CalendrierAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Matias Meyerovitch

Aller en bas 
AuteurMessage
Matias Meyerovitch
Poufsouffle - 5eme Année
Poufsouffle - 5eme Année
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7
Age : 25
Date d'inscription : 17/02/2008

Chroniques
Amour:
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Matias Meyerovitch   Dim 17 Fév - 4:42

Nom complet du personnage : Matias Istvan Gabriel Meyerovitch

Age : 15 ans

Sang : Pur

Famille :
Son Père : Samuel - Il est d'origine polonaise mais est partit vivre en angleterre après avoir rencontré Ina. Gaby, Eva et Piotr sont toujours là bas, mariés avec des enfants (nombreux), Ilya est à présent en allemagne avec sa femme et son fils Leo et Yvan est en France avec sa fille (puisque sa femme est morte).

Samuel a 4 frères et soeurs ainés et 2 cadets qui sont, dans l'ordre
Gabriel (Gaby)
Yvan
Irina
Ilya
(Samuel)
Eva
Piotr

Sa mère : Ina - Elle est d'origine russe et a quitté son froid pays pour suivre son époux. Tous les autres membres de la famille sont mariés, ont des enfants et sont restés en Russie, sauf Natasha qui étudie en ce moment en France.

Ina à 3 frères et soeurs aînés et une soeur plus jeune qui sont, dans l'ordre :
Istvan
Ida
Frieda
(Ina)
Natasha

En ce qui concerne Mat' :

Fridjtof son frère cadet, 12 ans, (joué)
http://i28.servimg.com/u/f28/11/72/80/32/av10.jpg

Edvard, le benjamin, 9 ans
http://fc01.deviantart.com/fs12/i/2006/280/0/9/Fridtjof_by_siphofoto.jpg


Physique : Matias est un garçon du nord. Cela se voit tout de suite. Pour commencer par sa silhouette moyenne mais élancée, à la peau pâle et constellée de taches de son. Il cache beaucoup de force mais extérieurement il ne ressemble qu'à un roseau grandit trop vite.
Ses cheveux sont légèrement plus foncés que ceux du reste de la famille puisqu'il arbore une tête auburn aux reflets châtain. Son visage est plus fin, assez ovale, ses pomettes peu prononcées, sa macheoire bien déssinée mais avec peu de caractère. Son front haut est signe d'intelligence mais lorsque l'on regarde ses yeux bleus on y voit surtout du rêve et de la beauté.

Car les yeux de Matias sont les joyaux d'une physionomie fine, fragile et presque effeminée. Ils sont d'un bleu profond aux reflets d'emeraudes. Comme si Dieu avait prit deux opales, et qu'il y avait mit l'infini avant de tout colorer en le plongeant dans l'eau sombre d'un lac d'altitude. Et encore, cela ne décrit qu'approximativement les yeux de l'adolescent.

Question habits, l'uniforme avant tout. Lorsqu'il doit s'habiller en civil, il met des pulls, des T-shirt, des jeans, des chapeaux/ bonnets qui lui tombent jusqu'aux yeux et des foulards/écharpes/cols roulés qui montent jusqu'à sa bouche. Il a les mains dans ses poches, se tient plutôt vouté et n'aime pas être vu.


Caractère : La principale qualité de Matias est sa discrétion, ce qui induit logiquement que son principal défaut est sa timidité. Matias n'est pas sûr de lui. Il hésite toujours pendant des heures avant de se décider et doutera de son choix jusqu'à la dernière seconde. Il n'aime pas non plus parler aux autres, surtout lorsqu'il est en public ou en tête à tête. Devant ses amis ou son frère, il est plus locace mais a tendance à begayer lorsqu'il est ému ce qui rend les choses encore plus difficile. Inconscient de la beauté de ses yeux, il se trouve très moche et fait de son mieux pour se cacher sous des tonnes de vêtements. Il est intelligent pourtant et s'il arrivait à être subjectif plus de quelques secondes, il se rendrait facilement compte que tous ses complexes n'existent que dans sa tête. Mais Matias est un rêveur, un artiste et comme la plupart des gens comme lui, la rationnalité, il ne connait pas.

Malgré tout, Matias n'est pas un solitaire. Il a un petit groupe d'amis avec lequel il traîne et réussi à être lui même. Dans ces cas là vous le verrez très différement qu'en cours. Il est gai, bon compagnon, il sait écouter les autres, possède une forte empathie dont il se sert pour aider son prochain. Il a le coeur sur la main. Mais seulement lorsque vous le connaissez assez bien pour voir derrière cette carapace

Autre particularité, lorsqu'il joue de la batterie, plus rien ne l'arrête. Il est tellement perdu dans son morceau qu'il en oublie tout le reste. Mais ne tentez pas d'applaudir si vous ne voulez pas le voir rougir comme une pivoine.


Portrait Moral : L'on pourrait croire qu'un être aussi indécis et timide que Matias a peu de principes mais en fait il n'en est rien. Pour commencer, il y a les valeurs familiales qu'il véhicule en tant qu'aîné et a avalé sans poser de questions comme des véritées ultimes.
Il croit en Dieu, comme toute sa famille. S'il n'est pas dévot, il reste un orthodoxe pratiquant. Il n'est pas intolérant envers les autres religions ou les athés mais préfère qu'on respecte ses choix et reprend souvent son cadet qui prend un peu tout ça par dessus la jambe.

Il croit également en la suprématie des Sangs Purs. Cela ne le rend pas vantard ou égocentrique mais il lui échappera des phrases du genre "c'est normal que tu aies échoué, tu es un sang mêlé apres tout, tu feras mieux la prochaine fois" enfin ce genre de choses.

Il a enfin une mentalité de clan très développée qui l'oblige en quelque sorte à aider non seulement sa famille et ses amis mais aussi la famille de ses amis, les amis de sa famille et les amis de ses amis. Même s'il ne connait pas la personne, il lui suffira d'être appuyée par quelqu'un du clan pour avoir le droit à toute l'aide possible. Ce qui malheureusement n'est pas grand chose.


Histoire personnelle : Matias naquit, contrairement à ses frères et soeurs, dans le palais maternel, à St Petersbourg, le 9 Octobre 1992. Ina et son époux, Samuel, étaient en visite chez Istvan avant d'aller voir le frère aîné de Samuel en Pologne.

Samuel et Ina s'étaient rencontrés moins d'un an auparavant, peu de temps avant la chute du CCCP. Ils étaient alors deux jeunes sorciers nobles de l'Union qui se rendaient à un colloque pour partager leurs idées. Ils les partagèrent si bien qu'ils tombèrent amoureux et se marièrent peu de temps après avec l'accord des deux familles.
Neuf mois après la lune de miel, donc, naquit Matias Istvan Gabriel. Il n'était évidemment pas prévu, un peu précoce même aux yeux de Samuel qui aurait préféré passer plus de temps avec sa jeune épouse avant de la partager avec un enfant mais il fit contre mauvaise fortune bon coeur. Matias était donc attendu et désiré à sa naissance comme la plupart des petits garçons. Il le fut d'autant plus que l'URSS était tombée et que les choses reprenaient plus ou moins la même forme qu'avant. Le jeune couple attendit que le gouvernement se stabilise et remplit les formulaires d'immigration pour l'Angleterre. Ils ne furent pas les seuls à partir, attirés par les pays de l'Ouest où, disait-on, tout était possible.

Ina, Samuel et Matias arrivèrent donc dans le comté de Nottingham un beau jour de mai 1993. Samuel trouva rapidement une place de choix au département de la coopération magique internationale du ministère de la magie à Londres. En effet, il connaissait plusieurs langues, le pays, et, ce qui n'est pas négligeable, les sang purs de l'ex Union Sovietique. Ina, comme la plupart des femmes de sa condition, resta à la maison, s'occupant de Matias et bientôt de petit Fridjtof qui vint les rejoindre. Extérieurement, Matias prit très bien la venue de ce petit frère, ainsi que son déracinement et les balades qu'il avait fait durant sa petite enfance entre les différents membres de sa famille. Mais il développait un caractère timide et incertain qui ne s'expliquait pas. Physiquement il était parfait, un beau petit garçon, grand, fin, élancé, mais qui rougissait pour un rien, n'arrivait pas à devenir propre, faisait des crises d'asthme lorsqu'il était angoissé bref, donnait tous les signes d'un traumatisme profond.

Toutefois, plus les années passaient dans la petite ferme retapée de la famille Meyerovitch et plus le jeune graçon semblait aller mieux. Il restait timide, n'aimait pas parler en public, hésitait toujours pour un rien mais les crises d'asthmes disparurent à sa troisieme année d'école primaire et il se mit de plus en plus à ressembler à un garçon totalement normal.
Sorcier, mais normal.

A l'école, Matias fit la connaissance de Maria, une jeune sang pur d'origine portugaise qui habitait dans les environs. Les deux enfants devinrent rapidement inséparables et Maria, qui n'avait au monde que sa mère Benvinda passa de plus en plus de temps chez les Meyerovitch. Matias, et bientôt Fridjtof et le petit dernier, Edvard, la considérèrent bientôt comme une soeur. Matias était très attachée à elle. Frid les taquinait d'ailleurs souvent là dessus. Quand à Edvard, la présence de Maria était pour lui aussi normale que la neige en hiver ou la pluie le reste du temps.

A vrai dire la vie de Matias fut d'un horrible banalité durant les quinze premières années. Il ne se passa quasiment rien. Ses parents s'aimaient, malgré quelques disputes sans gravités, il était un petit garçon aimé, choyé, protégeait ses frères de son mieux voire était protégés par eux en cas de besoin, il vivait dans une grande maison, ne souffrait pas de soucis d'argent avait Maria à ses côtés bref rien de spécial.

Sous la double férule de ses parents, il apprit parfaitement le polonais et le russe, à l'école il parlait anglais, son portugais était excellent grâce aux bons soins de Maria et il se mit de lui-même à apprendre l'Espagnol. Pour son anniversaire de onze ans, il reçut une batterie magique lui permettant de la transporter facilement et de ne pas faire trop de bruit. Il se prit tout de suite de passion pour cet instrument spécial. La musique devint l'un de ses refuges et plus encore, un moyen d'exprimer tout ce qu'il refoulait au plus profond de lui-même. Il reçu également une lettre de Poudlard lui donnant le droit d'aller étudier dans la célèbre école de sorcellerie. Maria, de quelque mois son aînée, y était déjà.
Les années passèrent sans rien de plus à raconter. Le monde changea autour du jeune homme sans qu'il ne s'en préoccupe vraiment. Peu porté sur la politique, l'adolescent s'occupait de problèmes bien plus angoissants comme réussir ses études. Quand à ses parents ils avaient l'habitude de faire profil bas.


Baguette Magique : Baguette en Pommier avec deux cheveux de Vélane, 29 cms, fabrication polonaise

Animal : Un hibou Grand-Duc nommé Puchacz. Samuel et Ina l'ont offert à leur fils aîné pour l'encourager à avoir ses Buses.


Dernière édition par le Lun 18 Fév - 19:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matias Meyerovitch
Poufsouffle - 5eme Année
Poufsouffle - 5eme Année
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7
Age : 25
Date d'inscription : 17/02/2008

Chroniques
Amour:
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Matias Meyerovitch   Lun 18 Fév - 19:30

Exemple de RPG : Le réveil sonna, allumant progressivement la lumière et diffusant une musique qui se glissa insidueusement dans le rêve des deux garçons avant de les en tirer. Fridjtof, 9 ans, grogna et se mit l'oreiller sur la tête. Partager sa chambre n'avait que des inconvéniants et ce n'était vraiment pas juste que ce bébé d'Edvard, du haut de ses six ans, ai droit à une chambre tout seul.

Matias, lui, sauta rapidement du lit et se précipita dans la salle de bain. Il était content, curieux, excité mais également très nerveux. Aujourd'hui il allait être présenté à sa famille. A ces deux oncles dont il portait les prénoms. Et il allait acheter sa baguette. Là bas, en Pologne. Loin de sa famille avec son père pour seule compagnie. A tous les coups il allait se montrer ridicule et décevoir le paternel.

Le bouchon du dentifrice roula sous le meuble et Matias se permit un petit juron en polonais avant de se baisser pour le rattraper. Son père le rappela à l'ordre et lui dit de se tenir correctement. Il avait passé une robe bleue roi doublée de fourure grise car il faisait déjà froid là bas en ce mois d'Octobre.

Samuel prit son fils dans ses bras et transplana dans le château familial. Un véritable comité d'accueil les attendait. D'abord, oncle Gabriel, sa femme et dans l'ordre de naissance, quatre de ses six enfants, puis les autres frères et soeurs de Samuel. Enfin tous ceux rester en Pologne. Il ne fallu pas plus de quelques secondes au petit garçon pour devenir pivoine et s'emmêler les pinceaux. Samuel soupira face aux begaiements de son fils qui essayait de répondre poliment aux questions dont sa famille, curieuse de connaître ce nouvel ajout, le pressait. En effet il était d'usage de ne pas accepter un enfant dans la famille avant que celui-ci n'achète sa première baguette. Tant de choses pouvaient survenir avant les dix ans. Sans compter que dans cette famille de sang pur, on n'acceptait évidemment pas les carcmols.

Finalement, Samuel prit son aîné à part.


"Il est timide mais je pense qu'il progressera avec le temps"

"Je comprend. Ne t'en fais pas. On ne réussi pas toujours au premier coup."

Le malheur voulut que Matias entendit ces paroles ce qui le destabilisa encore plus mais il ne dit rien. Il avait mérité ce qui lui arrivait. Il avait déçu son père en se comportant comme une petite fille. Finalement, Frid n'avait peut-être pas tort quand il le traitait de fillette. Peut-être n'était-il pas digne de sa baguette ? Mais penser ça reviendrait à douter de père et de Poudlard. Or tous ces gens devaient savoir mieux que lui non ? Merlin, encore une impasse. Il ne savait vraiment pas quoi faire ou dire et partit en courant se cacher dans un des recoins sombres de la grande bâtisse.
Finalement l'heure du grand moment arriva. Un traineau tiré par des petits chevaux harnachés de clochettes d'argent fut ammené devant la porte et le père et le fils se rendirent chez le fabricant de baguette.

L'homme n'était pas aussi fou qu'Ollivanders mais beaucoup plus silencieux et effrayant. Il ne perdit pas le temps d'expliquer au timide garçonnet ce qu'il attendait de lui mais le mit d'autorité sur le petit podium et le déshabilla presque entièrement pour pouvoir prendre les mesures sans être gêné par la chapka du arcon ni par son écharpe. Il faut dire que le chapeau de fourrure lui arrivait au milieu du front et que le morceau de tissu montait presque jusqu'à son nez. Finalement on lui mit une baguette dans les mains et il se retrouva à l'agiter comme un idiot, à moitié nu dans la boutique froide sous le regard inquiet de son père et celui, neutre et froid du vendeur.

Une bonne dizaine de baguettes passèrent ainsi avant qu'on lui tende une nouvelle, en bois de pommier avec deux cheveux de vélane. Le vendeur paru troublé et expliqua finalement qu'il pensait cette baguette plus adapté à une jeune fille qu'un beau gaillard bien bâtit comme celui-ci. Qu'elle était sensible à la poesie et à l'art.
Le soucis c'est que lorsque Matias la saisit, il se sentit aussitôt...différent. Comme envahi d'une douce chaleur


"Je..je...cr...crr...crois... que...c'est...c'est...bbbbbbbon."

Fit il d'une voix faible et dans un polonais hésitant. Le visage de Samuel se ferma, rougit, puis se détendit. Son fils était ce qu'il était. Ce n'était pas de sa faute. On ne pouvait pas lui en vouloir car au fond c'était la baguette qui choisissait le sorcier et non l'inverse. Et visiblement cet étrange mélange l'avait choisit lui. Sans un mot, le jeune père paya et, ébouriffant les cheveux de son fils pour le rassurer, lui dit de se rhabiller. Le retour fut silencieux mais au moins, Matias était rassuré sur un point. Il était vraiment un sorcier. Et il irait vraiment à Poudlard.

Avatar : Deviantart

Code : OK by Ev'


Fiche Achevée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangeline Taylor
*Préfète en Chef*

*Préfète en Chef*
avatar

Féminin
Nombre de messages : 266
Age : 27
Localisation : Dans un pays où la liberté existe encore.
Date d'inscription : 31/12/2007

Chroniques
Amour: Ulrich Von Einhauer
Relations:
Moral:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: Matias Meyerovitch   Mar 19 Fév - 17:59

Tu possèdes un sens indéniable de la solidarité, mon garçon. Timide, peu sûr de toi, mais trés amical, tu as le coeur sur la main...Pas de doute, tu seras un trés bon...

POUFSOUFFLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackcircle.forumactif.info
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Matias Meyerovitch   

Revenir en haut Aller en bas
 
Matias Meyerovitch
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [*] [Football Manager] Luxembourg Football Channel
» Toronto maple leafs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Circle: Evil Never Dies :: Accueil du RPG :: News & vie du forum :: Who Are You? :: Cérémonie de la Répartition :: Poufsouffle-
Sauter vers: