CalendrierAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [21 sept] Une lecture instructive? [Elysha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ulrich Von Einhauer
Ulrich
Ulrich
avatar

Masculin
Nombre de messages : 26
Age : 28
Localisation : Galway, Irlande.
Date d'inscription : 13/02/2008

Chroniques
Amour: Evangeline Taylor
Relations:
Moral:
25/100  (25/100)

MessageSujet: [21 sept] Une lecture instructive? [Elysha]   Jeu 21 Aoû - 15:18

La journée s'était montrée d'une monotonie sans précédent. Pourtant, on n'aurait pas dit qu'Ulrich Von Einhauer avait eu 18 ans il y a à peine trois jours de cela. C'était sans compter les devoirs, les retenues, et les mêmes ennemis. Pas de doute, l'année de ses 18 ans serait exactement la même que celle de ses 17 ans. Raison de plus pour avoir les anniversaires en horreur, Ulrich, le jour du sien, avait eu une retenue, le privant de la même occasion d'une fête organisée en son honneur. C'est pas grave, il se rattraperait le mois suivant pour l'anniversaire de Rebecca. Quoique...Oui, la fête devait se faire, mais il pourrait éventuellement s'arranger pour qu'elle soit en retenue le jour de son anniversaire, comme elle avait fait pour le sien. C'était mesquin, gamin, mais maintenant, Rebecca comptait parmi la liste de ses ennemis. D'ailleurs, en parlant d'ennemis, aujourd'hui, il l'avait entraperçue en compagnie de ce crétin de Wellington, ce gosse de riches qui reste tellement dans son coin qu'il en passe presque inaperçu. Sauf que manque de bol, Ulrich les avait vus ensemble, et même la veille, en rentrant à la salle commune où ce saleté de tableau avait changé de mot de passe. Il trembla d'une fureur indicible quand il pensa à nouveau à la gifle que Rebecca lui avait donnée, d'ailleurs, il avait encore la pomette violacée à l'endroit où elle l'avait tapé. Parce que mine de rien, elle tapait fort, cette...Grmph. L'injure qu'il allait penser s'évanouit presque aussitôt, se noyant dans l'océan de colère qu'il éprouvait alors. D'ailleurs, il n'était pas en colère seulement contre Rebecca et son crétin de copain, non, il en voulait à la Terre entière. Il avait dans le colimateur Salsifi à Eviter. Il grimaça encore quand il pensa à nouveau au surnom de leur professeur de Sortilèges gentiement octroyé par sa nouvelle ennemie. Ah, il n'y avait pas à dire, elle était forte pour trouver des surnoms. D'ailleurs, la meilleure, selon lui, c'était son propre surnom à lui, et à chaque fois qu'il y pensait il rentrait dans une colère noire. Vous auriez aimé qu'on vous appelle Richounet, vous? Nan? C'est bien ce qu'il disait. Il était aussi en colère contre Evangeline car elle avait pris le parti de Stuart & Wellington. Enfin, seulement celui de Stuart, à son avis, elle n'était pas encore au courant pour les deux autres...Secrètement, ça le faisait marrer, en fait. La pauvre Rebecca allait se morfondre avec un type comme Wellington en guise de petit-ami. Ce type là était tellement prude et tellement prince que l'Allemand se demandait si ils allaient oser s'embrasser en public...Tout en ronchonnant et en ayant des pensées aussi mauvaises; Ulrich acheva son foutu devoir de sortilèges.

Selon lui, il n'avait rien de plus stupide que la coloration des flammes. Surtout qu'il avait trouvé sa réponse concernant le rouge tout à fait à son goût. Mais voilà, en règle générale, Ulrich ne s'attirait jamais les faveurs des professeurs. Pourquoi? C'était un glandeur professionnel, voilà ce qu'il y avait. C'était le genre d'élèves à écouter le cours les deux pieds posés sur la table, se balançant négligemment sur la chaise, les bras derrière la tête. Il suffirait juste que celui de derrière retire un brin la table sur laquelle s'appuyait la chaise pour qu'Ulrich ne tombe en arrière. Mais heureusement pour lui(et pour l'éventuel fautif, cela va s'en dire), il n'avait jamais eu affaire à de telles tuiles. En fait, si on devait considérer son côté casse-cou et tête brûlée dans son intégralité, il estimait s'en sortir pas mal. Il n'avait jamais eu vraiment de malchance proprement dite, contrairement à son bien aimé ennemi *sigh* qui ne pouvait pas tenir quelque chose sans le faire tomber. A dire vrai, maintenant, quand on y pense, à côté de Wellington, Dorian serait presque son meilleur copain *re-sigh*. Ironie, bien sûr, il vouait à l'un comme à l'autre une des aversions les plus totales, et si l'un était le petit-ami de cette idiote de Rebecca, l'autre draguait ouvertement SA copine. Laquelle il était en train de snober actuellement, parce que, normalement, il est censé lui en vouloir, lui faisant comprendre de la sorte que ça ne se faisait pas de prendre le parti de la meilleure copine contre celui du petit-ami. Soudainement, il eut marre de la salle commune, jugeant l'atmosphère trop nocive, surtout qu'ELLE était là en train de parler avec un Willy parfaitement plongé dans un devoir d'Astronomie. Ulrich n'aurait jamais su dire ce que ce crétin pouvait trouver à une matière comme celle là. Bref, lassé de voir Willy et Rebecca, il remballa ses affaires d'un coup de baguette magique -Samantha, la Sorcière bien aimée n'aurait pas mieux fait en agitant le bout de son nez- et bazarda son sac sur son lit d'un coup de pied. Eh oui, c'était àa l'avantage d'être un mordu de football et d'avoir trois fois rien dans son sac. Après tout, il passait son tempsà glander pendant les cours, et il ne voyait pas pourquoi il irait s'encombrer avec les manuels scolaires parce qu'il savait trés bien qu'il trouverait sur place un pigeon avec lequel il pourrait suivre sur le manuel. Il quitta à grandes enjambées, non sans sentir le regard nocif de Rebecca dans son dos.

Les mains dans les poches de son jean, de toutes façons trop grand pour lui, la cravate de travers, la chemise blanche dont les boutons étaient agrafés n'importe comment, Ulrich s'était faufilé dans l'ouverture masquée derrière un tableau, pour s'aventurer dans un couloir trés animé dans les allées et venues successives des élèves qui regagnaient la salle commune. Sa mauvaise humeur n'épargna personne. Il réprimanda bien plus d'élèves que de raison, pour des motifs aussi divers et bidons que une chemise qui dépasse, un autre qui courait après son lapin qui s'était échappé, des élèves qui avaient oublié d'essuyer leurs pieds sur l'entrée, créant, de ce fait; des traces de pas pleines de boue. Tout dans son excès de zèle, et certainement source d'un abus de pouvoir, il avait distribué deux retenues, une à deux élèves qui riaient trop fort dans le couloir, et un autre qui s'était permis de pousser un de ses condisciples dans les escaliers. Il avait confisqué également un frisbee mordeur et un sac en papier contenant des choses douteuses. Un rien suffirait en ce moment à mettre Ulrich en pétard, et c'est un préfet d'une humeur massacrante qui rentra dans la bibliothèque, sans vraiment savoir ce qu'il venait faire ici. Mais le calme ambiant des lieux le tempéra un tant soit peu. Pour quiconque connaissait Ulrich, c'était un vrai miracle. Lui qui avait un tempérament aussi belliqueux était trop possédé par ses émotions négatives et son caractère lunatique était trés difficilement enclin au calme et à la sérénité. L'Allemand marcha parmi les rayons un moment, puis il arriva enfin à celui qu'il cherchait. Le rayon Quidditch. Le seul qui soit intéressant dans ce foutu château. Il prit quelques livres et magazines sur les étagères, et partit en quête d'une table libre, là où il ne risquerait pas d'avoir des envies de meurtre en voyant des élèves s'agiter un peu trop à son goût.

Ulrich allongea le cou. Là bas, ça serait parfait. Le préfet déchu rejoignit l'endroit en deux grandes enjambées, craignant pour le coup que deux élèves ne le privent de SA table. Parce qu'il avait décidé que c'était la sienne parce qu'il l'avait vue en premier. Et qu'il se réservait le droit de jarter quiconque empiétant sur son espace personnel. L'adolescent posa son butin sur la table, quand quelqu'un attira son attention. Elysha Zalinsky, la chamante bibliothécaire de l'école. Elle était assez mignonne et assez peu âgée pour intéresser le garçon. A tout hasard, il se dirigea vers elle. Juste pour voir si elle n'avait pas besoin d'un quelconque coup de main. C'est tout naturellement qu'il lança, assorti d'un sourire tout à fait charmant.

Je peux vous aider d'une quelconque façon?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elysha Zalinsky
Autre
Autre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15
Age : 32
Localisation : A la Bibliothèque !!!
Date d'inscription : 01/05/2008

Chroniques
Amour:
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [21 sept] Une lecture instructive? [Elysha]   Lun 25 Aoû - 8:15

Cette journée était passée à vitesse grandiose. Levée de bonne heure, Elysha avait commencé sa journée par un brin de rangement, les élèves ayant laisser trainer quelques livres sur les tables d'étude. Puis, elle avait dû rechercher, dans la réserve,des livres pour le professeur de potion. La matinée s'était ainsi très vite déroulée.

Le midi, la jeune femme avait partager son repas avec ses collègues, en souriant des minaudes de quelques garçons qui passaient devant elle. Elle se savait assez mignonne mais n'usait pas de ce charme qui aurait, pourtant, pût lui amener quelques rencontres interressantes et voir même quelques nuits comblées. Mais la jeune bibliothécaire n'était pas interressée par cela.

L'après-midi avait été légèrement plus long, d'une part les élèves defilés sans cesse pour lui demander une aide pour trouver un livre ou pour l'emprunter, et d'autre part, un livre mordeur avait été mal refermer et avait dévorer plusieurs autres manuscrits, mettant du bazar dans quelques rangées.

Elysha était en train d'empiller les livres à reclasser quand une voix la fit sursauter et lâcher la pile de livre. Elle se retourna pour faire face à un jeune homme plutôt mignon, elle le dévisagea quelques secondes d'un air interressé avant de voir le blason. Un élève ! La jeune femme sourit au Serdaigle et désigna les livres.

Vu que vous m'avez fait peur, vous pourriez peut-être m'aider à ramasser et ranger ces livres ?

Elle s'accroupi et commença à ramasser les bouquins.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-the-first.forums-actifs.com/index.htm
Ulrich Von Einhauer
Ulrich
Ulrich
avatar

Masculin
Nombre de messages : 26
Age : 28
Localisation : Galway, Irlande.
Date d'inscription : 13/02/2008

Chroniques
Amour: Evangeline Taylor
Relations:
Moral:
25/100  (25/100)

MessageSujet: Re: [21 sept] Une lecture instructive? [Elysha]   Mar 26 Aoû - 11:49

Ulrich avait remarqué bien des choses, chez le genre féminin. Bref, en règle générale, elles savaient faire preuve de bon goût. Que ce soit pour s'habiller ou décorer. Il eut un sourire en pensant à l'affreux t-shirt jaune avec un grand sourire qu'Evy portait de temps à autre quand elle était habillée en "civil". Il était tout bonnement à mettre à la poubelle, mais Evy l'adorait. Il fallait dire aussi que ce qu'elle portait était...spécial. Bon observateur, il avait remarqué qu'elle portait beaucoup de couleurs, même si les assemblages n'étaient pas tout à fait à son goût. Mais elle osait avoir une apparence assez décalée, bien que son visage restât néanmoins basique; avec un charme particulier sur lequel Ulrich ne pouvait pas mettre le doigt. C'était peut-être dans son sourire, ou alors dans son regard...Il ne savait pas trop. Il avait été surpris qu'à présent elle arbore une coupe au carré s'arrêtant jusqu'aux épaules, alors qu'avant elle avait des longues boucles brunes, à l'instar de Fanny et de Rebecca. Pour peu, on aurait dit vraiment trois soeurs. Elles avaient toutes les trois des cheveux bruns et bouclés, le teint pâle, et les mêmes yeux, exception faite de Rebecca qui avait les yeux d'un bleu plus soutenu que le bleu d'Ulrich, qui se rapprochait plus de l'opale. Mais ce qui les différenciait les unes des autres, c'était bien leur apparence. Si Evy se distinguait par ses couleurs vives et ces trucs qu'il ne mettrait pas même pour se déguiser,Fanny qui se contentait de vêtements plus classiques, Rebecca, elle, se distinguait par un look emo-gothique qui, il fallait l'avouer -malgré sa récente déchéance- qui ne lui allait pas trop mal. Quand on pense qu'elle n'avait pas effrayé Wellington par son maquillage sombre et ses vêtements pouvant habiller un épouvantail...N'empêche, Ulrich les trouvait vraiment mal assortis tous les deux. Le rouquin à la peau pâle et à la tenue vestimentaire ultra-chic qui était avec une emo brune à la peau pâle. Ulrich se doutait bien qu'il y avait entre eux un lien qui ne soit pas superficiel, mais voilà. si il avait été une fille, son choix ne se serait sûrement pas arrêté sur Wellington. Comme quoi, les femmes, parfois, pouvaient faire preuve d'un mauvais goût flagrant. Il fallait dire aussi que les hommes n'étaient pas mieux lotis concernant le bon goût. Faut juste regarder Wellington...Et vous comprendrez que c'est le temple du mauvais goût. Faut voir avec qui il s'était casé. Avait-il seulement conscience du genre de fille qu'était Rebecca? Si oui, il était sacrément aveugle le pauvre garçon. Tout ça pour dire que pour rien au monde, Rebecca n'aurait figuré sur la liste de ses petites-amies potentielles. D'accord, elle était jolie, mais ça s'arrêtait là. Son caractère l'insupportait. Peut être aussi parce qu'il ne collait pas à celui de l'Allemand...Bref, allez savoir, vous.

Il avait remarqué aussi, outre le bon goût, que les femmes pouvaient faire preuve d'une naïveté flagrante. Elles étaient plus enclines à croire au bien fondé de chaque attention -ou intention, c'est selon-. Il avait noté qu'elles avaient aussi un peu trop tendance à idéaliser les choses, alors que les hommes étaient plus volontiers terre-à-terre. Elles avaient aussi tendance à pouvoir se projeter dans le futur, alors qu'ils vivaient presque toujours au présent, hormis ceux qui avaient une bonne idée de ce qu'ils voulaient. Comme Ulrich, par exemple. Il savait pile-poil ce qu'il allait faire dans sa vie. Il allait quitter Poudlard avec son fichu papelar, certes, avec des notes moyennes aux ASPIC -il n'avait pas cherché à bosser de toute sa scolarité et ce n'était pas à la veille des examens qu'il allait le faire- mais au fond, ça l'importait peu, il n'avait pas l'intention de poursuivre un boulot dans le monde magique. Il avait juste demandé à sa mère qu'elle lui procure de la documentation et des dossiers de recrutement pour l'armée. Il se souvenait que Kendra avait pleuré quand il lui avait fait part de sa détermination à s'engager dans l'armée, l'été dernier. Mais malgré ses suppliques, il persistait sur son chemin de croix. Il serait militaire. Il gravirait les échelons. Il hésitait juste pour le pays. D'un côté, il avait envie de servir l'armée britannique, mais ses origines allemandes faisaient pencher la blaance. M'enfin, il verrait après, hein, rien ne pressait. Enfin, pas dans son monde à lui où le terme "urgence" n'avait pas sa place. En parlant de naïveté. Elysha venait d'en faire preuve, et ce fut d'autant plus flagrant qu'elle lui donna quelques livres à porter, en guise de réponse à sa proposition de service. Il opina discrètement, puis il se pencha pour aider la bibliothécaire à rassembler les ouvrages. Sa main finit par frôler celle de la bibliothécaire. Il adopta un pauvre sourire contrit.

Désolé.

Pour ce geste perdu. Pour lui avoir fait peur. Il faut dire que la discrétion était sa seconde nature, il pouvait s'approcher des gens sans que ces derniers ne l'entendent. D'un côté, il vaudrait mieux pour un militaire, d'être discret. Car une attitude de pachyderme était le meilleur moyen pour se faire repérer et faire foirer une embuscade. En pensant à tout ce qu'il pouvait faire dans l'armée -abstraction faite du parcours du combattant et du mode de vie trés autoritaire-, il se sentit légèrement fébrile, limite impatient de quitter les lieux au plus vite. Il en verrait du pays. Liban, Algérie. Afrique. Albanie. C'était peut être pas super touristique comme destination, mais ça le faisait rêver. Il s'y voyait déjà. Mais maintenant, il était à Poudlard, et il devait filer doux en vue de l'obtention de ses examens -qu'il estimait être sans problèmes-, seul sésame qui lui garantirait l'avenir qu'il s'était promis. Il avait commencé à ramasser les livres, et au bout d'un moment, il les avait presque tous rassemblés. Il lança, le plus innocemment du monde.

C'est votre première année ici?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [21 sept] Une lecture instructive? [Elysha]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[21 sept] Une lecture instructive? [Elysha]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 8061 participants recoivent leur certificat de lecture et d’écriture en créole
» Bouquin Bouquin !
» La danse des sept voiles...
» BD Sept Cavaliers
» La fin d'une lecture calme [ Sue ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Circle: Evil Never Dies :: ||Intérieur du Château|| :: Intérieur du Château :: Premier Etage :: Bibliothèque-
Sauter vers: