CalendrierAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Aout] Dernières courses.[libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lily Northfell
Autre
Autre
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 20/02/2008

Chroniques
Amour: Alenn, étonnant n'est-ce pas ?
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: [Aout] Dernières courses.[libre]   Mar 15 Avr - 22:04

L'Allée des embrumes. Pourquoi ? Parce que du temps où Lily était élève -et la lune sait combien elle se sens vieillie à cette pensée- cet endroit était malfamé et à éviter. Désormais il n'était plus que malfamé. Les détritus de la race humaine qui se faisaient appelés Mangemorts avaient infesté toutes les rues, les places et même Poudlard.
Ils étaient omniprésent et Lily n'en était que plus révoltée.
Rageusement elle sorti une cigarette d'un paquet âbimé à force d'être coincé dans ses poches. Lily eu un sourire amer en allumant le cône de tabac, fabrication moldue messieurs dames ! Les sorciers d'origines moldue, rejetés de leur monde et face à cette injustice : l'Ordre. L'Ordre et elle qui n'avait pour le moment aucune mission et l'affreuse envie de casser du mangemort.

Casser du mangemort ? Quand on était aussi petite qu'elle ? Pas bien ffrayante la réssistante et encore moins discrète, des cheveux flamboyant. Merci Alenn pour cette surprise, deux fois dans sa vie qu'on malmenait le naturel de sa chevelure. Une première fois par son chèr frère, verte, totalement verte ; la seconde par son aventurier de compagnon. Rousse, elle était devenue rousse, alors on comprend maintenant pourquoi elle ne sautait pas à la gorge de tous ces traître autour d'elle. Non on ne comprend pas, parce que la demoiselle Northfell n'avait jamais intégré la notion de prudence alors bon...

Lily entra dans une echoppe pour en sortir une bonne dizaine de minutes plus tard un sachet de papier bien remplis à la main. On ne s'attardera pas sur son contenu, herbes diverse et dont vous ne comprendiez pas l'utilité ni même, probablement, le nom. La seule chose qu'on retiendra c'est que c'était pour ces divers bout de verdure, certains plus noirâtre ou bleu que vert d'ailleurs, que la gardienne avait mit les pied dans cet infâme endroit.
Elle glissa le sachet dans une poche de sa cape puis tira une bouffée de cigarette, ne faisant même pas attention aux divers personnes qu'elle bousculait. Au jurons qu'elle s'attirait, après tout elle n'en faisait pas réellement exprès, elle était juste profondément plongée dans ses pensées. Pensées plutôt disparâtes, parfois sombre et vengeresse, parfois envieuse de se retrouver loin de cette ambiance étrange. Electrique et tendue.

La jeune femme ne fit donc pas plus attention à la dernière personne qu'elle bouscula qu'à toutes celle qu'elle avait involontairement contrarié jusqu'alors. Pourquoi aurait-elle eu une quelconque envie de créer un contact entre elle et l'une de ces pourritures, l'un de ces poltrons ? Pour se battre avec un mangemort ? Peut-être mais comment savoir qui était porteur de masque ou non ? Elle connaissait l'identité de certain mais de là à s'attaquer à tout Londres ! Son inconscience n'était pas non plus de l'idiotie !
Bref, Lily se vit arrêtée dans son élan par le dernier énergumène dérangé. Dommage elle était presque sortie de cette foutue allée.

La jeune femme fit donc volte face pour prendre connaissance du problème qui l'empêchait d'avancer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyril Silver
Commerçant
Commerçant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 21
Age : 47
Localisation : *hausse les épaules*
Date d'inscription : 14/02/2008

Chroniques
Amour: Tsuyosa Heartgreaves Silver
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Aout] Dernières courses.[libre]   Jeu 17 Avr - 21:53

Embrun : Poussière d'eau enlevée par le vent à la crête des vagues ou formée par les vagues qui se brisent. A ne pas confondre avec Brume : Amas de gouttelettes en suspension dans l'air, masquant d'une manière plus ou moins opaque, le ciel, la surface du sol ou des eaux. Tout était là. Les embruns étaient arrachés de force à la mer par le vent. Il s'agissait d'un vol, d'un viol voire d'un assassina. Les Embruns évoquaient la violence des éléments, tout ce qu'il y avait de mauvais dans la nature. La brume, elle, était un état. Des goutelettes qui étaient là, ne bougaient pas, etouffaient tout autour d'elle par leur immobilité. Personne ne les avait obligé à rester en suspension plutôt que de former des nuages et tomber souis forme de pluie. La brume était déprimée. L'allée des Embrumes portait donc bien son nom puisqu'elle renfermait tout ce que la société comptait de violeurs, assassins, voleurs et déprimés notoires qui s'étaient laissés aller à la pauvreté la plus misérable.

Cyril avait connu la brume. Il s'était enfoncé en elle, laissé entourer par son cocon protecteur et pourtant étouffant. Il avait cru qu'il y passerait sa vie et pourtant sa femme l'en avait tiré. Elle l'avait sauvé du blanc comme il l'avait sauvé elle des ténèbres. Ils avaient maintenant chacun une vie et deux enfants en tout. Sans parler d'un tigre blanc mais ça c'était une autre histoire.
Ils avaient également rejoints l'ordre. Pourquoi me diriez-vous ? Alors que Tsuyosa adorait la magie noire et que lui n'avait rien d'un résistant ? Et bien la réponse était simple. Cyril était né de moldu. Il ne pouvait donc pas rejoindre les ténèbres. Mieux même, il avait quelque chose à cacher. Or la meilleure façon pour lui de garantir la survie des siens était de rejoindre un organisme assez puissant. Il s'était donc engagé avec sa femme dans le camps des terroristes et de la résistance. Il leur fabriquait des baguettes, hébergeait d'anciens aurors, faisait passer des messages et, à l'occasion, était prêt à lancer un maléfice ou deux. Après tout, la vie des étrangers ne l'intéressait pas.

Bref, Cyril se tenait là en plein milieu de la rue, pensif. Il ne regardait pas où il allait, habitué à être repéré de loin et évité. Pourquoi s'ennuyer à faire des pas supplémentaires lorsque les autres peuvent tout aussi bien le faire n'est ce pas ? Surtout qu'il était totalement perdu dans l'observation d'une plume. Mais pas n'importe quelle plume. Il s'agissait d'une plume d'Augrey. Ce phénix particulier qui ne chantait que les jours de pluie et qui était réputé porter malheur. Il se demandait si la plume irait avbec la curieuse baguette qu'il était en train de construire. Le bois appelait un oiseau, c'était clair mais il avait jusque là refusé tout net tout ingrédient que le jeune homme lui avait proposé.


"Hum"

On venait de le bousculer et la plume qu'il avait eu tant de mal a acquiérir venait de s'envoler. D'un geste sec de la baguette il la rammena vers son sac et, dun même mouvement, posa sa main sur l'épaule de la petite rouquine qui venait de lkui faire perdre le fil de sa méditation. De haut, il ne l'avait pas vraiment reconnue et son regard de pluie était devenu de grêle. Si l'on pouvait tuer rien qu'en regardant quelqu'un, Lily serait étendue à ses pieds, complètement congelée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Northfell
Autre
Autre
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 20/02/2008

Chroniques
Amour: Alenn, étonnant n'est-ce pas ?
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Aout] Dernières courses.[libre]   Dim 20 Avr - 22:35

Si Lily se sentait petite à Poudlard face à Cyril désormais elle ne pesait plus rien dans la balance. Qu'arait-elle donné pour avoir un de "ses" dragons à ses côtés ? Car oui la main qui était posée sur son épaule. Impassible, impassible jusque dans ses main. Longues et fines, il n'était pas pianiste mais vendeur et créateur de baguettes. A ce propos Alenn allait très probablement finir par aller lui en demander une, ou il mourrait par un sort retourné contre lui par sa propre baguette. Si vous pouviez voir l'état dans lequel elle était ... Désolant.
Bref.
Revenons en aux deux membres de l'Ordre et à l'air meurtrier de Cyril. Si au naturel Lily lui aurait sauté dessus en déclarant son plus beau sourire aux lèvres qu'il lui avait manqué et qu'il ferait mieux de cesser de grandir, cet air de tueur la retint. Etrange. Peut-être était-ce aussi le fait qu'on avait réussit à lui faire comprendre -avec du mal certes- que pour la sécurité des membres de l'Ordre les effusions affectives n'étaient pas forcément le plus judicieux à faire en pleine allée des embrumes.
Lily se disait qu'après tout on pouvais bien être amis sans pour autant appartir à une organisation opposante aux "seigneuuuur des ténèbreees"...--"
Il faut croire que les membres de l'ordres sont paranos.


"Hum"

Lily lui offrit tout de même son plus beau sourire. Un coup d'oeil rapide vers la main de Cyril, histoire de lui faire comprendre qu'il n'était pas encore temps de la tuer et qu'en appuyant sur son épaule il ne pourrait pas la faire plus petite qu'elle ne l'était déjà...

" C'est exactement ce que j'étais entrain de penser ! Hum..."

Ses iris vert toujours pétillant de malice, malgré les ravage de la guerre. Malgré les étoiles. Malgré la folie de son frère. Lily Northfell ne vieillissait pas. Toujours la demoiselle que Cyril avait rencontré la première fois dans une salle de duel bien silencieuse.

" Cette plume que j'ai faillit te faire perdre, c'est pour te venger de ta baguette ? Celle qui t'obsedait tant ? A moins que ce ne soit pour t'enfermer dans la confection d'une récalcitrante ?"

Si Cyril ne parlait pas tant pis, Lily était là pour meubler ce silence qu'il aimait et qui faisait peur à la jeune gardienne. Cinq minutes durant du moins... Si elle avait garder contact avec ce géant c'est qu'ele appréciait sa compagnie alors pour le garder comme ami il fallait aussi jouer avec ses règles. Il savait que c'était la façon dont Lily lui disait que les sorciers de son pays lui manquait, lui compris.
Effectivement Cyril avait été décléré ami sans possibilité de réctractation au bout de sept jours. Ce n'était pas un compromis de vente c'était un contrat d'amitié. Alors bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyril Silver
Commerçant
Commerçant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 21
Age : 47
Localisation : *hausse les épaules*
Date d'inscription : 14/02/2008

Chroniques
Amour: Tsuyosa Heartgreaves Silver
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Aout] Dernières courses.[libre]   Jeu 24 Avr - 19:56

La glace brûle. Elle prend la peau, l'écorche, vous laisse pantelant, incapable de bouger un seul muscle. La glace détruit sans états d'âmes. Il s'agit de l'un des éléments les plus placides et pourtant les plus meurtrier.
Pendant quelques instants Cyril n'était plus que glace. Son univers de brume blanche était soudain devenue prison de neige dont le blizzard s'évacuait par le regard. Personne n'était insensible à cette extrême froideur. Pas même Lily, si petite sous sa main.

Attendez une seconde, Lily ? Cyril, cligna des yeux comme pour être sur qu'il ne rêvait pas. Il ouvrit la bouche une ou deux fois sous l'effet de la surprise (toujours sans prononcer un mot) et rangea la glace au plus profond de son cœur. Son regard impassible changea imperceptiblement pour se teinter de bienveillance. Il se souvenait de la petite dont la baguette chantait. Celle qui frappait le bois de la salle de duel et qui était fâchée avec les étoiles. Il n'avait jamais prit le temps de la connaître vraiment. Mais elle faisait partie des gens (peu nombreux cependant) pour qui il acceptait de faire un effort de conversation au besoin.
Autour d'eux, les gens râlaient et pestaient. Ils étaient tous deux immobiles en plein milieu de l'allée, à se regarder en chiens de faïence comme s'ils allaient s'entretuer. D'ailleurs les sens de Cyril lui rapportèrent qu'une sorte de cercle de curieux s'était formé autour d'eux. Les gens étaient curieux. Cyril lui, s'en fichait pas mal, il avait le sourire de Lily qui lui fournissait assez de sujets de réflexion.
Avec lenteur, il retira sa main de l'épaule de la jeune fille et la passa rapidement dans la chevelure orange, comme il avait prit l'habitude de le faire avec sa fille. Le fait que la Lily qu'il connaissait avait les cheveux noirs lui échappa totalement, ce genre de détails n'avaient réellement pas d'importance.


" C'est exactement ce que j'étais entrain de penser ! Hum..."

Elle se moquait de lui. C'était…curieux. Cyril n'avait pas l'habitude qu'on le taquine, à part dans la demeure familiale, et encore. D'habitude, ses airs distants et son silence énervaient les gens. Rare étaient ceux qui continuaient à essayer à communiquer avec lui. Cela ne le dérangeait pas, il n'aimait pas communiquer de toute façon. Mais Lily l'intriguait un peu. Elle était différente mais identique. Un peu comme la plume qu'il venait d'acheter. Mélange de Phénix et de Sinostros, voilà ce qu'était à ses yeux l'Augrey. Le seul soucis était la couleur verte. Il n'était pas sur que le Pommier accepte une plume verte alors que ses pommes étaient jaunes. Enfin, on pouvait toujours essayer. Il n'avait pas d'autre idées de toute façon.

" Cette plume que j'ai faillit te faire perdre, c'est pour te venger de ta baguette ? Celle qui t'obsedait tant ? A moins que ce ne soit pour t'enfermer dans la confection d'une récalcitrante ?"

Augrey. Chante quand il pleut.

Et comme cette phrase ne répondait qu'à demi à la question de la jeune fille, le Silencieux prit sa baguette et la posa d'office derrière l'oreille libre de son amie. Elle comprendrait alors qu'il ne s'était pas du tout disputé avec la baguette de Sarah et qu'il s'agissait de la deuxième hypothèse.

Diner ce soir ?

Et oui, c'était une invitation. Les enfants étaient à Poudlard, Tsuyosa les avait rejoint, officiellement pour l'ordre et les soins, officieusement pour surveiller les deux petits. Elle s'inquiétait de leur amour. Cyril lui, le trouvait totalement normal mais il faisait une confiance aveugle en son épouse.
Bref, il n'avait rien de spécial à faire alors plutôt que de diner seul dans son atelier, pourquoi pas écouter une ancienne condisciple lui parler de la pluie et du beau temps ? Elle pourrait voir qu'il avait fait des progrès en sociabilisation. Maintenant il supportait que d'autre parlent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Northfell
Autre
Autre
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 20/02/2008

Chroniques
Amour: Alenn, étonnant n'est-ce pas ?
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Aout] Dernières courses.[libre]   Dim 4 Mai - 17:40

La main de Cyril sur son épaule se fit amicale. Elle lui jeta un regard du genre "Et bien il t'en aura fallut du temps pour me reconnaitre..." accompagné de son éternel sourire.

Augrey. Chante quand il pleut.

Où quand il peut ? Car par ce temps, même sous la pluie Lily doutais qu'un oiseau ait la plume à chanter. Non un oiseau ne se préocupait pas des problème des sorciers. Ils accompgnait leur vie de leur mélodie, les rythmant à leur gise. Voilà le rôle d'un oiseau et on ne lui en demanderait pas plus. Lily leva les yeux au ciel, il ne pleuvrait pas tout de suite. Elle n'entendrait donc pas la plume.
La baguette de Cyril fut glissée derrière l'oreille droite de la gardienne. La jeune femme se sentit rétrécir, renvoyée des années au par avant. Ces années où elle jouait inconsciement à faire tourner Poudlard en bourrique. Ces années où elle ignorait ciement la réalité du monde. Désormais elle vivait à côté de cette réalité. S'y engageant à travers l'Ordre, y prennant donc une réellement part et pourtant ? Lily n'avait pas réellement changée. Comment le pourrait-elle ?

Elle regarda à nouveau son ami, son sourire ce fit plus doux. Répondant de cette manière au geste du géant. Elle était heureuse qu'il ait apprit tourner avec.
De l'interieur de son habit elle sorti un paquet version moldu et en sorti un tube de tabac. Cigarette au lèvre elle préféra le briquet à la baguette pour enflammer le cylindre.
Une bouffée de fumée plus tard, elle rangea le paquet pour la deuxième fois depuis qu'elle était entrée dans cette allée. Ici elle fumait trop c'était indéniable.

" Et quels sont les propriétés de ce volatile si particulier ?"

Particulier signifiait source d'interet pour la jeune femme.

Diner ce soir ?

" J'en serais ravie. Je vois que tu n'as plus peur de rien. Promis, je viens seule !"

Le sourire amusée qui trônait sur son visage semblait demander à Cyril s'il était conscient de qui il invitait à manger.
Sans prévenir Lily sasit le bras de l'ancien serdaigle pour échaper aux regards trop indiscrèts et interessés des curieux. Pas qu'elle y soit senssible, mais seulement que par les temps qui courraient il valait mieux ne pas attirer l'attention trop longtemps. Rapidement Lily rendi son bras à son propriétaire, elle avait prit la direction dans laquel Cyril se rendait lorsqu'elle l'avait percuté. C'est à dire, le parfait opposé d'où elle se rendait.
Allée des embrumes la revoilà !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyril Silver
Commerçant
Commerçant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 21
Age : 47
Localisation : *hausse les épaules*
Date d'inscription : 14/02/2008

Chroniques
Amour: Tsuyosa Heartgreaves Silver
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Aout] Dernières courses.[libre]   Jeu 8 Mai - 3:26

On comparait souvent les bruits des oiseaux a du chant mais en réalité il n'en était rien. Les volatiles ne faisaient vibrer leur cordes vocales que pour communiquer des informations ou comme tout autre animal lorsqu'il était submergé par un émotion violente. Joie, peur, etc. Comme les coqs saluaient le lever du soleil, les Augreys saluaient la pluie. Il faut dire qu'en Irlande, leur pays d'origine, on disait souvent qu'il pleuvait plus régulièrement que le soleil se lève.

Lily avait changé pour Cyril. Son chant n'était plus le même. Elle ne boudait plus les étoiles, elle cheminait à leurs cotés. Le soleil comme les autres. Lily avait changé. En plus elle fumait ce qu'il ne supportait que mal. Heureusement pour lui la différence de taille était telle que toute la fumée s'était diluée lorsque l'air arrivait jusqu'à lui. Toutefois il ne put empecher un regard neutre en direction du paquet. Ce genre de mange poumon ne lui rappelait que trop sa soeur.


" Et quels sont les propriétés de ce volatile si particulier ?"

L'augrey ? Quelqu'un d'un tant soit peu interessé aurait pu en parler pendant des heures. Mais Cyril n'aimant pas vraiment parler, il prit le temps de faire le tri dans ses réponses.

"Porte malheur. Cri rauque. Pluie. Obscurité. Magie sourde mais forte. Pas rapide."

Mouais ca suffirait pour cette fois de toute facon il ne voyait pas tellement quoi dire d'autre finalement. Heureusement avec Lily on changeait tout le temps de sujet. Elle le mit un peu à l'écart et accepta avec un sourire son invitation à diner.

" J'en serais ravie. Je vois que tu n'as plus peur de rien. Promis, je viens seule !"

Il haussa les épaules. Venir seule ou accompagnée, quelle importance pour lui ? Il y avait à manger et de la place. Il pensait même en fin de compte que la compagnie lui manquait un peu. Et puis il pourrait lui montrer la baguette pommier/augrey si elle le désirait pour qu'elle sente ce qu'il avait voulu dire par la.

"Huit heures"

D'un geste tranquille, il reprit sa baguette et enleva la cigarette de la bouche de Lily avant de la poser d'un geste souple dans une gouttiere au dessus de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Northfell
Autre
Autre
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 20/02/2008

Chroniques
Amour: Alenn, étonnant n'est-ce pas ?
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Aout] Dernières courses.[libre]   Ven 9 Mai - 18:58

Venir seule ou accompagnée, quelle importance pour lui ? Naïf, ou bien trop haut pour voir le monde tel qu'il est. N'avait-il jamais remarqué que lorsque Lily venait accompagnée c'était souvant d'un clown. Qu'à eux deux ils faisaient vibrer des murs. Elle l'avait pourtant prévénu, elle avait alors douze ans. Lui avait promit l'immunité.
Depuis ces belles années la guerre avait changé d'enjeux. Les anciens opposants étaient devenus alliés et joingnaient désormais leurs forces afin de retrouver un monde plus juste et reprendre leur jeux.



"Porte malheur. Cri rauque. Pluie. Obscurité. Magie sourde mais forte. Pas rapide."


Lily acquiesa, elle n'en demandait pas plus car elle savait qu'elle n'en aurait pas plus. Cyril allait à l'essentiel, ou ce qu'il pensait être l'essentiel. Un jour elle un verrait surment un au détour d'une Chimère peut être. Qui sais ?

"Huit heures"

Elle y serait, on ne rate pas un repas chez des amis, surtout lorsuq'on ne les a pas vu depuis plusieurs années. Même si l'ami en question n'est que peu bavard.
Cyril récupéra sa baguette, ils allaient cheminé chacun de leurs côté, peut être même que Lily ferait un saut au chevet de son frère avant de se rendre chez les Silver.
Lily allait tourner les talons lorsque la main de Cyril s'approcha à nouveau de son visage pour déloger le cône de tabac de sa bouche. Les sourcils fin de la gardienne se froncèrent. Ses iris vert suivirent le chemin de la main de Cyril, lent et posé, bientôt posé dans la goutière d'ailleurs. Lily tendi le bras, faux espoir. Naïve elle l'était elle aussi.


" Tu sais tu pouvais aussi me dire que tu n'aimes pas le tabac, ma mère à réussit à m'inculquer un minimum de savoir vivre tout de même !"

Un soupir plus tard la demoiselle tournait les talons et lançait un "A ce soir !" accompagné d'un signe de main amical. La petite rousse disparaissait entre les passants. Les mains dans les poches de son drôle d'habit.
La rencontre qu'elle venait de faire avait fait apparaitre un sourire sa mine bougone. Elle casserais du mangemort un autre jour, lorsque l'Ordre deignerait faire à nouveau appel à elle. L'Ordre, son petit secret, sa manière de prendre part aux enjeux de leur monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Aout] Dernières courses.[libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Aout] Dernières courses.[libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Circle: Evil Never Dies :: Villes & Villages :: Villes et villages :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes-
Sauter vers: