CalendrierAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Mission] Prosper Wagner

Aller en bas 
AuteurMessage
Lord Voldemort
Grand Méchant Serpent Chauve et Gris

Grand Méchant Serpent Chauve et Gris
avatar

Masculin
Nombre de messages : 56
Age : 91
Date d'inscription : 08/04/2008

Chroniques
Amour: Lui-même
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: [Mission] Prosper Wagner   Mar 22 Avr - 22:36

Quelques heures auparavant, Lord Voldemort était revenu d'Ecosse avec un tableau entouré dans des couvertures sous le bras. Personne n'avait vraiment vu l'objet qu'il transportait puisque chaque personne avait baissé les yeux en le voyant approché. Il avait caché l'objet dans un lieux ou personne n'oserai aller le cherché et avait réfléchis un moment, seul, à la manière dont les choses devaient être faites. Il lui fallait un Mangemort qui connaisse Cadfael et Cennyd. Un Mangemort qui ne travaille pas à Poudlard et qui ne soit pas trop proche des cousines Collins. Après un instant il pensa à Prosper Wagner. Il n'était pas certain que ça puisse marcher, le Mangemort haïssait particulièrement le nouveau professeur de Métamorphose de Poudlard. Mais ça devait marcher. Le Mage Noir avait attendu que son envoyé revienne lui expliquer l'endroit exacte où était l'objet à ramener et il avait quitté la pièce.

Rapidement, il avait parcouru les couloirs arrêtant au passage un coursier pour l'envoyer quérir Wagner. Certes la matinée était à peine entamée, mais être installé au sein même du Ministère lui permettait d'avoir certains Mangemorts "sous la main" et Prosper en faisait parti. Il s'était rendu dans une pièce faiblement éclairée en cette brumeuse matinée de septembre et il s'était installé dans un grand fauteuil en cuir noir. Il s'était alors mis à réfléchir tandis qu'instinctivement ses doigts faisaient un geste qui appartenait au passé. Sa main s'était levée et il caressait un serpent invisible posé sur ses épaules. Un serpent qu'il avait chéri et protégé pendant de longues années. Un serpent qui contenait une partie de son âme. Un serpent qui avait été tué par un garçon aujourd'hui mort. Un serpent… Un femelle… Nagini. Ses doigts se crispèrent, se refermant rageusement.

Il devait se concentré sur le présent, maintenant. Prosper allait arriver d'un instant à l'autre et il fallait qu'il sache comment lui présenter les choses. Cennyd ne devait pas savoir ce que le Mangemort allait prendre chez lui. Personne ne devait savoir. Et après, il faudrait trouver un moyen d'envoyer le tout à Poudlard… Mais là, c'était un peu plus compliqué… Beaucoup plus compliqué. Le Mage Noir était en train de chercher tous les moyens possibles et imaginables pour envoyer discrètement un tableau à Poudlard quand il se dit que le plus discret serait de ne pas l'être. Il suffirait que le tableau soit perdu parmi d'autres. Envoyer un grand nombre de tableaux à Poudlard. Des tableaux d'enfants et d'adolescents…

Mais sous quel prétexte ? Pour tromper efficacement Cennyd, il fallait qu'il trompe ses alliées, ses Mangemorts. Il fallait que les cousines Collins ne se doutent de rien… Pourquoi le Seigneur des Ténèbres offrirait des tableaux à Poudlard ? Des tableaux d'enfants… Parce que, bien sûr, même si le "don" viendrai du Ministère, personne n'aurait de doute sur l'identité de l'expéditeur. Il fallait cacher cela derrière une notion de propagande, peut être… Rendre les choses utiles… Cadfael jeune était un enfant studieux. Voilà ce qu'il fallait. Des dizaines de représentation d'enfants sages et disciplinés pour donner l'exemple. Un sourire se dessina sur la face aplatie du Seigneur des Ténèbres.

Les gens savaient que la Directrice de l'Ecole de Sorcellerie était à son service. On se méfiait d'elle et on se méfierait de sa cousine. Mais bientôt, il aurait un espion des plus discret à sa portée. Il serait au courrant de tout ce qui se trame entre professeurs ou entre élèves dans le dos de la direction. Il aurait un coup d'avance, au moins, sur ses ennemis… Mais pour cela, personne ne devait se méfier des ces "enfants". Un rire mauvais s'échappait des lèvres du Lord Ténébreux quand on frappa à la porte. Il se ressaisit et planta son regard perçant sur le battant de la porte. Son visage perdit toute expression, ne reflétant plus que la menace et la dangerosité et c'est d'une voix sifflante et incroyablement glaciale qu'il répondit :


"Entrez."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prosper Wagner
Employé du Ministère
Employé du Ministère
avatar

Masculin
Nombre de messages : 18
Age : 26
Localisation : Dans mon bureau, j'imagine. Et si je n'y suis pas, ne me cherchez pas.
Date d'inscription : 22/02/2008

Chroniques
Amour: Je ne m'encombre pas de ce sentiment.
Relations:
Moral:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: [Mission] Prosper Wagner   Mer 23 Avr - 22:31

Dès son plus jeune âge, Prosper avait convoité une place au sein du Ministère de la Magie. Il accompagnait son père chaque fois qu’il le pouvait et observait ce nid de sorciers expérimentés qui travaillaient sans relâche au bon fonctionnement de la société sorcière anglaise. En grandissant, la relation avec son père s’était détériorée, mais il avait continué de rêver d’une place dans les bureaux du Ministère. Il voulait dépasser son père, lui montrer qu’il était le meilleur. Et il avait réussi. Son père avait démissionné quelques années plus tôt de son poste au département de la coopération magique, clamant qu’il ne voulait pas travailler pour des partisans du Lord. Quelle tête il avait fait lorsqu’il avait appris que son fils en faisait parti…Prosper aurait payé cher pour avoir une photo de ce visage à la fois déçu, effrayé et frustré. Il ne l’avait vu qu’une seule et unique fois depuis ses dix-huit ans, et ça avait été bien suffisant.

Ce matin donc, Prosper avait quitté sa femme et ses enfants pour regagner son bureau. Il avait fait promettre à Mathilde de prendre soin de Precious, promesse qu’avait faite la jeune fille dans un anglais maladroit, puis avait embrassé sa petite princesse, ignorer les jumeaux, critiquer sa femme et brièvement saluer son fils aîné avant de partir. Il était arrivé assez tôt pour éviter d’être coincé dans une foule grouillante d’employés et s’était glissé au département de la justice magique en un rien de temps. Bien, maintenant qu’il y était, il avait besoin d’un café. La plupart de ses journées commençaient ainsi; sans un café voir deux, il était incapable d’aligner deux mots intelligibles. Il continuait de penser mais n’arrivait pas à s’exprimer. C’était l’inconvénient de remplacer le sommeil par une potion : aujourd’hui, s’il avait le malheur de dormir, c’était comme de faire un somme après avoir passé quelques semaines sans sommeil. Et comme il avait décidé de passer le soir de la veille avec Precious, il n’avait pu faire autrement que de s’endormir éventuellement. Le café avait donc été obligatoire.

Lorsqu’il eut enfin sa tasse en main, l’homme s’installa à son bureau pour commencer sa journée de travail. Quel dossier allait-il devoir consulter aujourd’hui ? Quel supposé criminel devrait passer en cour de justice ? Un autre innocent rejoindrait-il les rangs des prisonniers d’Azkaban ? À cette pensée, un sourire carnassier se dessina sur le visage de Prosper : quel plaisir ce serait de ranger un dossier dans la pile des condamnés. Et un jour…Oui, un jour, il pourrait faire plus que de classer et consulter ces dossiers. Un jour, il serait lui aussi de la partie. Il voterait coupable et se réjouirait de voir la peur et le désespoir sur le visage des futurs prisonniers terrorisés. Prosper but une gorgée de café et prit bien soin de déposer sa tasse sur un sous-verre, afin de ne rien abîmer. Il s’empara ensuite d’une pile de dossiers qui traînait sur le coin de son bureau et hésita un moment avant de les poser devant lui. Il ouvrit le premier document, mais alors qu’il s’apprêtait à lire une note glissée avec le reste, un employé s’interposa entre lui et son boulot, déclarant que le « Grand Patron » voulait le voir.

Prosper referma aussi le dossier et termina son café; la caféine ou une dose de potion étaient les seuls remèdes à la stupidité matinale. Première option, le Lord voulait le punir pour une quelconque raison. Deuxième option, IL voulait le féliciter une quelconque raison. Troisième option, le Seigneur des Ténèbres avait une course à faire et IL avait choisi Prosper pour y aller. Bien sûr, la deuxième était celle qu’il espérait, mais il y avait plus de chances que ce soit la troisième, puisqu’il n’avait rien fait de particulier dans les dernières semaines. Il soupira puis quitta sa chaise avant de disparaître dans les couloirs. Quelle babiole allait-il devoir chercher maintenant ? Il avait échoué une seule fois à trouver ce qu’on lui demandait de se procurer et l’avait amèrement regretté. Il ne pouvait pas faire d’erreur cette fois, parce que mine de rien, la douleur d’une punition était réellement douloureuse. Prosper arriva enfin devant la porte qui le séparait du Maître et hésita un moment avant de cogner.


« Entrez. »

Wagner fut parcouru d’un frisson alors qu’il ouvrait la porte de la pièce. Il prit une grande inspiration, vida son esprit de toute sa frustration d’être convoqué si tôt le matin, puis entra et alla se poster devant le Seigneur des Ténèbres. Aussitôt, il posa un genou au sol, les yeux baissés et demanda d’une voix monotone, remplie d’humilité :

« Vous vouliez me voir, Maître ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Voldemort
Grand Méchant Serpent Chauve et Gris

Grand Méchant Serpent Chauve et Gris
avatar

Masculin
Nombre de messages : 56
Age : 91
Date d'inscription : 08/04/2008

Chroniques
Amour: Lui-même
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Mission] Prosper Wagner   Ven 16 Mai - 20:17

Prosper ne croyait pas si bien dire (ou penser) quand il avait envisagé la possibilité que le Lord ait une course à faire… Le Seigneur des Ténèbres avait besoin d'un objet sans grand pouvoir mais qui lui serait d'une grande utilité si personne n'apprenait qu'il était en sa possession. Il regarda son serviteur entrer et s'incliner devant lui et prit le temps d'observer le Mangemort avant de bouger enfin. Sa main se leva et d'un geste il fit se fermer la porte. Il ne savait pas encore comment exposer son projet. Il ne voulait pas en dire trop, Wagner n'avait pas besoin de savoir, mais il fallait tout de même montrer l'importance de la mission. Il fallait que le jeune homme comprenne bien qu'un échec était totalement inenvisageable. Finalement, il parla :

"Prosper, j'ai une mission de la plus haute importance à te confier. Une mission qui te demandera une très grande discrétion. Personne ne doit savoir ce que je vais t'envoyer faire, pas même les Mangemorts. Tu ne dois en parler à personne, sous aucun prétexte, pas même une allusion. Et une fois que tu auras accompli ta mission, il te faudra l'oublier."

Il n'était pas nécessaire de dire à Prosper Wagner de ne pas parler de cette mission à sa famille… Il n'était pas vraiment du genre à se confier à sa femme. Par contre, il ne fallait pas que cette histoire de tableau arrive, de près ou de loin, aux oreilles des cousines Collins. Le Mage Noir allait continuer quand il fut pris d'un doute. Il s'agissait d'entrer sur le territoire de Cennyd McAyr et de prendre, chez lui, un objet sans qu'il ne le sache… Wagner en serait-il capable ? Pourrait-il mener à bien cette mission ? Ne valait-il pas mieux qu'il y aille lui même ? Aller là-bas, voler jusqu'à la fenêtre, devenir fumée, passer par les soupiraux… Comme il avait fait pas le passer pour tuer un grand sorcier… Son regard se posa de nouveau, perçant, sur le Mangemort agenouillé devant lui.

"J'ai besoin d'un objet qui se trouve chez Cennyd McAyr. Ta visite chez lui ne doit en aucun cas être lié à moi. Il ne doit pas savoir que tu veux prendre un objet ou, s'il le sait, il doit en ignorer la nature. Il ne faut pas qu'il puisse savoir ce que tu as pris chez lui."

Le Mage Noir, tout en parlant, s'était levé et marchait dans la pièce en réfléchissant. Il ne savait vraiment pas s'il pouvait confier cette mission à cet homme. Serait-il capable de l'assurer ? Le doute s'insinuait en lui et il détestait ça. Il s'arrêta dans le dos de son serviteur et le regarda longuement, marquant une pause dans son discours avant de reprendre :

"Prosper, il faut que tu comprennes bien que tu n'as pas le droit à l'erreur. Si tu ne penses pas être capable d'assurer cette mission, je préfère que tu te désistes maintenant plutôt que de devoir te punir une fois que l'inévitable sera commis… Ce n'est pas te punir qui me dérangerai, c'est l'échec de cette mission. McAyr ne doit se douter de rien. En es-tu capable ? Je veux que les choses soient claires. Je serai, certes, déçu si tu ne penses pas pouvoir le faire, mais si tu as le moindre doute sur tes capacités, je préfère largement le savoir maintenant que de m'en rendre compte trop tard."

Comme si Prosper Wagner pouvait douter de ses propres capacités… Pourtant le Seigneur des Ténèbres tentaient de lui mettre la pression pour qu'il se pose réellement la question. C'était essentiel. Il attendit encore un peu, rejoignit son siège et observa l'homme attendant sa réaction. Après un moment, il reprit, donnant des détails techniques :

"L'objet que je veux est dans une pièce condamnée. Personne n'y est entré depuis des années. C'est la première pièce à ta gauche quand tu entres dans le manoir. C'est une chambre. Je veux que tu me ramènes un tableau qui s'y trouve. Il est à droite de la porte, posé à même le sol. Il représente un pupitre avec tout le matériel pour écrire. Sur le mur du fond, il y a une carte du monde. Tu ne peux pas te tromper. McAyr ne se souvient certainement pas de l'existence de cet objet, mais je veux que tu fasses en sorte qu'il ne sache pas ce que tu prends et qu'il ne remarque pas que quelque chose manque s'il entre dans la pièce après ton départ."

Le nom de Cadfael n'avait pas été prononcé une seule fois à dessein. Tout lien avec le Mangemort décédé devait éviter. D'ailleurs, le tableau serait vide quand Prosper irait le chercher, le Mage Noir avait interdit à son habitant d'y retourner pour le moment. Le Maître des lieux était assis et regardait Wagner, en costume, toujours agenouillé devant lui. Le temps s'étira puis, décidant de mettre ses doutes de côté, il conclut :

"Si tu n'as pas de questions, Prosper, tu peux y aller. Plus tôt cette mission sera achevée, mieux ça sera."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prosper Wagner
Employé du Ministère
Employé du Ministère
avatar

Masculin
Nombre de messages : 18
Age : 26
Localisation : Dans mon bureau, j'imagine. Et si je n'y suis pas, ne me cherchez pas.
Date d'inscription : 22/02/2008

Chroniques
Amour: Je ne m'encombre pas de ce sentiment.
Relations:
Moral:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: [Mission] Prosper Wagner   Jeu 26 Juin - 9:54

Wagner aurait nettement préféré être récompensé. Parce que jouer les coursiers, c’était ennuyeux. On envoyait les petites recrues d’à peine dix-huit ans pour faire les courses, pas lui, franchement. Mais il ne pouvait pas protester : bien qu’il n’ait rien à perdre ou presque, il était loin d’être suicidaire. Parfois dépressif, oui, et souvent excessivement exalté, mais il n’allait pas courir après la mort. Il préférait faire les courses qu’être torturé, mais ç’aurait tout de même été apprécié, une seule fois dans sa carrière, de recevoir un peu de reconnaissance ! Un excès de caféine chez notre sujet lui mettait toujours les nerfs en boule et que le Grand Patron lui donne une ‘mission de la plus haute importance’ n’arrangeait pas les choses. À tout coup, c’était une babiole ridicule qui ne marcherait finalement pas, et cette histoire lui reviendrait en plein visage. Il n’avait pas le droit d’en toucher un mot à qui que ce soit, donc serait désigné seul responsable si la mission échouait. Quel plan parfait.

Agenouillé devant son maître, l’air impassible, Prosper bouillonnait pourtant à l’idée d’être envoyé sur le terrain pour ramasser un truc qui se trouvait…chez Cennyd McAyr ?! Les yeux de l’homme osèrent un moment regarder le Lord. Il n’avait pas entendu ce nom depuis quelques années déjà et avait espéré ne plus jamais l’entendre. Pourquoi lui ? Pourquoi est-ce qu’il se voyait confier cette mission qui concernait l’un de ses pires ennemis ? Et la semaine suivante, on l’enverrait à la rencontre de Kark peut-être ?! Mais il ne dirait rien. Aussitôt, il reporta son regard vers le sol. Il devrait donc ramener un objet sans que McAyr s’en rende compte. Hm. Était-ce possible ? Devrait-il entrer par effraction et voler l’objet ou s’inviter chez cet idiot pour lui prendre ? On n’entrait certainement pas dans le manoir Gynn ap Nudd comme dans un casse-croûte…Et…Argh mais on ne pouvait pas réfléchir en paix dans ce bureau ! Pourquoi est-ce que le Seigneur des Ténèbres éprouvait le besoin de rôder chaque fois qu’il parlait ? Ne pouvait-il pas profiter de son superbe fauteuil ? Autant l’offrir à quelqu’un, ce trône, s’il ne l’utilisait pas. Tiens, il avait l’air confortable en plus…


« Prosper, il faut que tu comprennes bien que tu n'as pas le droit à l'erreur. »

Prosper reporta rapidement son attention sur les paroles du Maître. Dès qu’il sortirait d’ici, il s’arrêterait pour boire un autre café. Peut-être même un expresso. Lui ? Se sentir incapable ?! Ah ! La bonne blague : Prosper Wagner pouvait arriver à tout, voyons. Et il risquait la punition en plus ? C’était encore mieux ! Ce serait plus excitant d’effectuer cette mission s’il se tenait au bord du gouffre. Chaque fois qu’il craindrait de se mettre les pieds dans les plats, il se remémorerait dans tous les détails la fois où il avait eu droit à un Doloris. Et pas seulement un petit sortilège de l’un de ses collègues. Un vrai. De la part du Lord. Et à cette pensée, il se forcerait à ne pas se tromper. Prosper ne doutait jamais de ses capacités; dans les méandres de son esprit, il croyait fermement avoir le contrôle sur tout. Il contrôlait son sommeil, contrôlait ses repas, contrôlait sa femme et ses enfants, contrôlait la famille par extension…Dans son subconscient tordu, il pouvait dominer ce que bon lui semblait. Tout ça pour dire qu’il attendait impatiemment de savoir ce qu’il devait aller chercher chez McAyr. Il n’osait pas poser de questions. Il continuait de guetter les précisions. Son regard parla cependant pour lui, tout son être parut, pendant un moment, demander à voix haute « Que dois-je vous rapporter, Maître ? ».

Le Seigneur des Ténèbres retourna à son fauteuil, laissant un moment à son serviteur pour réagir. Prosper se contenta de fixer les yeux sur le Grand Patron et cette fois, se refusa de regarder de nouveau le plancher. Son regard sombre resta rivé sur le puissant Mage Noir, même lorsqu’il se remit à parler. Comme l’adolescent qu’il était douze ans plus tôt, son cerveau sans cesse en action enregistra sans faute les paroles du sorcier. Pièce condamnée, première pièce à gauche, à droite de la porte, posé au sol, un tableau représentant un pupitre, une carte du monde en fond, McAyr ne se rappelle pas, ne doit pas s’en rendre compte. Ses pensées se bousculèrent un moment, les petits bouts de phrases se rassemblèrent enfin en un texte plus ou moins compréhensible. Les ordres étaient à peu près clairs : il devait ramener un tableau au Lord. Le silence tomba et Prosper en profita pour ranger ses pensées.


« Si tu n'as pas de questions, Prosper, tu peux y aller. Plus tôt cette mission sera achevée, mieux ça sera. »

L’ex-Serdaigle attendit quelques secondes, baissa les yeux au sol et se releva enfin, protestant mentalement sur cette position ridicule qui tachait toujours son costume; parce que mine de rien, agenouillé à même le sol, ses pantalons n’étaient jamais épargnés.

« À vos ordres, Maître. », fit-il de la voix monotone qu’il utilisait en présence du Lord. Pause puis…Non, il ne poserait pas de questions. Il en avait beaucoup en tête, mais ne bombarderait pas le Seigneur de ses réflexions inutiles. Quoique…Non. Non, Prosper...

« Puis-je me permettre…une question ? »

Idiot. Pourquoi fallait-il toujours qu’il fasse ce que sa tête lui disait de ne pas faire ? ‘Ne la frappe pas, bon sang’ Et bam, une claque. ‘Sois ferme, ne lui lis pas d’histoire même si elle te fait ces grands yeux là.’ « Tu as envie d’une histoire ma petite puce ? Viens, Precious, papa va t’en raconter une. » ‘Ne poses pas de questions, Prosper.’ Et voilà, il venait de poser une question…pour demander s’il pouvait poser une question. Quel idiot. Déjà, il aurait dû demander directement ce qu’il voulait savoir. Parce qu’avec des ‘puis-je me permettre’, il n’arriverait peut-être pas à obtenir la réponse qu’il voulait, étant donné qu’on ne lui donnerait peut-être pas la permission de s’exprimer. Tant pis.

« Ai-je un délai à respecter ? Une date précise à laquelle je dois vous rapporter ce tableau ? »

Wagner était réglé comme la montre qu’il traînait partout avec lui. Sans horaire, sans précision, il tournait comme bon lui semblait, sans jamais être à l’heure. Et parce qu’il détestait les retards, pas question d’agir sans repère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Voldemort
Grand Méchant Serpent Chauve et Gris

Grand Méchant Serpent Chauve et Gris
avatar

Masculin
Nombre de messages : 56
Age : 91
Date d'inscription : 08/04/2008

Chroniques
Amour: Lui-même
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Mission] Prosper Wagner   Ven 27 Juin - 1:06

"Si tu n'as pas de questions, Prosper, tu peux y aller. Plus tôt cette mission sera achevée, mieux ça sera."

Cette phrase voulait pourtant bien dire qu'il n'avait pas de temps à perdre et qu'il valait mieux qu'il n'y ait pas de question… Et pourtant Wagner demanda à poser une question. Visiblement irrité, le Mage Noir lui donna la parole. Il y avait intérêt que la question soit importante ou vitale (au moins)… Mais Prosper demandait purement et simplement au Lord de répéter ce qu'il venait à peine de dire. Les doigts du Seigneur des Ténèbres se crispèrent sur sa baguette. Il se demanda bien pourquoi il se retenait de faire comprendre ce qu'il pensait à Wagner à sa manière mais il se contenta de répondre d'une voix plus que colérique et menaçante :

"Tu as du mal à comprendre ce que veut dire "le plus tôt sera le mieux", Prosper ?"

La voix était acide, mauvaise. On sentait que le Lord prenait sur lui pour ne pas éliminer celui qu'il avait choisit pour cette mission cruciale. Heureusement pour Prosper que le Mage Noir avait besoin de lui. Dans une autre circonstance, il n'aurait pas été aussi clément… Finalement jugeant que cette mission ne pouvait se permettre l'échouer il prit sur lui et répondit à la question posée.

"Comprends que cette mission passe en priorité sur tout le reste et que tu devrais déjà être en train de t'y consacrer plutôt que de perdre ton temps à des questions idiote. Est-ce assez clair, Wagner, ou souhaites-tu que je te le fasse comprendre… à ma manière ?"

Presque fou de rage de devoir compter sur cet énergumène, le Mage Noir s'était à moitié levé et son aura de haine glaciale envahissait la pièce comme l'aurait fait celle d'un Détraqueur. Le Lord Ténébreux tremblait d'exaspération, il inspira profondément et lâcha un échappatoire pour le Mangemort :

"Sors !"

Le ton était clair : Wagner avait intérêt à sortir dans la seconde parce qu'il n'en aurait pas une deuxième fois la possibilité avant qu'un sortilège de Doloris ne soit lancé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prosper Wagner
Employé du Ministère
Employé du Ministère
avatar

Masculin
Nombre de messages : 18
Age : 26
Localisation : Dans mon bureau, j'imagine. Et si je n'y suis pas, ne me cherchez pas.
Date d'inscription : 22/02/2008

Chroniques
Amour: Je ne m'encombre pas de ce sentiment.
Relations:
Moral:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: [Mission] Prosper Wagner   Ven 27 Juin - 10:59

Prosper aurait mieux fait d’écouter son cerveau au lieu d’agir impulsivement et de poser une question. À vrai dire, il aurait même mieux fait de sortir vite fait après son habituel ‘À vos ordres, Maître’. Mais au lieu de ça, il avait fallu qu’il ouvre la douche une fois de trop et, mal à l’aise, il réajusta sa cravate. Il pouvait voir, à l’expression du Lord, qu’il avait mal fait de demander s’il avait une date précise à respecter. Il serra inconsciemment les poings et la mâchoire, s’attendant sans aucun doute à souffrir d’une minute à l’autre.

« Tu as du mal à comprendre ce que veut dire "le plus tôt sera le mieux", Prosper ? »

Ah ! Des mots ! Et pas même un sortilège ! Par contre, le ton qu’employait le Seigneur des Ténèbres et le regard qu’il posait sur son serviteur étaient tels que Prosper s’en sentit presque humilié. Il s’empressa de baisser les yeux, sans pourtant desserrer ni les poings, ni les dents. Lui qui consacrait sa vie à faire bonne impression pour gravir les échelons, voilà qu’il gâchait tout avec ses questions idiotes.

« Comprends que cette mission passe en priorité sur tout le reste et que tu devrais déjà être en train de t'y consacrer plutôt que de perdre ton temps à des questions idiote. Est-ce assez clair, Wagner, ou souhaites-tu que je te le fasse comprendre… à ma manière ? »

Intérieurement, Wagner dut faire des efforts surhumains pour ne pas se répandre en excuses en s’agenouillant de nouveau. De toute façon, pour avoir ne serait-ce qu’un peu de considération de la part du Lord, et pour paraître peut-être un peu moins idiot à ses yeux, il n’avait qu’une chose à faire pour le moment : mener à bien la mission qui lui était confié. Le Mangemort n’osa pas bouger, comme s’il attendait la suite des réprimandes. Non, bien entendu, il n’avait pas envie de goûter de nouveau aux manières de son Maître.

« Sors ! »

Aussitôt dis, aussitôt fais. Prosper recula sans jamais tourner le dos au Mage Noir, puis quitta la pièce avec un air sombre. Il bouscula quelques employés insignifiants dans le couloir et repoussa violemment une stagiaire qui lui apportait un autre café. La tasse alla valser sur son bureau, noyant les dossiers, et l’ex-Serdaigle enfila brusquement sa cape avant de quitter son bureau. Plus vite serait le mieux. Il devait réfléchir à un plan dès maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Mission] Prosper Wagner   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Mission] Prosper Wagner
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Circle: Evil Never Dies :: Villes & Villages :: Villes et villages :: Londres :: Ministère de la Magie :: Saint des Saints-
Sauter vers: