CalendrierAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Mission] Irina Collins

Aller en bas 
AuteurMessage
Lord Voldemort
Grand Méchant Serpent Chauve et Gris

Grand Méchant Serpent Chauve et Gris
avatar

Masculin
Nombre de messages : 56
Age : 91
Date d'inscription : 08/04/2008

Chroniques
Amour: Lui-même
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: [Mission] Irina Collins   Mar 22 Avr - 23:45

[HJ : Je me permets. Si ça ne te va pas, j'édite.]

Irina était rentré en Angleterre depuis quelques semaines déjà mais elle n'avait pas pris le temps de venir saluer son Maître. Peut-être était-ce sa cousine qui lui donnait du travail ou son installation qui lui prenait du temps. Peut-être aussi était-ce simplement son désir d'indépendance qu'il s'exprimait de cette manière. Quoi qu'il en soit, le Mage Noir avait décidé qu'elle ne resterait pas plus longtemps sans nouvelles de lui. Il s'était donc installé à son bureau, avait pris un morceau de parchemin et trempé sa plume dans une encre noire comme la nuit. Ses courbes manuscrites étaient sèches, pointues, fermes… elles étaient l'écho de sa voix froide et dépourvue de douceur.

Sur le Parchemin, il y a écrit:
Irina,

J'ai accordé à ta cousine le droit de faire appel à toi pour la seconder à Poudlard. Cela a mis fin à ta mission en Norvège. J'attends donc que tu me fasses un rapport précis et détaillé de ce que tu as pu observer dans ton pays d'origine. J'ose espérer que tu es devenue aussi experte en potion, voir même plus, que ne l'était Severus Rogue en son temps et que tu m'es toujours aussi fidèle comme l'était ton mentor. Ne me déçois pas, Irina, ou tu ferais du tord à sa mémoire.

Je souhaite aussi que tu profites de ton regard nouveau sur les élèves pour repérer d'éventuels serviteurs de ma Cause. Bien sûr, je n'ai que faire des gamins, mais il peut être envisageable de les manipuler. Renseignes toi sur leurs familles, leurs proches, toute personne potentiellement digne de rejoindre nos rangs et tiens moi au courrant.

Enfin, tu dois savoir qu'il est de notoriété publique que ta cousine est à mon service. Bien sûr, elle ne le crie pas à qui veut l'entendre puisque je souhaite rester encore un peu discret, mais ça se sait. Forcément tu seras liée à elle et nul ne doutera de ton allégeance à ma Cause, néanmoins, je veux que tu fasses ton possible pour savoir se qui se dit en salle des profs. Observe, écoute, note… Fait ce que tu sais si bien faire : espionne. Choisi celui ou ceux qui t'inspirent méfiance, informe toi… et renseigne moi.

Tu l'ignores peut être puisque ce n'était pas le cas quand tu as quitté le pays mais aujourd'hui nous sommes basés au sein même du Ministère. Je ne me déplacerai pas jusqu'à Poudlard pour des raisons évidentes, mais j'espère que tu trouveras le temps de venir te présenter devant moi dans les mois à venir.

J'attends ta réponse par retour de courrier.

Ton Seigneur et Maître.
Lord Voldemort.

Il se relu et, satisfait, se leva. Il secoua un peu le parchemin pour faire sécher l'encre et le plia avant de le sceller puis il alla jusqu'à la volière du Ministère pour y choisir un majestueux volatile d'une taille plus que correcte aux plumes aussi noires que l'ébène. Il fit venir l'animal sur son avant-bras, passa sa main libre sur sa tête… Le Seigneur des Ténèbres détestaient des oiseaux. Ces bêtes là n'étaient bonnes qu'à deux choses : distribuer le courrier et servir de repas aux serpents. Il fixa la lettre à la patte de l'animal et s'approcha de la fenêtre.

"Irina Collins, Poudlard."

Sa voix avait été un ordre murmuré, le genre d'ordre auquel il vaut mieux obéir. Puis, d'un grand geste, il envoya l'animal se perdre dans l'obscurité de la nuit…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irina Collins
*Directrice de Serpentard*
*Prof de Potions*

*Directrice de Serpentard**Prof de Potions*
avatar

Féminin
Nombre de messages : 22
Age : 28
Localisation : Dans les cachots. Mais t'es sûr que tu veux toujours me chercher?
Date d'inscription : 03/02/2008

Chroniques
Amour: Pardon? Oh, bien sûr, vous voulez parler des potions?
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Mission] Irina Collins   Ven 27 Juin - 16:18

Si Irina avait eu le choix, elle serait bien restée à Hammerfest, à l'extrême Nord de la Norvège. Pourquoi? C'était là où elle vivait, avec Paul, son ami. Du moins, c'était ce qu'elle disait pour noyer le poisson. Mais la force des choses avait voulu qu'elle vienne s'abîmer ici, en Grande-Bretagne, cette terre qu'elle s'était promise de quitter à tout jamais. Car figurez vous, Irina n'avait pas l'intention de revenir, elle y avait ici vécu de nombreux drames, et puis par principe, ce pays ne lui portait pas chance. Mais revenir dans le coin c'était la seule solution qu'elle avait pour s'entretenir avec son Maître, entretiens qui, au terme desquels finiraient par définir la nouvelle mission (ou autre rapport, compte rendu) de la jeune Mangemorte. A vingt sept ans passés, Irina n'était plus venue ici depuis...on va dire dix ans? Oui, la dernière fois qu'elle était venue, elle avait peut être dix sept ans. Dix-huit, au pire, mais guère plus. Mais la roue finissait par tourner, et elle semblait, plus que tout, vouloir la renaissance de la Mangemorte, qu'elle retrouve sa gloire d'antan, sa superbe. Irina était en train de préparer son programme quand un hibou avait toqué à la fenêtre du château, à l'endroit où elle logeait durant l'année. L'animal aux plumes d'un noir d'ébène portait une lettre dont Irina se douta immédiatement de sa provenance. Il l'avait rappelée.

Les mains légèrement tremblantes, à la fois d'anxiété et d'excitation, la Professeur de potions décacheta avec soin l'enveloppe, et déplia le parchemin qui était de la main du Seigneur lui même. Une missive qu'il avait écrite quelques heures auparavant. Une missive qui ne lui était parvenue que maintenant, temps nécessaire au hibou pour livrer le courrier. Elle commença la lecture de la lettre. Bon, elle savait maintenant pourquoi Majandra l'avait rappelée. Pas pour son dessein personnel, mais pour obéir aux ordres. Droit accordé par le Seigneur des Ténèbres lui même. Et, par ailleurs, il déclarait sa mission en Norvège terminée. C'était peut être mieux dans le fond. Ca ne lui aurait pas laissé lieu de s'encroûter davantage là bas. Et il voulait un rapport. De ce qu'elle a pu voir dans son pays natal. Bref. Elle prit un morceau de parchemin vierge, et elle commença à écrire, de son écriture fine et légère, lettres tracées à l'aide d'une plume de paon et d'une encre indigo.

Citation :

Monseigneur,

Ma mission d'observation en Norvège n'a pas toujours été facile, mais néanmoins j'ai pu relever certains détails qui pourraient être intéressants. Comme vous pouvez le savoir, la Norvège est restée un peu à l'écart de tout ce qui se passe en ce moment, comparé à l'Angleterre et à l'Irlande du Nord qui sont déja sous votre contrôle. Les Norvégiens dans l'ensemble n'ont pas grand chose à craindre de la menace, si bien qu'on peut espérer rentrer dans la bergerie tant que la porte est encore ouverte. N'étant pas préparés à une attaque surprise, ils pourraient éventuellement manquer de temps pour se préparer à la riposte. Tous les matins, j'ai épluché les journaux locaux et même nationaux, et ils ne parlaient pas beaucoup de ce qui se passait en Grande Bretagne. Alors qu'ici tout le monde est au courant pour le Ministère, alors que l'Ordre (je suis convaincue qu'ils existent encore et qu'ils préparent quelque chose) subsiste et sont minoritaires par rapport à l'époque du Survivant, en Norvège, les mages blancs ont plus l'hégémonie sur le pays, du moins sur la communauté magique de Norvège. Certains ont émis quelques inquiétudes à ce sujet, mais beaucoup prennent la nouvelle à la légère, en fait, la situation est identique à celle que nous avons connue quand vous étiez revenu et quand personne ne croyait à votre retour. Je pense donc qu'il faut envoyer des émissaires là bas qui pourraient étudier la situation de plus près.
En ce qui concerne les potions, j'avais à ma charge, ainsi que celle de mon collègue un groupe de jeunes adultes à qui nous apprenions quelques potions un peu plus corsées que celles que je peux me permettre d'enseigner à Poudlard. Je suis d'ailleurs en train de définir un programme un peu plus corsé que ce que nous étudions à Poudlard du temps de Severus Rogue. J'espère ne pas placer la barre un peu trop haut en agissant ainsi. D'ailleurs, dès que j'aurai terminé le programme, je vous le ferai parvenir afin que vous le validiez ou que vous le modifiez le cas échéant.

Irina posa un moment sa plume, et réfléchit un moment sur ce qu'elle allait écrire. Son mentor? A cette pensée, le coeur d'Irina se serra. En fait, c'était l'une des principales raisons qui l'avait poussée à partir, peu après sa mort, qui avait été un choc pour elle. Dès lors, tout en ignorant que bon nombre de ses ex-camarades avaient projeté de le venger, elle s'est promise d'en faire autant. Bref. Irina poursuivit la lecture de la lettre. Ainsi, il voulait qu'elle repère d'éventuelles recrues? Une bonne affaire, si on considérait qu'Irina était élitiste et qu'elle dispensait son savoir à ceux qui en valaient vraiment la peine, non à ces espèces d'élèves à la manque qui changeaient de camp comme de chemise. Elle eut le souvenir furtif d'un certain Davis Burningham, qui avait clamé son allégeance à la Cause avant de disparaître dans des cicronstances étranges...Dans un meurtre en fait, qu'elle avait commis sous des ordres stricts alors qu'elle avait moins de seize ans. Son premier meurtre, premier d'une série de nombreux autres meutres. Les années se suivaient, mais se ressemblaient, dans le fond, tout dans le fond. Irina espérait qu'à Poudlard, il y ait des inconnus qui voueraient un quelconque intérêt à sa matière, et qui vaudraient la peine d'être convertis à la Cause. Elle réfléchit un petit moment encore, puis elle se remit à écrire, sa main gauche effaçant l'encre par endroits, faisant des petits pâtés à d'autres.

Citation :

En ce qui concerne les élèves de Poudlard, je vous renseignerai à leur sujet, surtout les élèves de sang-pur, les méritants et les érudits. Je n'ai pas l'intention de m'encombrer lors de cours particuliers de boulets, de glandeurs et d'ignorants. Je pense que vous êtes au courant que je suis trés élitiste, et que les étudiants que j'avais en Norvège partageaient mon point de vue sur certaines choses. J'entends dispenser mon savoir particulier à certaines personnes, non à des mollusques qui se trouvent dans ma classe par la force des choses, mais à des élèves dont je connaîtrai un minimum les familles et que j'aurai choisis avec soin. J'espère honorer cette tâche du mieux que je puis, et je vous renseignerai régulièrement, dès que j'aurai du nouveau.

La gauchère reposa sa plume, et regarda furtivement dehors. Le ciel était d'un noir d'encre, presque aussi noir que l'encre que le Seigneur des Ténèbres avait utilisé pour écrire sa missive. Majandra...Il parlait d'elle. Notoriété publique. Service. Voilà. Tout le monde le savait. Directrice de Poudlard= Mangemorte. Cousine? Equation à une inconnue encore irrésolue. Il fallait se faire discret, tout comme IL le préconisait dans sa missive. Et elle devait espionner ses collègues. Elle cligna des yeux, puis reporta son attention à la lettre, relisant en diagonale ce qu'elle avait écrit avant.

Citation :

Les gens ne me connaissent pas encore, et je compte bien préserver le mystère. Je n'ai pas l'intention qu'ils me cataloguent dans la même catégorie qu'elle, bien que je ne renierai pas pour autant mon allégeance à la Cause. Autant que possible, je ferai mon devoir. Aussi longtemps que mes collègues ne seront pas méfiants à mon égard, aussi longtemps que ma couverture sera efficace. J'en profiterai également pour noter, tout ce que j'entend passer, tout, y compris les rumeurs les plus folles. Là encore, je vous renseignerai le moment venu, et je vous préviendrai (si Majandra ne l'a pas fait avant) de toute tentative de résistance. Je viendrai à Londres, au Ministère de temps à autre pour vous rencontrer, bien que je ne connaisse absolument pas le lieu. Je ne faillirai pas à mon devoir, Maître.
I. A. H.

Elle signa de ces trois lettres son courrier, qu'elle scella impeccablement, pour éviter les fouineurs et autres interceptions. I.A.H. était une manière quasi radicale de savoir si c'était elle ou non qui avait écrit la lettre, parce que elle seule savait la signification de ces initiales. Elle tendit la lettre au hibou, puis elle le regarda s'élancer dans la noirceur des ténèbres, jusqu'à son destinataire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Mission] Irina Collins
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Circle: Evil Never Dies :: Villes & Villages :: Villes et villages :: Londres :: Ministère de la Magie :: Saint des Saints-
Sauter vers: