CalendrierAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Aout] Dernièrs jours estivaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Michael Blake
Professeur
Professeur
avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 09/03/2008

Chroniques
Amour:
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: [Aout] Dernièrs jours estivaux   Lun 24 Mar - 23:12

[Se déroule à la fin du mois d'Aout, après le topic Entretien d'Embauche.]

Ah, les vacances ! Voilà une notion qui avait échappé à Michael pendant quelques années. Travailler en freelance, c'était, finalement, être de perm quand on en avant envie.

A présent, Michael était non seulement salarié, mais il était professeur. Ce qui signifiait qu'il était doublement sensible à ce phénomène miraculeux qui est la rentrée des vacances, et le désastre (pour certains) qu'était la rentrée en classe. L'arrivée de cette dernière se faisant imminente, Blake s'était attelé très sérieusement à une remise au propre des notes qu'il voulait utiliser pour ses premiers cours, un tri dans ses cartons entiers de photographies, et quelques razzia dans les journaux londoniens.

Par cette journée joliment ensoleillée, Michael avait fait le pari de bosser en extérieure, sur l'une des tables que la gérante des Trois Balais avait sortit en terrasse. La tentative était risquée (toute personne aisée à distraire pouvant passer toute l'après midi à regarder les oiseaux voler plutôt qu'à travailler) mais Michael en avait juste assez de travailler au milieu de son bazar. Et puis une feuille de papier peint commençait à se casser la figure, et la seule vue de ce capharnaüm lui tapait sur les nerfs.

Voilà pourquoi, à trois heures de l'après midi et par une belle journée, Michael Blake se trouvait sur une terrasse de barre, une Bièraubeurre posé devant lui, en train de griffonner au bic tout en regardant un autre papier. Le beau temps avait attiré quelques visiteurs anglais, l'idée d'un shopping en dehors de Londres étant très attirante pour nombre d'étudiants en vacances. Et même pas que pour les étudiants...

Donc forcément, il fallait que Blake soit dérangé à un moment ou un autre et qui, d'après l'ombre qui s'étendait à présent sur ses papiers, se présentait justement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matias Meyerovitch
Poufsouffle - 5eme Année
Poufsouffle - 5eme Année
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7
Age : 25
Date d'inscription : 17/02/2008

Chroniques
Amour:
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Aout] Dernièrs jours estivaux   Mer 2 Avr - 21:37

[Je me permet de poster ici, n'hésite pas à me le dire si cela te gêne =)]

La chaleur, une conception bien subjective s'il en est. Et pourtant, en cette fin de mois divin, celle-ci lui semblait plus que réelle... Coincé qu'il était entre une sorcière borgne qui ne cessait de mâcher quelque denrée chimerique et un énergumène qui lui proposait sans cesse un lot de chaudrons quasimment neufs selon ses dires, le jeune Meyerovitch prenait soudainement conscience de l'absolue réalité de cette idée.

Plongé dans ses pensées hautement philosophiques, il ne remarqua tout d'abord pas que cela faisait bien un quart d'heure que le barman avait posé les deux bouteilles de bierre au beurre sur le comptoir. Barman qui se rappella amicalement à lui en lui écrasant la main avec une de celles-ci. Rougissant aussitôt de sa propre bêtise, la silhouette dégingandée bredouilla aussitôt des excuses et déposa la monnaie les yeux baissés avant de se détourner rapidement et d'arpenter la salle à grands pas. Après un nouveau détour -celui-ci ayant oublié les dites boissons- il arriva enfin sur le pas de la porte, reserrant son écharpe en relevant le col de son pull.

Ayant dessein de rechercher son frère du regard, son attention fut cependant bien vite détournée par un sac d'achat, vide et qui, sous le souffle de la légère bise virevolait, s'envolait et roulait sur le sol. Cette image, cette vulgaire image, produit de la société de consommation, lui semblait soudain très poétique. Plus il le fixait, moins il savait si c'était le vent qui le portait ou si, au contraire, il portait le vent. Loin des cris et des rires d'enfants, son esprit retraçait dans le vide les arabesques produites par l'objet sous l'emprise de Dame Nature. A tel point, qu'il ne remarqua bien évidemment que, depuis plusieurs minutes étonnemment longues, sa présence dessinait sur une montagne de lamelles d'arbres une ombre des plus imposantes...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fridjtof Meyerovitch
Poufsouffle - 2eme Année
Poufsouffle - 2eme Année
avatar

Masculin
Nombre de messages : 16
Age : 22
Localisation : Dans un coin tranquille
Date d'inscription : 16/02/2008

Chroniques
Amour: L'amour c'est comme au régiment, il ne faut pas chercher à comprendre
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Aout] Dernièrs jours estivaux   Jeu 3 Avr - 8:36

[Je viens aussi !!!]

Les vacances n'étaient pas une partie de plaisir pour tout le monde. Surtout lorsqu'elles duraient deux bon mois. Franchement à quoi cela servait de se tourner les pouces pendant autant de temps ? Qu'on diminue les vacances d'été et qu'on augmente plutôt les petites tiens. Un après-midi de plus par semaine serait une bonne idée. Ou tiens, une vraie semaine pour Halloween ! Des jours fériés en plus ? Non ? Parce que franchement, suivre Matias partout ou s'occuper de son cadet dans la demeure familale, le choix n'était pas folichon.

Bien entendu, il s'était finalement décidé à suivre son aîné. Mat ou "la tapette" passait tellement de temps à rougir pour un rien qu'il en oubliait le plus souvent à le surveiller et il pouvait ainsi se livrer à son passe temps favori : les blagues pas drôle.
La journée s'était donc bien passée malgré la chaleur. Le petit garçon faisant le sage et le sérieux lorsque son frère regardait et lançant des bombes à eau sur les passants lorsqu'il était concentré ailleurs. Il en avait apporté toute une réserve réduite. Il ne connaissait pas encore de sort pour les augmenter mais il n'en avait pas besoin. Elles étaient enchantées pour prendre la taille d'un petit ballon de baudruche lorsqu'elles étaient frappées par un rayon de soleil. La difficulté était donc de ne pas les exposer trop tôt. Plus d'une fut gâchée, explosant dans la main de leur propriétaire, victime de deux doigts pas assez serrés.

Caché sous la table, le garconnet vérifia que sa munition était bien dans sa poche. Pour celle-ci, la dernière de la saison, il fallait une cible parfaite. Hum. Le type à table qui travaillait avec une drôle de plume sur du papier moldu et qui semblait perdu dans ses pensées ferait un trempé magnifique. A première vue il ne ressemblait pas à un collègue de son père ni à un professeur, aussi était-il tranquille quand aux conséquences. Matias rougirait probablement mais il était douteux qu'il arrive a articuler assez de mots compréhensible pour qu'on puisse les identifier. Oui, il avait sa victime. Restait à calculer le moment.
Malheureusement, Matias revint trop vite. Frid avait calculé une demi-heure pour qu'il aille chercher les deux bières et voilà que cet idiot revenait au bout d'à peine la moitié de ce temps. Qu'est ce qui s'était passé, il s'était fait aborder par une fille ou quoi. A le voir pivoine, Frid aurait presque pu le croire.
Le gamin s'attendit à se faire appeler et en conséquence se terra un peu plus dans l'ombre de la table. Rien de vint. A quoi cet idiot pensait encore ? Il lisait les papiers du poete ? (oui quelqu'un qui écrit à la table d'un café ne peut pas faire autre chose que de la poesie) Mais voila qui était parfait. Faire d'une pierre deux coups était encore plus jouissif !

Restant à quatre pattes et dans le dos de son aîné, Frid tira sa bombe a eau de sa poche, ouvrit la main pour l'exposer au soleil et la lanca en plein dans le dos de son frère.


"BOUH !"

Riant aux éclats, il se releva, espérant à moitié que son frère, surprit, aurait dérangé l'écrivain dans son travail et s'embrouillerait dans ses explications confuses. S'il pouvait avoir renversé de la bière sur ses précieux papiers, cela n'en serait que plus drôle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Aout] Dernièrs jours estivaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Aout] Dernièrs jours estivaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les 100 premiers jours du gouvernement vus par...
» Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media
» Mes jours sont plus sombres que vos nuits [commentaires]
» LES 100 PREMIERS JOURS DU GOUVERNEMENT DE MADAME PIERRE LOUIS !
» 25. Meilleur Topic Depuis Aout

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Circle: Evil Never Dies :: Villes & Villages :: Villes et villages :: Pré Au Lard :: Les Trois Balais-
Sauter vers: