CalendrierAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Franz Herzen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Franz Herzen
Employé du Ministère
Employé du Ministère
avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 03/03/2008

Chroniques
Amour: L'Allemagne, bien sûr !
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Franz Herzen   Mer 5 Mar - 18:58

Note de départ: Je suis consciente que je pars avec le risque de me faire rembarrer. La base du personnage est elle même risquée.
Franz est un agent des services secrets sorciers Allemands. Cette Allemagne, voici comme je la vois: très marquée par Grindelwald, elle se montre aujourd'hui très méfiante envers les mages noirs. De plus, elle s'est beaucoup rapprochée du monde moldu depuis la défaite de G, ce qui fait que les sorciers allemands réutilisent la technologie moldue, en particulier l'informatique et l'électronique, ré-adaptés à la magie, bien entendu.
Or, l'Allemagne s'inquiète, car les Mangemorts lui paraissaient très... Grindelwaldesques. Elle décide donc d'envoyer des agents enquêter: Franz est l'un de ceux là.

L'idée de base ne me paraissait pas abusée, mais je sais que tout le monde ne peut pas être un agent. Franz n'est pas James Bond. Un Mangemort ou un Auror aura donc toutes ses chances en combat contre lui. Je ne veux pas d'un personnage invincible, ses actions n'auront que des répercussions limitées Je peux donc vous assurer que Franz ne fera pas capoter tout votre scénario, ne renversera pas Voldemort et ne déclenchera pas de guerre mondiale. Ce n'est qu'un pion parmi d'autres sur l'échiquier...

Bon, ça fait quant même une note de début un peu balèze, là. C'était surtout pour dire que si vous exigez un deuxième test RP, un topic test pour vérifier que je ne fasse pas n'importe quoi avec le perso ou quelques remaniements sur la fiche, n'hésitez pas ^^ si vous voulez refuser idem, j'ai d'autres idées sous le coude, même si celle ci me plaisait bien.


Comment avez vous connu le fo' : Cennyd m'a menacée du fouet si je venais pas :p

Nom complet du personnage: Franz Herzen
Nom de code : Weisse Rose/White Rose

Age: 34 ans

Famille : Franz n'est pas marié. Voilà qui serait compliqué avec son travail ! Mais cela ne l'a pas empêché d'avoir de nombreuses aventures. A part cela, il a une soeur, Hildegarde Tauschen, mariée, deux enfants. Sa mère est toujours en vie mais son père, ancien de la brigade d'intervention allemande, y est passé lors des désordres sorciers causés par la chute du mur de Berlin.
Franz est un sang mêlé, à la quatrième génération, allemand de bout en bout (si l'on omet les morceaux originaires de la Prusse Orientale, à présent polonaise).

Physique : Si Franz était né soixante ans plus tôt, on lui aurait dit qu'il était l'archétype même de l'aryen. Bien évidemment, à l'heure actuelle, ce genre de commentaires serait très mal pris par l'intéressé, car en Allemagne, tout ce qui touche de près ou de loin Grindelwald et son influence (et donc le nazisme) n'est jamais de bon augure.

Franz est un homme de taille moyenne tirant sur le grand avec 1m83, de carrure musclée sans être particulièrement forte (il pèse dans les 80Kg) et à la santé éclatante. Forcément, car on ne devient pas un agent des services secrets allemands en prenant du gras et avec des palpitations au coeur, à moins d'avoir une intelligence phénoménale. Ses cheveux sont châtains clairs, clairs au point d'en être presque blonds, coupés courts en haut de la nuque et tiré en arrière d'une manière des plus classiques. Sa peau, sans être particulièrement pâle, est de la teinte plutôt beige courante dans les pays de cette longitude, peu bronzée comme pour la plupart des bureaucrates que le travail garde à l'intérieur.

Traits faciaux : assez communs. Des yeux bleus un peu pâlots qui tendent à virer au gris quand la lumière manque, un nez droit mais pointu et presque long, les cheveux descendant bas sur le front. Les oreilles sont de taille moyenne, assez anguleuses, les sourcils fins et l'os qui les supporte peu prononcés. Un visage plutôt ovale au menton arrondis, les lèvres un peu pâles mais ni particulièrement fines, ni particulièrement pulpeuses.
Enfin, Franz porte des lunettes pour corriger son hypermétropie.

Quelques "originalités" quand on considère son poste d'assistant à l'ambassade : une cicatrice à la cuisse gauche, qu'un connaisseur reconnaîtra comme issue d'un sort puissant. A l'épaule gauche, une marque étrange, peu courante en Angleterre où l'on méprise la technologie moldue : blessure par balle.


Caractère: En Angleterre, voilà un individus que le Choixpeau aurait eu du mal à caser. Disons simplement que bosser pour les services secrets demande un caractère polyvalent et riche en certaines qualités... et si possibles avec des lacunes dans d'autres.

C'est le cas de Franz.

Pour le côté Serdaigle, c'est un individu appliqué, profondément organisé. Franz n'aime pas le désordre. De fait, il tend à être minutieux et à avoir une discipline stricte. Quand il dit qu'il se donne cinq minutes pour fouiller un bureau, c'est cinq minutes et pas dix secondes de plus. A cela il associe l'esprit vif des Serdaigles, toujours ouvert à de nouvelles informations.

Pour le côté Poufsouffle, c'est un homme profondément fidèle. Proposez lui tout ce que vous voulez, Franz ne trahira jamais l'Allemagne volontairement. L'Allemagne est son grand amour. Sa fidélité va ensuite aux Services Secrets Sorciers, puis à l'Ambassadeur. Enfin, Franz manque totalement d'ambition individuelle : il fait donc un bon agent car les Services savent qu'il n'utilisera pas de fonds pour sa pomme et qu'il ne défendra pas ses intérêts par dessus ceux de sa charge.

Pour le côté Serpentard, Franz a le pragmatisme de ces Serpentards qui ne se laissent pas aveugler par le traditionalisme. Condition essentielle pour un espion : la fin de l'Allemagne justifie tous les moyens. De même, Franz est un personnage sans scrupules aucuns lorsqu'il s'agit de ses missions, adepte constant du mensonge et sans trop de respect pour la vie privée des gens. Manipulateur et calculateur rentre également en ligne de compte.

Gryffondor, enfin, car Franz doit bien évidemment avoir quelques tripes pour faire un métier pareil. Mais il lui manque le caractère libertaire des Gryffy, leur rejet de l'autorité et leur côté rebelle.

Mais bien entendu, Franz reste un individu normal. Donc avec des défauts. Revoyons rapidement ceux déjà cités : un patriotisme proche du fanatisme, un pragmatisme qui frise l'indécence, une certaine froideur (interne) à propos des autres (il faut bien ça pour faire un métier pareil). On note aussi une absence certaine d'individualisme, et donc une personnalité entièrement dévouée à la fonction, à l'ambition proche de zéro, curiosité affective: néant. Démarches désintéressées rarissimes. Son but dans la vie ? Servir l'Allemagne. Forcément on fait plus passionnant. Mais Franz n'est pas passionné. On vous l'a dit, il a épousé son pays et dans ce genre de mariages, il n'y a de place pour personne, sauf éventuellement pour Dieu et pour la science.


Aux yeux de son entourage, sous couverture, Franz est le type "bureaucrate appliqué", pas forcément le plus jovial des bonhommes mais pas asocial non plus, qui sort de temps à autre, a tendance à collectionner les aventures d'un soir et est carriériste. En somme, un type tout à fait commun qu'on ne remarque pas plus que ça.


Portrait Moral : Patriote. Ah, vous le saviez déjà ? Et bien maintenant vous le savez encore plus. Franz vit pour l'Allemagne démocratique, pour ses intérêts et sa suprématie. Si l'Allemagne lui demandait d'aller affronter Voldemort en personne, il le ferait. Si si.

Deuxième point : Franz est du genre très moderne. On vous l'a dit, tous les moyens sont bons. Ce qui veut dire que ce qui est moldu (internet, téléphones portables, armes à feu, grenades et autres bidules qui pètent forts) est parfaitement acceptable tant que c'est utile à ses missions. Or, dans le gouvernement allemand, on est AUSSI très moderne. Et on est en 2007. Ce qui veut dire que ses représentant peuvent tranquillement se promener avec un ordinateur portable à wifi magiquement amplifié, à batteries magiques et relié aux serveurs utilisés par des sorciers. Faut pas croire, ce genre de matos magiquement modifié, ça peut être vachement utile... pour les méthodes, pareil, à ceci près qu'il évite les clichés gestapistes: on évite tout de même la torture (le véritasérum ça sert à ça), les viols et autres enlèvement gratuits. Par contre pour la magie tout est acceptable, ce n'est, après tout, qu'un moyen parmi d'autres...
Il faut savoir que ces technologies sont aussi une marque de fabrique : par le passé, les Services Allemands ont déjà pu être incriminés car on avait trouvé des micros ou des mouchards, dont la base était identique à celle des services allemands moldus. Si les versions sorcières sont traitées à la magie pour être utilisables, elles sont donc une arme à double tranchant car si d'autres pays sorciers en utilisent, il s'agit généralement de modèles différents.

Dernier point : Franz est né dans une famille de confession protestante. Il est lui même croyant et oui messieurs, conscient que tuer quelqu'un, c'est mal, que voler c'est pas bien et que mentir est un péché. Il porte toujours un médaille en forme de croix, très classique, autours du cou; il prie aussi régulièrement et se rend au Temple de temps à autre.


Habitudes diverses :
Tous les 14 jours, Franz doit absorber une potion appelée "Schließung" (fermeture). Celle ci a pour effet de fermer le sujet à la légilimencie s'il n'est pas capable d'occlumencie naturelle. C'est le cas pour Franz. Cette potion peut avoir quelques effets secondaires : elle tend en particulier à provoquer l'apparition de l'hypermétropie ou d'une presbytie précoce. Les lunettes de Franz sont là pour corriger cet effet. Elle cause aussi des nausées occasionnelles, sècheresses des yeux et/ou des muqueuses et rend parfois les ongles cassants de fragiles.

Franz est un fumeur habitué, de mauvaise humeur sans sa clope du matin. Il est particulièrement amateur des marques Kent et Royal.

Enfin, il ne supporte pas les plumes et emmène toujours son stock de stylos à billes ou à encre avec cartouches intégrées. Technologiste pur, il trouve les plumes anglaises bonnes pour le musée, et un parfait exemple du retard anglais.


Dernière édition par Franz Herzen le Mer 5 Mar - 19:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franz Herzen
Employé du Ministère
Employé du Ministère
avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 03/03/2008

Chroniques
Amour: L'Allemagne, bien sûr !
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Franz Herzen   Mer 5 Mar - 18:59


Histoire personnelle :

Franz Herzen est un allemand ordinaire, né dans une famille ordinaire de l'Allemagne de l'Ouest.

Il est né le 14 Décembre 1972, en RFA, dans la ville de Wiesbaden. Sa famille fait partie de la classe moyenne qui émerge en Allemagne, comme dans le reste de l'Europe. Il a une soeur aînée de deux ans, Hildegarde. A cette époque, l'Allemagne, Sorcière comme Moldu, est profondément divisée suite à la seconde guerre mondiale, menée, chez les sorciers, par le Mage Noir Grindelwald.

Franz est donc élevé dans une Allemagne qui reste encore meurtrie par le Mur, qui scinde la communauté sorcière en deux, la Russie maintenant une stricte domination sur l'Est. Il mène une enfance relativement classique dans l'environnement de l'époque: son père, protestant pratiquant, lui donne une éducation religieuse basée sur un culte dynamique et la foi plutôt que sur l'étude des textes, qu'il juge trop formels. Sa mère lui apprend ses lettres et les rudiments attendus d'un enfant moldu au primaire, jusqu'à son entrée, en 1983 (contrairement aux anglais, il faut avoir 11 ans l'année de la rentrée scolaire pour être admis, et non 11 ans révolutions), au collège de magie allemande des Länder Hesse-Hamburg-Brême.

Il y fera une scolarité relativement brillante: c'est un élève doué et appliqué, mais pas exceptionnel. La seule matière dans laquelle il montrera de véritables prédispositions dépassant celles de ses camarades est l'anglais (à la fin de ses études, en 1990, il le parle presque couramment), mais il affiche un bon niveau dans les autres matières. En 1990, après avoir obtenu son Abitur (équivalent du BAC), il intègre l'école militaire de magie allemande. Il suit ainsi (fort classiquement) les traces de son père, membre de la brigade t'intervention Allemande.

Mais Karl Herzen décède l'année suivante, lors d'un attentat attribué à des radicaux communistes de la RDA sorcière contre la réunification. Cette mort affecte beaucoup Franz qui, sans être très proche de son père, lui vouait une grande admiration et un respect équivalent. A partir de ce jour, Franz fait de l'Allemagne unifiée, libre et républicaine le rêve pour laquelle son père s'est battu; il devient le sien.

Franz sort troisième d'une promotion de vingt deux en 1994, après quatre ans d'études, et intègre d'abord la Brigade d'Intervention. Il y reste jusqu'en 1998, puis intègre le corps de la garde gouvernementale, chargée de la protection des plus hauts fonctionnaires allemands. Une blessure par balle en 1999 le fait officiellement quitter ce travail pour un poste administratif au bureau des affaires étrangères. En réalité, il a fait la connaissance, suite à cette blessure, d'un gradé des services secrets allemands qui souhaite l'intégrer comme agent.

A partir de ce jour, Franz accomplira quelques missions relativement faciles. Il reste un échelon bas dans les Services secrets, et se limite donc à des besognes aisées : assassinats au fusil sniper sous déguisement, transport de documents, installations de micros ou filatures. C'est seulement en 2005 qu'il est affecté à une première mission complète, sous les ordres d'un supérieur, dans le démantèlement d'un réseau de drogues magiques. La mission s'achèvera début 2006 sur un succès, malgré la mort d'un des agents. Il reste trois mois désaffecté avant d'être joint à une équipe envoyée en Chine pour arrêter (illégalement) un terroriste communiste. La mission s'achève sur la mort du suspect.

Fin Juillet 2007, Franz est officiellement muté en Angleterre comme Assistant à l'Ambassade Allemande, un poste sans beaucoup de responsabilités qui lui laisse du temps pour mener sa mission : découvrir les liens entre le Ministère et les Mangemorts, si le Ministère est toujours autonome et, si non, de prendre contacte avec les milieux de la résistance locale. L'Allemagne craint, en effet, que la Grande Bretagne ne soit devenu un foyer neo-nazi sorcier. Le sujet étant pour elle très sensible, elle n'hésitera pas à fouiner agressivement si nécessaire pour défendre les principes démocratiques dans l'Europe sorcière...


Baguette Magique : 29 centimètres, nerf de dragon et bois de tilleul. Baguette solide mais rapide, plutôt souple. Meilleure pour les enchantements et les maléfices, relativement puissante mais peu adaptée aux débutants: fabriquée par feu Grégorovitch pour un militaire, c'est une baguette assez sensible, permettant de bon résultats mais exigent une maîtrise magique post Buses.


Exemple de RPG.
Costume gris, portable dans la poche gauche et lunettes sur le nez. Franz avait, à la mode sorcière allemande, l'air d'un parfait fonctionnaire moldu. C'est aussi l'effet que faisait souvent l'Ambassadeur, un homme qui, comme la plupart des germains ces temps ci, trouvaient que la mode anglaise était franchement à la ramasse.
Franz pensait de même: les sorciers anglais redoublaient d'imagination pour se démarquer des moldus, au point de s'enfermer dans un sectarisme navrant.

Mais Herr Herzen n'était pas venu à Londres pour penser chiffons et coupes de cheveux. Son portoloin était programmé pour 9h07, heure allemande, pour une arrivée à 8h08 au Ministère anglais. L'accueil fut tout à fait... anglais: un léger mouvement de recul de la part d'une secrétaire, encore non habituée aux styles vestimentaires parfois (souvent) différent de ceux des anglais, et un sourire blasé de la part du responsable de la douane. Quelques papiers furent signés rapidement, un visa présenté car ne venait pas travailler en Grande Bretagne qui voulait.

Après une cérémonie d'une remarquable rapidité, approchant d'un je-m'en-foutisme tellement habituel que les collègues de Franz avaient joyeusement plaisanté sur l'absence de nécessité de planquer certains outils douteux. On entrait en Angleterre comme dans un moulin, de toute manière.

Bien entendu, Franz savait où se diriger. Cela n'avait rien à voir avec de l'espionnage quelconque: seulement avec la curiosité d'un homme qui s'en va travailler dans un nouveau bâtiment et qui, évidemment, se renseigne pour savoir où trouver son supérieur. L'ambassade allemande était, au Ministère, passablement ridicule quand on voyait son équivalent moldu, et ressemblait davantage à une permanence transformée en salon. Nulle surprise : vu l'entrain que mettait le Ministère à entretenir des relations avec l'étranger, il ne fallait pas s'attendre à mieux. Ils n'avaient, après tout, même pas d'accès internet; de vrais vieillards moyenâgeux.

Le personnel était à la hauteur des locaux. Franz fut accueillit par un homme de taille moyenne, très rond et habillé à l'allemande -c'est à dire à la mode des politiciens moldus-, à l'air jovial de celui qui s'est levé du bon pied. Il présenta la première assistante, une bavaroise aux joues rondes et aux cheveux courts et châtains, au sourire agréablement séducteur, et le deuxième assistant, un type d'une soixantaine d'années, mouchoir sous le nez ("C'est le temps ! Il finira par me tuer, leur brouillard de mes..."), occupé à taper sur un vieil ordinateur ronflant qui devait faire figure de blasphème aux anglais. Quand on pensait qu'il s'agissait de remettre au propre une des missives écrites à la plume (à la plume ! Non mais, ils ne savaient pas le stylo à bille existait, depuis le temps ?) destinée au gouvernement allemand, à propos des exportations d'on ne sait quoi.

Le premier homme, qui n'était autre que l'Ambassadeur Heidelnar, le mena dans un bureau cossu et s'installa dans un fauteuil autrement plus professionnel que le salon.


"Weisse Rose ?"
"Ya," répondait simplement Franz à cette question d'identité. Weisse Rose, la Rose Blanche, était un pseudonyme souvent utilisé depuis 45 par les agents sorciers allemands: un symbole de fierté nationale et de lutte contre les héritiers de Grindelwald.

"Alors bonne chance, mon cher, car dans ce ramassis de sectaires retardés technologiquement, vous en aurez besoin..."

Ainsi s'achevait l'arrivée en Angleterre: la mission commençait.


Code : Menteur! :-D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangeline Taylor
*Préfète en Chef*

*Préfète en Chef*
avatar

Féminin
Nombre de messages : 266
Age : 27
Localisation : Dans un pays où la liberté existe encore.
Date d'inscription : 31/12/2007

Chroniques
Amour: Ulrich Von Einhauer
Relations:
Moral:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: Franz Herzen   Mer 5 Mar - 20:51

Validé, cher Franz
Bonne fiche et bon jeu! B-D

_________________
Why? The eternal question.

R.&E.&F. forever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackcircle.forumactif.info
Franz Herzen
Employé du Ministère
Employé du Ministère
avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 03/03/2008

Chroniques
Amour: L'Allemagne, bien sûr !
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Franz Herzen   Mer 5 Mar - 21:04

Shocked

Merci merci merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Wedge
Logan
Logan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 10/02/2008

Chroniques
Amour: ...?
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Franz Herzen   Mer 5 Mar - 21:08

Félicitations et bon jeu ^^

Jolie fiche mais ça tu le sais déjà ;D

_________________


Merci Ruyven ~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Franz Herzen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Franz Herzen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Franz Vakarian
» Destins parallèles, par Alshaïn Rookwood
» Hinata Van Herzen { Terminée→ 100% }
» [Vente] Typhus
» Franz Heisel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Circle: Evil Never Dies :: Accueil du RPG :: News & vie du forum :: Who Are You? :: Autres personnages :: Fiches validées :: Autres-
Sauter vers: