CalendrierAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Leory MacAffee

Aller en bas 
AuteurMessage
Leory MacAffee
Serdaigle - 6eme Année
Serdaigle - 6eme Année
avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 02/04/2008

Chroniques
Amour:
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Leory MacAffee   Mer 2 Avr - 21:43

1-Généralités

Nom:MacAffee ( petit clin d'œil pour celui qui comprendra)
Prénom:Leory
Age & Date de Naissance:16 - 2 Mai 1992
Lieu de Naissance:
Nationalité:Irlandais
Ascendance:(Né de Moldus[Pour les Adultes seulement])sang mêlé. Je n'en suis pas certain, mes parents n'étaient pas sorcier, mais je me pose des questions sur ma grand mère. La facilité avec laquelle elle m'a convaincu de porter cette robe...
Baguette: Taille, ingrédients. Une baguette simple, blanc meurisé. Faites de bois de rose,elle contient un crin de licorne. Une baguette un tant soit peu docile, pour un élève qui l'est peu
Animal: Chat, rat, lapin ou hibou.
Un chat évidemment, un lapin ca crotte et un hibou ça sent mauvais très peu pour moi.
Maison souhaitée: (pour aider le Choixpeau, mais ça ne veut pas dire que votre choix sera respecté)
N'importe ou sauf à Poufsouffle j'ai une sainte horreur du jaune

2-Histoire Personnelle

" Je suis né il y a maintenant seize ans, seize longues années dans un petit village d'Irlande. J'étais le cinquième enfant. Le cinquième oui, vous avez bien entendu. Un garçon bien sur, mon père était content, mère aussi. Après tout seul les garçons comptent comme ils disaient. Mes parents ne s'arrêtèrent pas la, me donnant trois nouveaux petits frères.
Etrangement, ceux-ci tout comme moi étaient blonds comme les blés, me ressemblant tel des jumeaux miniatures et me vouant une amitié et un amour sincère qui à ce moment là me faisait cruellement défaut.

Que dire de mes parents? Rönon MacAffee, fier irlandais aux cheveux noirs corbeau avait rencontré ma mère, Elisa alors qu'il portait encore la culotte courte.Ils avaient grandit ensemble et savaient qu'au fond ils finiraient dans le même lit un jour ou l'autre,à défaut d'autre chose.Ils se marièrent donc pour le meilleur et pour le pire, quoiqu'à mon avis le pire reste à venir enfin bref. Ils s'installèrent donc dans une des fermes familiales. Et oui une des, étrangement, mes grand parents étaient bien mis, totalement l'opposé de mon rustaud de père qui préférait les poules et la gadoue à la douceur d'un bon thé en plein hiver. Et ma mère suivant l'exemple des chéries de mon père ( ses poules vous ne suivez rien!) et fit donc des bébés tous les ans si possible. Ainsi naquirent

- Vaughan l'aine de tous, grand garçon aux cheveux roux. Son ambition première est de se faire connaître en troussant le plus de fille de ferme. Joyeux comme exemple pour les plus petits hein? Peu évolué, il est aussi malin qu'une huitre ayant passé trois jours en plein soleil. Il arrive parfois à compter jusqu'à trois, mais c'est vraiment rare. Autant dire que je ne l'aime pas, il passe son temps à se moquer de moi.

- Tara. Oui j'ai une sœur même si j'ai longtemps cru que je n'avais que des frères.Massive, elle ressemble à mon père, de longs cheveux noirs qu'elle laisse libre et qui si ce n'était la couleur, ne dépareilleraient pas avec les ballots de paille dans la grange. Pourtant Tara est très futée,inutile de lui raconter des idioties, vous finiriez au fond du puis. Elle a un certain penchant pour la cruauté. C'est d'elle et de Sullivan qu'il faut le plus se méfier. Roublards, ils m''ont maintes fois fait regretter de m'appeler MacAffee.

- Sullivan, ah Sullivan,que dire de lui une brute sans cœur, un violent. Je n'aime pas beaucoup mes ainés mais lui est sans doute l'enfant que je déteste le plus. Brute à l'état pur, je suis malheureusement sa tête de turc. Mais je préfère ne pas en parler.


- Aidrian. Aidrian est non pas mon frère mais mon demi-frère. Et ouii papa a été voir ailleurs. Vous aviez cru que c'était maman ,j'en suis certain mais non, c'est le vieux qui est damné. Il a disparu plusieurs semaines, nous laissant seuls avec l'idiote qui nous sert de mère et est revenue fier comme un paon. Maman était selon Tara enceinte jusqu'aux dents, et ça lui a fait un choc quand une femme blonde c'est présentée à la ferme également enceinte des œuvres de mon père. Vaughan raconte que le choc a fait délirer ma mère et que c'est pour ça que je suis pas comme les autres. Enfin bref, Aidrian est donc né avec quelques semaines de plus que moi aussi blonds l'un que l'autre, de mère différentes et pourtant si proche. Elle nous l'a refilé en plus la femme, pas bête pour une blonde hein. Mais je ne m'en plains pas ,c'est grâce à lui que j'ai encore toute ma tête. Toujours la quand j'ai eu besoin de réconfort,besoin d'amitié et surtout d'amour. Un jumeau sans l'être, un double pourtant si normal par rapport à ma propre personnalité.


- Moi, Leory MacAffee.Il est difficile de me décrire sans faire des tonnes des tonnes de phrases.Non pas que je sois quelqu'un d'exceptionnel... Si je suis quelqu'un d'exceptionnel ne mentons pas c'est pour çà que je suis la non? Enfin bref. Comme vous l'aurez compris, je suis né à quelques semaines d'intervalles de mon amour de demi frère, aidrian et encore heureux pour moi, c'était un amour. Et oui la vie n'est pas facile dans la maison familiale des MacAffee. Oh non pas qu'on manque de nourriture, de vêtements et de travail loin de la , mais la vie est tout de même rude et les coups pleuvent souvent. Le vieux appelle ça se forger le caractère. je t'en mettrais moi des coups.Malheureusement pour moi, j'étais blond, blond comme les blés,le teint pâle, aucune tache de rousseur et fin même si ma mère essayait de m'engraisser. Je suis certain qu'a un moment ils ont voulu me becter.J'étais petit et spécial. Des rêves pleins la tête et des étoiles pleins les yeux tout juste de quoi donner envie aux trois plus vieux de me prendre au punching ball. La chasse au Leory était leur passe temps favori et je dois dire que sans dridri (aidrian) j'aurai passé beaucoup d'autres nuits à ne pas pouvoir dormir à cause des coups. J'étais le seul au teint bien pale, une vraie poupée comme disaient mes frères, ce qui ne les empêchaient pas de vouloir casser la poupée. J'étais un enfant calme, jouant dans mon coin, me refermant lentement sur moi-même, étranger à cette famille qui ne me comprenait pas. Pourtant je ne me plaignais pas. Non pas que je n'aie pas mal, je ne suis pas masochiste,mais voir mon dridri chaque matin suffisait à me remonter le moral pour une semaine de plus. Combien de fois m'avait-il câliner après une bonne trempe et lui non plus n'était pas épargné.

Pendant un moment nous furent oubliés,n'étant plus le centre d'attention. En effet, nous suivaient trois enfants. Une petite fille nommée Mairenn, aux longs cils noirs et à la bouche rosées. Aussi finie que je ne l'étais, elle m'a fait craquer au premier regard. C'était ma poupée à moi, mon ange que je devais chérir, et c'est toujours ainsi que je la vois. La jolie Mairenn fut rapidement rejointe par deux petits roux au sourire taquin et enjôleur Finn et Elwyn, deux petits démons accumulant bêtises sur bêtises.

Ma vie passait ainsi, doucement et tellement lentement.Les coups pleuvaient de plus en plus, pour une réponse non donnée, pas envie de jouer a se battre, si bien qu'un jour quelqu'un remarqua les bleus sur mon corps. Je ne m'en plaignaient pourtant jamais moi.

Je leur fus enlevé rapidement, placé chez une grand-mère que je ne connaissais pas. Finalement ça ne me dérangeait pas je fis mes bagages et ceux de Dridri, Mairenn et de mes deux adorables diables. Mais oh déception, j'étais le seul a me retrouver chez la vieille chouette. Je me retrouvai dans une autre ville, une autre maison. Vous croyiez que c'est fini? Non, c'est bien mal connaitre la vie de Leory.

Mamie, oui c'était bien mamie avait comment dire, un problème de ciboulot. mamie voulait une petite fille et j'étais un garçon, qu'a cela ne tienne, je deviendrais une fille.Je protestai, pestai et hurlai. Mamie avait décidé!C'est ainsi qu'un lundi matin, je partis a l'école, les cheveux pleins de nounours et une robe a froufrou. Non mais quelle idée, bien une idée de bonne femme tiens. De toute façon à l'école ils verraient bien que j"étais un garçon et ils m'enlèveraient ses vêtements ridicules.Nan évidemment la chance de Leory national tourna également ce jour là,on me prit pour une fille. J'en suis encore tout retourné tiens. J'avais vraiment l'air d'une poupée? J'ai pourtant vérifié j'étais bien un garçon, mais rien à faire les artifices de mamy fonctionnaient.Bien que frustré de toujours devoir jouer la fille, j'en pris l'habitude,riant avec ma gouvernante des péripéties et tours joués un peu partout.
Malheureusement, les grand-mères ne sont pas éternelles et mamie rejoignit vite les petits anges du ciel (^^). J'étais donc de nouveau a vendre au plus offrant et je trouvai acquéreur en la personne d'un oncle éloigné, encore plus bizarre que la vieille. Décidément, je n'avais pas de chance et j'étais toujours habillé en fille, laissant croire au vieux que j'en étais une. Au moins j'avais la paix, il ne m'obligerait pas a avoir des activités saines pour les mâles comme aurait dit mon père. Il m'envoya donc dans un pensionnat de fille, ce que forcément je refusai je ne verrai pas mon dridri avant des mois, mais il tenait ferme mais moi aussi. Malheureusement pour lui, j'étais un sorcier et lui non, je fis donc éclater une grosse carafe pleine de whisky qui se répandit sur la moquette. Pas bien de gâcher de l'alcool. Il finit par m'envoyer dans une école de fille certes, mais pas en pensionnat. Je pouvais ainsi coller mon Aidrian sans soucis. Finalement mes cadets et dridri n'avaient pas attéris loin pour mon plus grand bonheur de votre serviteur. Mairenn était dans la même école que moi et ne comprenait toujours pas pourquoi j'avais une robe, mais allez expliquer à une enfant la fantaisie d'une grand mère sénile.
Et un jour, une lettre bizarre me fut déposée. Ecole de sorcellerie, aaha très drôle, quel était le MacAffee qui m'avait envoyé ça hein? Mais Aidrian avait reçu la même. le doute me parcourait et si ....

Non j'étais bizarre mais pas à ce point là.Pourtant si nous étions bien des sorciers et il nous fallait du matériel. On trouve ca ou un chaudron taille standard?Nous finîmes par avoir ce qu'il nous fallait après avoir passé des heures émerveillés devant les vitrines du chemin de traverse à Londre. Tonton m'y avait emmené après une énième crise de colère et une dixième bouteille de whisky cassée. J'adore faire éclater son alcool, ça le fait rager. Je fis donc quelques semaines plus tard mon entrée à Poudlard.Admirant l'illustre bâtisse. Oooh fut le seul mot qui franchit mes lèvres lorsque je le vis pour la première fois. Même dans mes rêves d'enfant je n'avais pu imaginer pareil spectacle. Beauté et majesté, oui c'étaient les mots qui convenaient. J'étais resté plongé dans mon observation quand je reçus une tape sur le cou. " Et avance gamine" Oui gamine, vous aviez cru que j'avais mis un pantalon et ben non, j'étais toujours une fille, par habitude et surtout par peur qu'on me prenne pour un fou même si au fond j'étais légèrement dérangé. Aidrian malheureusement ne laissa pas passer l"affront et bagarre. Il était devenu costaud le petit et son éternelle obsession semblait d'être de me protéger et de me câliner. Mouais en même temps je ne m'en plaignais pas j'adore les câlins.J'avais donc tiré mon frère par la manche, l'emmenant à la suite des autres en jetant un regard étrange à l'idiot. Les hommes c'est bêtes.J'avais été envoyé à ... ( au choix de l'admin) avec lui et ma vie se déroulait très bien parmi les filles de mon dortoir. Pris par le rôle qu'on m'avait attribué tant d'années plus tôt, je finis par oublier ma condition de garçon, tant et si bien que comme une jeune adolescente, je connus mes premiers émois tombant en pamoisson devant le bellâtre à la mode à Poudlard. Insouciant de la vie à l'extérieur et uniquement centré sur mon propre délire, je ne vis pas le temps passer.-
Mais la vie ne coule jamais comme l'on lui ordonne, tonton s'inquiéta vite de ma voix un peu rauque et de mon absence de comment dirais-je période a risque pour une jeune fille. Il découvrit vite le pot au rose, et vi, Léory était un mâle, un vrai. Enfin un garçon c'était certain. Tonton décida donc qu'il fallait me changer et faire de moi un mâle a part entière durant les vacances. ouaiiis ! J'aime pas les pantalons, ça gratte et puis les caleçons ca colle. Et oui j'allais me retrouver parmi les mâles. Dans un dortoir puant la chaussette sale. Des adolescents remplis d'hormones. Le vilain, j'étais si bien avec toutes ces demoiselles moi . Obligé de changer de vie encore une fois a cause des délires d'une vieille dame qui m'avait pris en affection dès que j'avais porté une robe.
Et me voici prêt a affronter une nouvelle année. Prêt euh non, pas en Leory mâle du moins. Bien qu'Aidrian soit là, me montrer sous mon vrai jour, révélant ainsi ma folie au grand public me fiche un peu la trouille mais ai-je réellement le choix?Un pantalon et une chemise, berk, mais il faudra faire avec. Cependant toutes ces années en demoiselle ont laissés quelques séquelles, breloques et barrettes sont indispensables pour moi.

Espérons qu'on ne remarque pas l'absence de Leory fille trop vite


3-You, In Real Life

Comment avez vous connu le forum? C'est un de mes partenaires
Quel âge avez vous? 24
Un commentaire à ajouter sur le forum? le deuxième formulaire est mieux le premier est un peu confus il manque des explications et les titres ne sont pas forcément évocateurs
Célébrité sur votre avatar: Je ne sais pas encore je dois trouver


Présence sur le forum [ de 0 à 10] 5 selon mon boulot, mon propre projet, mon role de modo etc
Multicomptes? nan, Léory est déjà je pense un multicompte a lui tout seul
Depuis quand faites vous du RP? 5 ans
Code du règlement: j'ai vu un gros minet!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cennyd McAyr
Professeur
Professeur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 278
Age : 40
Date d'inscription : 06/02/2008

Chroniques
Amour: Les femmes - Toutes
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Leory MacAffee   Mer 2 Avr - 22:16

Jolie fiche Leory !

Bienvenue à

Serdaigle !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leory MacAffee
Serdaigle - 6eme Année
Serdaigle - 6eme Année
avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 02/04/2008

Chroniques
Amour:
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Leory MacAffee   Mer 2 Avr - 22:30

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Wedge
Logan
Logan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 10/02/2008

Chroniques
Amour: ...?
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Leory MacAffee   Mer 2 Avr - 22:57

Bienvenue :-D

_________________


Merci Ruyven ~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Leory MacAffee   

Revenir en haut Aller en bas
 
Leory MacAffee
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Circle: Evil Never Dies :: Accueil du RPG :: News & vie du forum :: Who Are You? :: Cérémonie de la Répartition :: Serdaigle-
Sauter vers: