CalendrierAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tsuyosa Silver Heartgreaves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tsuyosa Silver
Médicomage
Médicomage
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 19/02/2008

Chroniques
Amour: Cyril Silver
Relations:
Moral:
25/100  (25/100)

MessageSujet: Tsuyosa Silver Heartgreaves   Mar 19 Fév - 20:24


  • Nom complet du personnage: Tsuyosa Heartgraves


  • Age: 37


  • Sang: Sang mêlée


  • Baguette Magique: Bois de houx, Flereur, 30 cm


  • Avatar: Deviant art


  • Texte Personnel :




  • Eté de la 5ème Année


Tsuyosa leva les yeux vers le ciel clair. C'était un jour comme les autres, à quelques exceptions près. De là où elle était, elle pouvait entendre le craquement sinistre des branches du cimetière, qui, dans leur danse macâbre, dessinaient sur le sol des arabesques le temps d'une seconde. L'air était froid, sec et morne, comme pour annoncer la mise en terre du prochain corps. Ce prochain corps c'était celui d'une femme, dans la quarantaine. La pierre tombale, fraichement gravée, semblait déjà se fondre dans la masse triste de gris qui s'étalait sous les yeux des tristes invités. Une dernière fête pour Anna Heartgreaves, 40 ans, morte d'une mauvaise grippe en cet hiver 1995.Les gémissements parvenaient aux oreilles de l'adolescente, qui restait sans bouger, aussi glacée que le décor qui surgissait autour d'elle.


" On sait qui c'est? "

" C'est peut-être sa fille ?"
"Pauvre enfant .."
"Elle n'a personne près d'elle ?"

Les murmures sous les voiles noirs, l'agitation des vieilles femmes, les pleurs des proches. Tout, Tsuyosa entendait tout, dans son immobilité. Elle était concentrée, ses sourcils noirs froncés au dessus de ses yeux gris d'acier. Sa main se posa doucement sur la pierre avant qu'elle ne s'abaisse sur la tombe, effleurant les fleurs blanches déjà déposées. La jeune fille serra le poing et se redressa tout aussi lentement, le visage tendu. L'ambiance se brisa lorsque des pas réguliers firent crisser le gravier depuis la grille. Tsuyosa leva son visage clair et guetta l'arrivée du nouveau venu. Cheveux noirs, yeux en amande. C'était son père. Son visage ne refletait nulle expression. Tout le monde était tourné vers le nouveau venu tandis que l'adolescente s'approchait de lui. Elle inclina la tête et le précéda dans les quelques pas qui menaient à l'entrée du cimetière. Une fois dans la rue, elle glissa sa main dans sa poche et reparti avec son géniteur jusqu'à leur immense demeure.

L'héritage familial leur avait légué une ancienne maison au beau milieu du vieux Londres. Ses pierres, vieilles et chaudes, semblaient renfermer toute la vie qui avait bouilloné entre ses murs, telle une prison de pensées, qui ne cédait pas aux ages. Tsuyosa chérissait cet endroit plus que nul autre. Les esprits, avec lesquels elle conversait régulièrement, étaient ses principaux alliés contre l'ennui. L'ennui, de ce qu'elle se rappelle, Tsuyosa s'était toujours ennuyée dans son existence. Elle préférait les gens morts aux vivants, ne s'intéressait qu'aux végétaux et minéraux jusqu'à l'age de 11 ans, où elle découvrit la psychologie complexe des enfants lors de son entrée à POudlard. N'aimant pas se mêler à la populace, elle avait opté pour un mode de vie complexe basé sur l'observation de ses contemporains. Froide, enygmatique, elle était rangée dans la catégorie des anti sociaux jusqu'au beau jour où, devenue adolescente de 15 ans, elle se décida à mélanger et sa passion pour les natures mortes, et celle pour les psychologies humaines. Ce qui en résultat fut un succès pour elle, un désastre pour son entourage. Tester, tester, tester. Elle testait les limites de tout sur tout le monde, leur injectait des produits plus que douteux et les poussaient dans des situations ambigus. Bien sur, tout ce petit monde de cobaye était à cents lieux de se douter d'être pris à témoins pour des expériences.

Une fois rentrée dans sa chère maison, Tsuyosa monta aussitôt dans sa chambre. Elle comportait une immense fenêtre victorienne, à laquelle était attachée un balconnet aux barreaux peints en blanc. Les trois murs intérieurs de la pièce étaient peints en blanc également, sauf celui qui comportat la fenetre, lequel était en noir. Tout le mobilier était simple, noir, blanc ou beige, sans nuances, sans dégradé. Tout ce qui servait à la jeune anglaise était soigneusement rangé dans une grande armoire noire, dont elle fit coulisser la porte avant de poser la lys qu'elle avait dérobé au cimetière. Une légende disant que la première fleur posée sur la tombe d'une femme contenait son âme, elle allait bien voir. De toutes façons, cette cousine éloignée n'avait absolument aucune valeur pour elle, et que son esprit repose en paix si Tsuyosa ne pouvait rien en faire. Anna heartgraves était morte dans des circonstances suspectes, et Tsuyosa, qui dans sa tour d'or et d'argent s'ennuyait fermement, avait trouvé son occupation de l'été : Résoudre l'affaire Anna. Loin d'être attachée à cette pauvre femme, elle s'en servait juste pour combler le vide qui ponctuait ses journées. Le regard métallique de la jeune fille aux traits asiatiques tomba sur un bocal rempli d'une substance vaseuse et verte. Un paralysant de sa composition. Paralysant qu'elle avait testé sur le chien de la maison, qui avait succombé au bout d'une semaine d'immobilisation totale. Preuve qu'il marchait.

Lorsqu'elle se glissa dans son bain, Tsuyosa se sentit satisfaite de sa journée. Elle avait récupéré un élément important pour ses recherches. Elle songea un instant à la vie de Poudlard et tortilla une de ses longues mèches d'ébènes entre ses doigts. Il faudrait qu'elle trouve une occupation décente une fois sur place, sinon elle risquait de s'ennuyer ferme...

Eté 1995

" Allez ! Allez Tata ! Raconte nous une histoire !"

" Bon. D'accord."
[i]Elle s'assit sur une chaise près du lit des deux enfants. Leurs visages ronds et séraphins étaient tournés vers l'asiatique, les sourcils froncés par la concentration.

" Il était une fois, dans un pays très très lointain. Au delà des océans, des terres, du ciel et des étoiles, un petit pays prospère et riche. Y vivait une impératrice cruelle et possessive, qui régnait avec son frère. Ils étaient d'excellents souverains, elle savait défendre le pays et il savait atténuer la colère de l'impératrice et éviter les carnages qu'elle projetait de faire. Ainsi, la paix était partout dans ce pays, on y disait que du bien de tous, chacun était heureux et égal à son voisin. C'est alors qu'arriva une princesse, une magnifique princesse aux longs cheveux blancs et aux yeux clairs comme le ciel. L'impératrice et son frère l'accueillirent au château. Mais lorsque le prince demanda à la princesse pourquoi elle était venue dans leur petit pays, elle répondit : je parcours le monde pour trouver un roi à ma contrée. Séduit, le prince s'avisa de lui proposer le mariage. Lorsque l'impératrice apprit cela, elle se mit dans une fureur noire et s'enferma dans la bibliothèque de son château des nuits durant. Le prince, ébloui par la princesse, ne remarqua même pas l'absence de a soeur. Il préférait se promener dans les grands jardins avec sa tendre et chère future épouse.
Le jour du mariage, alors que la princesse s'était parée de ses plus beaux atouts, le prince arriva en retard. Tout les sujet se questionnèrent et se demandèrent s'ils n'avait pas oublié la princesse. Lorsque sonnèrent midi, une bourrasque s'engouffra dans le palais et l'impératrice entra. Mais elle avait changé, ses yeux étaient noirs et ses cheveux d'ébènes volaient autour de son visage, fermé par la haine. La princesse eut si peur qu'elle sentit le temps de figer. Le prince était derrière l'impératrice, le regard vide. Il ne voyait même pas la femme qu'il aimait terrorisée. Alors que l'impératrice avançait vers la princesse, tenant un long couteau, il attrapa sa main et la plaqua contre lui, défait du charme qu'elle lui avait lancé. L'amour qu'il portait à la princesse était plus fort. La cruelle impératrice hurla, se débattu et tenta d'attaquer son frère. Mais ce dernier, poussé par l'amour, tua sa propre soeur. Il tressaillit et s'écria d'une voix vive.
" Cruelle, cruelle impératrice.
Cruelle, cruelle soeur,
Je te maudit, pour tout le mal que tu as voulu faire
Que ce château reste ton unique et seule demeure
A jamais."
une fois ces paroles prononcées, le château se mit à trembler et tout le monde put s'enfuir, tandis que le corps froid de l'impératrice restait étendu au sol."


Les enfants ouvrirent de grands yeux et fixèrent leur tante, captivés.

"Ils réussirent à s'enfuir, unifièrent les deux pays et se marièrent. Seulement, il est dit que le chateau du prince et de l'impératrice était introuvable. Il ne restait pas même une pierre, ni même l'endroit où il était. Mais le pays oublia bien vite cette histoire et vécu dans le bonheur et la sereinité, épargné des guerres.

Mais il est dit que l'impératrice vit toujours dans son château, et que chaque jour passant, elle devient de plus en plus puissante. Il est également dit qu'elle cherche dans notre monde une âme pour se glisser avec elle dans le corps de la personne, lui donnant de nombreux pouvoirs mais surtout lui offrant sa rage. La cruelle impératrice cherche à quitter sa prison en volant le corps d'un enfant !"

Les petits tremblaient presque mais souriaient.

"Alors, tante, ils sont tous heureux en fait à la fin ?"
"Oui. C'est ça."
"Et c'est vrai qu'elle va revenir sur notre terre ?"
"C'est un conte chérie."
"Mais elle s'appelait comment l'impératrice ?"
"Elle s'appelait Tsuyosa."


Dernière édition par Cennyd McAyr le Mar 19 Fév - 20:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tsuyosa Silver Heartgreaves
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Partenaire avec Silver Wood ?
» Présentation de ~Silver~
» Silver ? Solitaire [RESERVEE]
» Silver Blaze, la flamme
» Silver Sea [étalon] [PRIS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Circle: Evil Never Dies :: Accueil du RPG :: News & vie du forum :: Who Are You? :: Autres personnages :: Fiches validées :: Personnel de Poudlard-
Sauter vers: