CalendrierAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Mission] Isibeal Liadan

Aller en bas 
AuteurMessage
Lord Voldemort
Grand Méchant Serpent Chauve et Gris

Grand Méchant Serpent Chauve et Gris
avatar

Masculin
Nombre de messages : 56
Age : 91
Date d'inscription : 08/04/2008

Chroniques
Amour: Lui-même
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: [Mission] Isibeal Liadan   Mar 22 Avr - 22:10

La nouvelle était tombée un peu plus tôt dans la semaine. Le Mage Noir avait pris le parti d'attendre que la jeune femme vienne d'elle même, mais elle ne l'avait pas fait. Le Seigneur des Ténèbres n'avait que faire que ses serviteurs se marient tant qu'ils continuaient à le servir. Les Malefoy et les Lestrange étaient des exemples parmi d'autres. Les Black aussi, bien sûr. Des Mangemorts se mariant entre eux permettent de préserver la pureté du sang et assurent une descendance respectueuse des principes de Salazar Serpentard. C'est pourquoi, quand Esteban lui avait parlé d'épouser Isibeal, il n'avait rien dit… Mais il n'avait pas vraiment prévu que la jeune femme élimine son fiancé. Le Sombre Lord ignorait ce qu'il s'était passé et il comptait bien apprendre la vérité en détails. Il s'avait que la jeune femme était un peu dérangée, mais cela n'avait jamais empêché Bellatrix de le servir à la perfection. Elle aimait tuer, et alors ? Qu'elle tue… Mais pas les Mangemorts ! Ou du moins pas sans en avoir parlé à son Maître et avoir obtenu son accord.

Elle devait être punie.

Le Mage Noir avait donc convoqué la jeune femme. Il avait pris le temps de se vêtir d'une cape uniformément noire et il s'était dirigé vers une petite salle d'audiance en faisant savoir qu'il ne souhaitait être dérangé sous aucun prétexte si ce n'est pour introduire la personne qu'il attendait : Isibeal Liadan. Il s'était installé confortablement sur un grand fauteuil en bois sombre couvert de soie verte brodée d'argent aux couleurs de son illustre ancêtre. Il attendait en réfléchissant à ce qu'il allait se passer. La jeune fille allait venir et elle serait punie. Il chercherait ensuite à savoir ce qu'il s'était réellement passé puis, si nécessaire, il complèterait la punition. Après, il lui donnerait de nouveaux ordres, il la mettrait à l'épreuve. Elle devait se montrer efficace, prouver sa loyauté. Il était hors de question de garder un élément défaillant. Même un sang pur, s'il n'était pas utile, n'avait pas besoin de vivre. Tel avait été le sort des Weasley et des Londubat.

Et si elle ne venait pas ? La chose était tellement absurde qu'il rit pour lui même d'envisager cette hypothèse. Si elle ne venait pas, son frère et elle seraient chassés et éliminés en tant que traîtres à leur sang. Point. Mais de toutes façons elle viendrait. Il le sentait, elle était là, elle arrivait… Bientôt, les cris de douleur de la jeune fille résonneraient dans cette pièce et tous les Mangemorts apprendraient ce qu'il en coûtait de tuer un Serviteur du Seigneur des Ténèbres. Il réfléchissait à la méthode qu'il emploierait pour mettre la jeune femme à l'épreuve quand on frappa à la porte. Il fit un geste du poignet et le battant s'ouvrit sur un homme qui, aussitôt, posa un genoux à terre attendant d'être autorisé à parler. Le Lord remarqua aussitôt que le nouveau venu n'était pas accompagné de son "invitée". Il pointa sa baguette sur lui :


"Penses-tu réellement qu'il existe une bonne raison de me déranger quand je dis que je ne veux être dérangé sous aucune prétexte ?"

Un frisson parcouru l'échine de l'homme. Il avait peur. Il espérait, oui, que la raison de sa venue attirerait l'attention de son Maître et il n'osait pas penser à ce qu'il se passerait si ce n'était pas le cas. Après une hésitation, il prit la parole :

"Monseigneur, le Conseiller du Ministre demande à vous parler. Cela concernerait des directives de démarche à suivre pour l'application de…"

"ENDOLORIS !"

Le messager passa la minute suivante à rouler sur le sol sous le coup du puissant sortilège qui lui brûlait les entrailles et l'empêchait même de penser. Quand le Lord considéra qu'il avait été assez puni, il releva le poignet pour rompre le sort et le congédia froidement. L'homme ne se le fit pas répéter deux fois.

Isibeal avait intérêt à arriver vite parce que le Maître des Lieux commençait à s'impatienter et ce n'était vraiment pas bon signe…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isibeal Liadan
Employé du Ministère
Employé du Ministère
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 29
Localisation : Au ministère
Date d'inscription : 01/03/2008

Chroniques
Amour: Sort d'une rupture *snif*
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Mission] Isibeal Liadan   Jeu 24 Avr - 19:53

Il avait osé. Ce traître, ce rat, ce chacal avait osé les plaquer. Elles. Et tout ça pourquoi ? Parce qu'il LA préférait. Elle. Bâtard. Ne méritait pas de vivre, pas de respirer le même air que les autres. Il allait mourir. Il devait mourir. Il était mort.
Isibeal avait suivit son ancien fiancé pendant trois jours non-stop. Prenant à peine quelques heures par tranche de 24h pour se reposer les yeux, elle avait noté ses allez et venues dans le petit carnet qui la suivait partout. Un sourire décorait son visage blême. Elle avait tout préparé. Les mots à utiliser pour l'aborder, le prétexte qui ne paraîtrait pas suspect, les tics à prendre pour le tromper. Et elle l'avait tué. Trois tartes aux pommes et un fondant au chocolat n'avaient pas réussi à effacer l'arôme de la vengeance.
Elle l'avait vraiment fait. Esteban n'était plus. Plus jamais elle ne reverrait son sourire rassurant, cette voix grave qu'elle aimait tant, ses baisers au goût de caramel. Non, Esteban n'était plus et les rares fois où elle avait le contrôle de ses yeux, la jeune femme laissait couler sur ses joues des torrents d'eau salés.

Esteban n'était plus et IL n'allait pas être content du tout. C'était la première fois qu'elles s'en prenaient à un membre de la Cause. Allait-IL la féliciter ? La punir ? La tuer ? Oh si seulement IL pouvait LA tuer ! La libérer de ce fardeau insupportable. Quoiqu'il en soit, elle faisait profil bas depuis une semaine, essayant sans succès d'oublier en se faisant oublier. Esteban n'était plus.

Elle devait être punie.

C'était un après-midi comme les autres. Vêtue d'une stricte robe noire, la jeune fille avait passé la matinée à rendre de menus services à droite à gauche, souriante et calme. Elle pouvait entendre sur son passage la fausse compassion de ses collègues.
"Pauvre femme" disaient-ils tous bas sur son passage, "abandonnée deux semaines avant son mariage…" Et de se remettre à médire sur ses talons plats après son départ. Les hommes paieraient. Et les femmes vivraient le cauchemar qu'elle devait subir. Tous.
Un avion en papier tomba dans sa soupe. Des clins d'œils amusés autour d'elle. Les gens ne grandissaient pas. Ils restaient les enfants qui applaudissaient à la cantine lorsque quelqu'un faisait tomber son plateau.
Un rire un peu forcé sortit de sa gorge, alors qu'elle plongeait délicatement deux doigts pour prendre la pointe de l'avion dégoulinant. L'encre avait coulé, le papier était détrempé et il y avait du lard sur la signature. Le SEUL morceau de lard de toute la marmite, elle l'aurait parié. La jeune femme s'isola dans son bureau et sortit sa baguette. Quelques sorts plus tard, le tout était - à peu près - lisible. Isibeal lu le mot une fois, deux fois, trembla, laissant échapper sa baguette, se retrouva à quatre pattes sous le bureau pour la récupérer et se cogna la tête en se relevant. C'était décidément une mauvaise journée.

De petits pas précis qui résonnent dans un couloir vide. Cette partie du ministère semblait toujours plus effrayante que le reste. Isibeal marchait rapidement, sans courir, pas rassurée. Avec tout ça, le Lord devait l'attendre. Or quoiqu'il puisse lui vouloir, il n'aller pas apprécier d'avoir du patienter. Sans parler qu'il était probable que… non, même LUI n’avait pas pu savoir aussi vite. A tous les coups il s'agissait d'une mission. Oui, rien de plus.
Arrivée devant la salle d'audience, elle s'aperçu qu'elle n'était pas seule. Un homme discutait ferme avec le portier, arguant qu'il était pressé, que ses nouvelles étaient très importantes et qu'il devait entrer. Avec un sourire, Isibeal le vit pousser son collègue et frapper à la porte. Son cri retentit presque aussitôt. IL était de mauvaise humeur. La seule chose qu'Isibeal pouvait encore espérer était que cet amuse gueule ne lui avait pas ouvert l'appétit.
L'homme sortit enfin, et la jeune femme pu entrer. Les yeux regardant le sol, l'esprit vide, elle s'agenouilla devant son Maître. Elle hésita un moment sur la conduite à tenir. Devait-elle se taire ou s'excuser pour son retard ? Timide, elle osa un coup d'œil rapide sur celui qui tenait sa vie entre ses mains. Trop rapide pour pouvoir en déduire quoique ce soit. Il allait falloir prendre des risques.


"Veuillez excuser mon retard My Lord, le message a eu un accident de parcourt."

Peu importait ce qui allait se passer à présent. Isibeal savait pourquoi rien ne fonctionnait correctement ces derniers jours. Tout était de sa faute. Elle devait être punie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Voldemort
Grand Méchant Serpent Chauve et Gris

Grand Méchant Serpent Chauve et Gris
avatar

Masculin
Nombre de messages : 56
Age : 91
Date d'inscription : 08/04/2008

Chroniques
Amour: Lui-même
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Mission] Isibeal Liadan   Jeu 17 Juil - 14:37

"Endoloris !"

Telle fut la réponse du Lord à la jeune femme. Le message avait eu un accident de parcours ? Qu'elle idiotie ! Il laissa le sortilège agire un moment puis le rompit. Il se leva alors pour la dominer de toute sa hauteur et commença d'un ton qui avait perdu sa froideur habituelle. Le Mage Noir était en colère.

"As-tu seulement conscience de ton inutilité, Liadan ? Ton travail au Ministère n'aboutit à rien, il faut repasser derrière toi à chaque fois. C'est à ce demander si tu as réellement fait des études. Et en plus de ça, tu te permets d'éliminer mes Mangemorts ? COMMENT AS-TU OSE ? Tu n'es même pas capable de faire la moitié de ce qu'il faisait. Tu ne peux en aucun cas le remplacer. Ta vie a nettement moins d'importance que celle de n'importe quel Mangemort. Si au moins tu étais efficace ou puissante, j'aurai pu le tolérer mais tu n'es rien, Liadan. RIEN ! ENDOLORIS !"

La colère du Lord nourrissait son sortilège le rendant encore plus puissant et efficace. Et lentement, ce spectacle le calma. Il regardait la jeune femme subir sa punition en se demandant s'il allait la garder à son service. Certes, il avait besoin d'hommes, de serviteurs, d'espions encore parfois. Mais avait-il réellement besoin d'elle ? Il rompit le sort et s'assit de nouveau. Bientôt il commencerait à créer une armée de Mangemorts, comme par le passer, pour attaquer les pays voisins et prendre le pouvoir. Et pendant que ses Mangemorts seraient au combat, il devrait laisser derrière lui des Mangemorts plus administratifs pour gérer le pays. Il soupira. Oui, elle pouvait toujours se rendre utile.

"Tu vas quitter le Ministère, Liadan."

Sa voix était redevenue totalement glaciale et détachée mais ce n'était pas forcément un mieux. Elle ordonnait et il fallait s'y plier sans négocier, sans questionner, elle était impitoyable. Et ce qu'elle indiquait était clair : Isibeal Liadan allait être mise au rebut.

"Tu vas entrer à Ste Mangouste. Tu t'occuperas de paperasse administrative. Je t'interdis de fréquenter des hommes. Je ne veux plus que ce désastre se reproduise. Tu surveilleras les entrées suspectes. Je ne te demande pas de réfléchir, ne t'inquiète pas, je sais que tu en es incapable, mais les Médicomages classent les dossiers selon l'origine de la blessures, je veux que tu me fasses parvenir toutes les informations sur les patient classés "rouges". Ca devrait encore être dans tes cordes de discerner les couleurs, non ?"

Les dossiers rouges… Loup-Garoux, Magie Noire… De cette manière il pourrait trouver de potentiels Mangemorts mais aussi atteindre ses ennemis. Dans les dossiers rouges, il y avait les victimes d'un duel magique, les sorciers ayant raté des potions… Tous les sorciers relativement puissants avaient un dossier rouge…

La démission de Liadan ne paraîtrait suspecte à personne puisqu'elle venait de subir une peine amoureuse. Sa réorientation sera quelconque. De toutes façons, elle n'était pas prête d'avoir assez d'importance hiérarchique pour qu'on s'intéresse à elle. Restait à savoir si elle arriverait à entre à l'hôpital sans piston… Ce n'était pas évident.


"Je veux que ta démission soit sur le bureau du Ministre dès ce soir et que ta candidature pour Ste Mangouste soit postée demain au plus tard. Je ne tolèrerai plus aucune erreur de ta part Liadan. La prochaine fois, ça sera la mort."

Pause.

"Sort."

Le ton était sans appel.


[HJ : j'ai enfin réussi, en espérant que ça t'aille.]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isibeal Liadan
Employé du Ministère
Employé du Ministère
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 29
Localisation : Au ministère
Date d'inscription : 01/03/2008

Chroniques
Amour: Sort d'une rupture *snif*
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Mission] Isibeal Liadan   Sam 9 Aoû - 5:16

[HJ - Désolée... ]

Elle souffre. C’est bien fait, elle le mérite. Oh, IL a toujours su comment LA prendre. Toutes ces insultes, toute cette douleur, je les mérite. Elle les mérite. Nous les méritons. Bien sur, nous sommes à terre. Un cri de femme déchire l’air, il me faut un peu de temps pour comprendre que c’est notre voix qui hurle une douleur indicible. Mais au fond de moi je suis contente. J’espère qu’elle va mourir de l’avoir tué. Tant pis si je meurs avec. Tant mieux. S’IL nous tue alors nous l’aurons mérité. J’ai faim. Comme si Elle venait de faire du mal à quelqu’un. Après tout c’est un peu le cas. Elle vient de nous faire TRES mal. La douleur mais aussi les mots. Elle est désespérée. Bien fait. Chacune son tour.

Quelle gamine ! Elle croit que je souffre mais je sais qu’elle ressent les choses plus que moi et c’est ce qui me retient de sombrer totalement dans la folie. Une douleur pareille n’est pas supportable pour un simple mortel. Mais nous sommes deux dans cette enveloppe. L’esprit qui est déjà scindé ne peut que sombrer plus. Au point ou nous en sommes, ça ne changera rien.

Isibeal était à terre, en position fœtale. Ses cheveux bruns épars sur le sol, elle se tenait le ventre dans un geste instinctif plus vieux que la raison ou la magie. De ses yeux sortaient des torrents de larmes, tous ses muscles étaient tendus et il n’y avait pas un millimètre de son corps qui ne la faisait pas souffrir. Elle ne pouvait penser qu’à une seule chose. Tout, pourvu que la douleur s’arrête.

Et soudainement, le sort disparut.

"As-tu seulement conscience de ton inutilité, Liadan ? Ton travail au Ministère n'aboutit à rien, il faut repasser derrière toi à chaque fois. C'est à ce demander si tu as réellement fait des études. Et en plus de ça, tu te permets d'éliminer mes Mangemorts ? COMMENT AS-TU OSE ? Tu n'es même pas capable de faire la moitié de ce qu'il faisait. Tu ne peux en aucun cas le remplacer. Ta vie a nettement moins d'importance que celle de n'importe quel Mangemort. Si au moins tu étais efficace ou puissante, j'aurai pu le tolérer mais tu n'es rien, Liadan. RIEN ! ENDOLORIS !"

Elles souffraient également dans leur foi. Mais la puissance que le Maître venait de leur faire subir les rendait plus folles encore. Elles ne vivaient que pour servir celui qui pourrait un jour tuer l’une d’elles. Comme deux sœurs ne se supportant pas et habitant la même chambre, elles ne supportaient plus de se partager ce corps. Début de la guérison ou fin d’Isibeal ? Difficile à dire, une autre slave vint couper court à toute réflexion.

"Tu vas quitter le Ministère, Liadan. Tu vas entrer à Ste Mangouste. Tu t'occuperas de paperasse administrative."

Hey mais nan. Elles ne voulaient pas quitter le ministère. Elles étaient bien là et puis, et puis, et puis… et puis c’était Lui qui décidait. S’il fallait quitter le ministère, elles le feraient. Elles ne s’étaient pas faites remarquer là bas et ce serait pareil à Ste Mangouste. Il y aurait peut-être un autre homme pour les aimer. Elle avait tellement besoin qu’on l’aime. Elle avait tellement besoin qu’on La haïsse.

« Je t'interdis de fréquenter des hommes. Je ne veux plus que ce désastre se reproduise. Tu surveilleras les entrées suspectes. Je ne te demande pas de réfléchir, ne t'inquiète pas, je sais que tu en es incapable, mais les Médicomages classent les dossiers selon l'origine de la blessure, je veux que tu me fasses parvenir toutes les informations sur les patients classés "rouges". Ça devrait encore être dans tes cordes de discerner les couleurs, non ?"

Ah. Bon. Pas d’hommes alors. Elle hocha la tête, incapable de parler pour le moment. L’écho de la douleur se propageait dans ses membres, son souffle était coupé, bref, elle n’était plus que l’ombre d’elle-même. Il lui faudrait du temps pour se relever. Chose que le Lord ne lui donnerait sûrement pas. Ce n’était pas dans Ses habitudes de se montrer miséricordieux quand il était en colère.

"Je veux que ta démission soit sur le bureau du Ministre dès ce soir et que ta candidature pour Ste Mangouste soit postée demain au plus tard. Je ne tolèrerai plus aucune erreur de ta part Liadan. La prochaine fois, ça sera la mort."

Elle hocha de nouveau la tête, avec un gémissement a peine audible qui pouvait passer pour un « Oui Seigneur » avec beaucoup d’imagination. Elles avaient comprit le message. Elles avaient bien failli y rester toutes les deux mais elles étaient jeunes et s’en remettraient. Le côté positif de l’histoire c’était qu’Elle avait arrêté de pleurer son amant. La douleur, qui l’eut cru, effaçait bien des peines.

"Sort."

Le ton était sans appel. Elles se relevèrent tant bien que mal et, titubant encore à cause du sort, sortirent de la pièce pour s’écrouler contre le mur, épuisées. Rien que cinq minutes de repos. Elles rédigeraient leur démission juste après. Rien que cinq petites minutes…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Mission] Isibeal Liadan   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Mission] Isibeal Liadan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Circle: Evil Never Dies :: Villes & Villages :: Villes et villages :: Londres :: Ministère de la Magie :: Saint des Saints-
Sauter vers: