiselle sur le monde moldu... risquait-il d'avoir à donner ses références écrites ? Des idées de cours ? Rien qui ne soit insurmontable. Non, si Blake ne baissait pas les yeux, c'est parce qu'il était sûr d'une chose: sa seule faiblesse était de n'avoir jamais enseigné, et si Majandra cherchait à le faire chuter sur ses connaissances ou son projet d'enseignement, elle frapperait à la mauvaise porte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Majandra Collins
Directrice
Directrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 22
Age : 39
Date d'inscription : 03/02/2008

Chroniques
Amour: Vraiment? *rire sadique*
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Aout] Entretien d'embauche [Terminé]   Dim 23 Mar - 18:07

[HJ: je termine, comme ça on pourra passer en Septembre]

Majandra ne se souciait pas de son apparence. Elle pouvait avoir l'air aussi aimable qu'une porte de prison? Ca la regardait, elle. Les autres n'avaient pas à rappliquer. Depuis quand on devait rendre des comptes aux gens, hein? L'opinion des autres était parfaite pour se rabaisser plus bas qu'on ne l'est déja. On pouvait faire confiance aux gens si on voulait se faire descendre. Ils s'en faisaient une telle joie que ça serait dommage de les en priver. Et beaucoup utilisaient la méthode à mauvais escient. Tant pis pour eux. Les gens ne savaient pas vraiment vivre, et Majandra ne se voyait pas faire des efforts pour des pauvres mortels. Les efforts, elle les faisait pour l'élite. Ceux qui le méritaient.

Majandra avait une règle d'or: montrer qui était le maître ici, afin que personne ne se croit tout permis. Tout était une question d'apparence. Ceux qui auraient l'air d'un pitbull seraient plus craints que ceux qui auraient l'air d'un caniche. Mieux valait montrer les crocs avant que tout cela ne dégénètre. Rugir un bon coup pour remettre les choses en place, tempêter quand tout va mal et davantage serrer la vis pour éviter des dérives futures. Il y avait bien là le rapport entre le maître et l'esclave. L'esclave devait obéissance et fidélité au maître, et puis c'est tout.

Mais son jugement à propos de Blake changeait. Bon, à l'époque où il fréquentait Poudlard en même temps que Mc Ayr ou bien elle même , ses idées étaient déja subversives, mais là, sa vision des Moldus lui plaisait bien. Au moins, ce n'était pas un niais qui clamerait à qui voulait l'entendre "les Moldus c'est bien, ce sont nos amis, il faut les aimer si on veut qu'ils nous aiment" ou tout d'autres inepties du genre qui auraient parfaitement convenu à un prêtre qui prônait tous les dimanches l'amour de son prochain. Foutaises. Majandra afficha un sourire certes aigre, mais c'était quand même plus convaincant que tout à l'heure.


Vous me plaisez, trés cher. Vous feriez un trés bon professeur d'étude des Moldus. C'est avec des gens comme vous qu'un enseignement optionnel devrait devenir obligatoire.

L'étude des moldus était souvent fuie par les élèves qui préféreraient surement les Soins aux créatures magiques. Ca serait vraiment dommage qu'un professeur tel que Blake n'ait pas de gentils élèves à formater, auxquels il pourrait faire adopter sa vision des choses. Ainsi, elle envisageait sérieusement de faire passer cette matière facultative en matière obligatoire. Pas parce que les Moldus étaient particulièrement fascinants, mais c'était juste pour montrer aux élèves leur réalité. Leurs frasques. Ce qu'ils avaient fait subir à un monde magique, qui, pendant l'Inquisition, était exsangue.

Vous êtes engagé. Vous commencerez dès la rentrée. Ne me remerciez pas. Vous savez où se trouve la sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michael Blake
Professeur
Professeur
avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 09/03/2008

Chroniques
Amour:
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Aout] Entretien d'embauche [Terminé]   Dim 23 Mar - 20:22

Quoi, c'était tout ? Michael eu l'impression d'avoir sauté quelques marches, sans être tout à fait sûr que ce soit une bonne chose. Mais non, la Collins n'avait pas l'air de plaisanter, ne lui ricanait pas au nez... était-il donc possible qu'elle soit sincère ?
Apparemment oui. Ben tiens, le loup n'avait donc pas de si grandes dents que cela...

Michael afficha un petit sourire satisfait, sans pour autant cacher que son souffle s'était fait beaucoup plus serein. Oui, l'entretien l'avait un peu stressé, mais n'était-ce pas normal ? Et puis zut, il était venu ici pour pimenter un peu ses journées, par pour poser son derrière dans un fauteuil et passer sa vie au calme.


"Bien, je ne vous remercierais pas, alors," répondit Michael en se levant, avant de produire une courbette un brin théâtrale pour compenser son impolitesse. "Mais vous me pardonnerez, j'espère, je vous dire que votre réponse me fait le plus grand plaisir."

Ce qui signifiait que Michael allait passer la nuit de bars en bars, rameuter la plupart de ses contacts et fêter allègrement ce nouvel emploi dans l'alcool, la débauche et peut être un resto pas cher s'il ne se sentait pas trop radin. Et vu qu'il allait avoir des rentrées d'argent un peu plus régulières... ah zut, c'est vrai, il aurait encore le bail de son appartement à remettre en règles, vu qu'il avait mentit sur sa profession, mais ce n'est pas comme si ses loueurs *moldus* allaient lui causer des ennuis.

"A bientôt alors, chère collège," salua-t-il en arrivant à la porte, puis sortit pour laisser place au prochain boulet qui, vu sa tête, allait sans doute se faire renvoyer coup de pied au cul...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Aout] Entretien d'embauche [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Aout] Entretien d'embauche [Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Entretien d'embauche ensablé [FINISH]
» Entretien d'embauche (Margaret)
» Entretien d'embauche [PV Sibelle Grown]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Circle: Evil Never Dies :: ||Intérieur du Château|| :: Intérieur du Château :: Cinquième Etage :: Bureau de la directrice-
Sauter vers: